Porte-bonheur égyptien

Le porte-bonheur égyptien : scarabée, pharaons et pyramides

Coincé entre le sable et le Nil, l'Égypte est un pays d'Afrique méditerranéenne qui abrite une des plus anciennes civilisations de la Terre. Forcément, porte-bonheur égyptien sera donc presque toujours synonyme de symbole millénaire.

Par le courage de ses habitants, ce pays a su prospérer pendant des milliers d'années en tant que nation indépendante. Sa culture était célèbre pour être en avance dans à peu près touts les domaines de la connaissance humaine : arts, sciences, technologies et... porte-bonheur.

Les grands monuments pour lesquels l'Égypte ancienne est encore célébrée reflètent la profondeur et la grandeur de son peuple.

Ces monuments, c'est la "grande histoire". Le porte-bonheur égyptien, c'est la petite. Scarabée, croix d'Ankh ou table de Toth : tous nous offrent en effet une petite partie de la mémoire de cette grande civilisation.

Une chose qui caractérise particulièrement les Égyptiens, c'est leur système de croyance.

Pour eux la vie sur terre n'est qu'une étape d'un voyage beaucoup plus long. L'âme elle, est immortelle et n'habite un corps sur ce plan physique que pendant une courte période. À la mort, on est jugé et, si nous avons bien vécu ici bas, nous allons ensuite vers un paradis éternel où nous pourrons vivre paisiblement en compagnie de ceux que nous avons aimés sur terre.

Il existe un porte-bonheur égyptien qui était utilisé pour faciliter ce voyage : le scarabée.

Cette anecdote nous vous offre un aperçu du symbolisme fort que vous pouvez découvrir chez les Égyptiens... si vous en avez le courage bien sur.