Porte-bonheur amérindien

 

Le porte-bonheur amérindien : esprits naturels et coutumes nomades

Les ancêtres des amérindiens contemporains étaient membres de cultures nomades basée sur la chasse et la cueillette. Il y a environ 30000 ans, la monde connaissait une ère glaciaire. Un chemin reliait alors l'Amérique à la Russie et le continent fut peuplé. Lorsque les températures remontèrent, les continents se séparèrent de nouveaux. Deux mondes allaient alors se développer en parallèle.

À l'aube du 16ème siècle de notre ère, alors que la conquête européenne des Amériques commençait, les Amérindiens occupaient tout le continent. Épidémies, massacres et esclavage, ce peuple a du faire face à des épreuves terribles. Le porte-bonheur amérindien témoigne bien souvent de cette force qu'ils ont du développer.

Peuple aux croyance chamaniques, la vision du monde des Amérindiens tranchent radicalement avec la notre. Souvent, cette culture nous étonne par une façon de penser simple mais terriblement percutante. Les messages transmis au travers de certains porte-bonheur amérindien sont en fait tout simplement essentiels.

En réalité, il serait faux de parler d'un peuple uni lorsque nos parlons des Amérindiens. Sioux, Cheyennes, Apaches, Navajos et tant d'autres : il existait des dizaines de tribus différentes, toutes avec leur propres coutumes et système de croyance. Cette diversité se retrouve forcément dans le porte-bonheur amérindien.

Alors, prêt à en découvrir quelques-uns ?