Zen japonais

 

Principes, mode de vie ou simple état d'esprit, les façons d'appréhender le zen japonais sont multiples. Ses porte-bonheur aussi.

Le zen est un concept étroitement lié au Japon. Ce terme désigne ne réalité une branche du bouddhisme bien particulière dont la méditation constitue le coeur du mouvement. En effet, une attention particulière est accordée à cette pratique, qui se désigne alors par un nom particulier : le zazen. Il faut savoir que la méditation zen japonaise est excessivement ritualisée.

Au fil du temps, le sens du mot "zen" a évolué pour englober un mode de vie, un ensemble de principes et même une certaine esthétique. C'est dans cette optique qu'on peut qualifier un porte-bonheur de zen. 

Ce qui caractérise ce courant, c'est une recherche pointilleuse d'harmonie qui découle souvent sur une grande beauté. Qu'il s'agisse de la façon d'agencer l'espace ou de la création objets en tant que tels, de nombreux points communs peuvent ressortir du zen japonais : choix des matériaux et des formes ou ici, associations entre porte-bonheur particuliers.

En fait, il y a deux types d'harmonie que nous pouvons distinguer. L'esthétique en est une. L'autre est sans doute plus subtile.

Quand on rassemble plusieurs éléments dont les sens et pouvoirs sont puissants, il font faire attention à conserver un certain équilibre. C'est en cela que le zen japonais nous a particulièrement intéressé car, grâce à une certaine science de la pondération, ce sont des capacités quasi-uniques qui sont données à ces porte-bonheur venu du Japon.