Porte-bonheur grec et romain

 

 

Le porte-bonheur grec et romain : une épopée légendaire

Depuis plus de 4000 ans, les enseignements de la culture greco-romaine se transmettent de génération en génération. Philosophie, rhétorique, mathématiques, spiritualité : les domaines dans lesquelles cette civilisation a fait avancer l'humanité sont innombrables. Nous pouvons facilement comprendre ça en analysant le porte-bonheur grec et romain.

La culture romaine s'est en fait inspiré de la grandeur des Grecs qui l'ont précédée. Énormément de points leurs sont donc communs. Avec une recherche du bonheur de l'Homme et des tentatives d'utopies politiques, la Grèce antique a marqué la culture européenne à tout jamais. Face à ça, Rome, elle, était une civilisation beaucoup plus militarisée. 

Forcément, comme nous parlons de cultures antiques, la plupart des porte-bonheur que vous sont présentés ici font allusion à des croyances et divinités du passé. Que nous croyons qu'il puisse encore avoir du pouvoir ou non, ces symboles forment indéniablement une trace historique d'un passé glorieux.

Tantôt marqué par un désir de conquête impérialiste, tantôt par une recherche de la vérité philosophique, le porte-bonheur grec et romain est donc marqué d'une dualité intéressante.