Porte-bonheur anglais

 

Le porte-bonheur anglais : entre thé, monarchie et tradition 

Tour de Londres, Stonehenge ou mur d'Hadrien, les monuments historiques ne manquent pas en Grande-Bretagne. Ce pays regorge en effet de joyaux cachés. Parsemée de petits villages pittoresques, visiter l’Angleterre, c'est l'assurance de faire de découverte de toute part. Le porte-bonheur anglais en fait partie.

Éloignez-vous de n'importe quelle ville de Grande-Bretagne et il ne vous faudra pas longtemps pour vous retrouver parmi les collines et les fermes verdoyantes. En un mot : vous serez au milieu d'une carte postale. Ce tableau contrastera d'ailleurs terriblement avec l'animation de Londres, métropole envoûtante.

Qu'il raconte l'histoire du pays ou les croyances (actuelles ou passées) de son peuple, un porte-bonheur anglais a toujours une raison d'être bien précise. Avec une histoire aussi ancienne que celle de l’Angleterre vient un torrent de mythes et de légendes. Monstre du Loch Ness, chevaliers de la table ronde et légende du roi Arthur : c'est à vous de décidez si vous y croyez. C'est aussi ça que vous offre le porte-bonheur anglais : la possibilité de choisir les légendes auxquelles vous voulez vous croire.

Il reste toutefois indéniable que ces histoires ont créé le pays. Un pays qui, il n'y a pas si longtemps, domina le monde entier économiquement ET culturellement. Bien souvent, c'est cette réalité aussi que traduit le porte-bonheur anglais.