Animal viking : étude sur le corbeau

Animal viking : étude sur le corbeau

Le corbeau est sans doute le symbole le plus communément associé au peuple viking.

Ces oiseaux sont en fait les animaux familiers d'Odin, le père des dieux. On raconte qu’ils sont ses yeux, lui permettant d’espionner chaque recoin de notre monde.

 

 

Un symbole puissant

Odin était le dieu de la guerre, or les corbeaux sont des charognards qui se régalent des morts. Ce funeste spectacle était malheureusement commun sur les champs de bataille de l'âge viking.

On comprend donc mieux le sens que peu avoir cet animal porte-bonheur.

Toutefois, la connexion est plus profonde que cela. Les corbeaux sont des oiseaux très intelligents.

Essayer d’en regarder un dans les yeux et vous verrez : son regard et ses mouvements de tête vous ferons sentir qu'il essaie de tout percevoir, comme s’il soupesait votre esprit.

Ce symbole porte-bonheur viking a donc également été associé à la clairvoyance.

 

 

Le corbeau : animal familier d'Odin

Odin était accompagné de deux corbeaux - Huginn (« Pensée ») et Muninn (« Mémoire »).

Ces deux oiseaux parcourent les neuf mondes et, peu importe où ils se trouvent, ils peuvent chuchoter à l’oreiller de leur maitre.

Odin est également souvent appelé hrafnaguð ( « le dieu corbeau » ) et est représenté avec ses familiers Huginn et Muninn comme symbole viking, les corbeaux étant assis sur ses épaules ou volant autour de lui.

 

 

Corbeau porte-bonheur sur un toit viking

Ragnar : un grand héros

Ces étranges oiseaux sont également associés au héros viking du IXe siècle Ragnar Lothbrok.

Ragnar a prétendu en son temps descendre d'Odin par l'intermédiaire d’une mère humaine.

Cette affirmation ne plus absolument pas aux seigneurs vikings de l’époque (équivalents de rois du Danemark ou de Suède), car cela impliquait qu’il puisse les concurrencer.

Pour cela et pour de nombreuses autres raisons, ils lui firent farouchement la guerre.

Les guerriers vikings de Ragnar rejoignaient alors souvent le champ de bataille avec une bannière sur laquelle se trouvait un symbole de corbeau. Certains pensaient que c’était cet animal porte-bonheur qui lui permit de décrocher la victoire.

 

 

trois casques vikings sur des côtes de mailles

Des conquêtes impressionnantes 

Diverses sagas et chroniques nous disent que le succès de Ragnar l'aurait amené dans des lieux aussi différents que la Finlande, la France, l’Angleterre et peut-être même la Turquie

Partout où il sera allé, il aura porté sa bannière porte-bonheur avec lui.

En plus de cela, ses fils Ivar et Ubbe, alors à la tête d’une grande armée païenne, parvinrent à conquérir les royaumes de l'est de l'Angleterre au 9ème siècle en portant eux aussi fièrement les couleurs du corbeau sacré.

Chez les chrétiens, ce symbole viking inspira donc naturellement une grande peur. Alors que les hommes du Nord voyait le corbeau comme un porte-bonheur, le reste de l’Europe en fin un présage de mort.

 

 

Les porte-bonheurs ont parfois une fin

Que ce soit grâce à son aide ou non, le fait est que cette bannière porte-bonheur apporta des victoires aux descendants de Ragnar, jusqu’à un dénommé Sigurd.

Cet homme trouva en effet finalement la mort lors de la bataille irlandaise de Clontarf, environ 150 ans plus tard.

Harald « Hardrada » (le souverain dur), utilisa lui aussi ce symbole viking comme emblème. Certains historiens nord-américains aiment d’ailleurs à l’appeler « Le dernier des Vikings ».

Lorsque cette dernière bannière de corbeau est finalement tombée en 1066, l'âge viking prit fin.

 

Dans l'art scandinave, les corbeaux symbolisent Odin, la perspicacité, la sagesse, l'intellect, le courage, la gloire au combat et la continuité entre la vie et l'au-delà.

Pour les gens d'aujourd'hui, ils représentent avant tout Vikings eux-mêmes, ainsi que les 200 années de conquêtes et d'exploration que nos ancêtres ont réalisées.

Que vous préfériez la version moderne ou plus ancienne, ce symbole viking mérite sa place aux côtés des autres porte-bonheurs vikings.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés


Vous aimerez aussi

Étude sur la croix de Malte : origine et signification
Étude sur la croix de Malte : origine et signification
Le sujet d’aujourd’hui constitue l’un des symboles les plus populaires lorsqu’il est question de chevalerie. Eh oui, nous allons examiner ensemble ...
Découvrir
La médecine holistique : définition, praticiens, principes
La médecine holistique : définition, praticiens, principes
La médecine holistique est souvent décrite comme étant une forme de guérison particulière considérant la personne dans son ensemble (le corps, l’es...
Découvrir
Le fascinus : symbole phallique et dieu du pouvoir masculin
Le fascinus : symbole phallique et dieu du pouvoir masculin
Les coutumes qui nous parvenues des civilisations du passée sont nombreuses. Certaines, plus étonnantes que les autres, peuvent nous surprendre et ...
Découvrir