Pendentif en attrape-rêve

Couleur

Avoir créer un pendentif sur le modèle de l'attrape-rêve amérindien est loin d'être anodin…


  • Porte-bonheur issu de la tribu des Ojibwe 
  • Un attrape-rêve d'emprisonner la négativité tout en laissant passer la positivité...
  • …ce qui lui permet de retenir les mauvais rêves, mais pas que !
  • Matériau : acier inoxydable
  • Taille du pendentif : 3,1 x 1,4 cm
  • Longueur de la chaine : 40+5 cm
  • Remboursement TOUJOURS possible (voir notre politique de retour)
  • LIVRAISON STANDARD OFFERTE

Mais en fait, comment fonctionne un attrape-rêve ?

Pour comprendre cela, il faut avoir tout comprendre son histoire.

Aujourd'hui, l’attrape-rêve est devenu le porte-bonheur amérindien le plus apprécié à travers le monde.

La raison à cela est simple.

Issu de l’ancienne tribu des Ojibwe, cet outil presque magique revêt une place particulière dans la culture des Indiens d’Amériques.

Depuis des siècles, les anciens transmettent à leurs descendants des contes et légendes qui en parlent, présentant l’attrape-rêve comme un véritable « capteur » de démons et de cauchemars.

L’histoire la plus célèbre est sans doute celle de sa création.

Autrefois, le peuple Ojibwe fut protégé par une déesse-araignée bienveillante. Chaque fois que des esprits voulaient s’en prendre à ses protégés, la divinité les attrapaient dans ses toiles invisibles, véritables barrières protégeant les humains des agressions et des dangers extérieurs.

Cela amena les Ojibwe à connaitre un âge d’or sans précédent, et par conséquent une extension démographique et territoriale.

C’est là que le malheur arriva : avec la conquête de nouvelles terres, les toiles de la déesse n’étaient plus assez grandes que pour protéger tous les hommes. En particulier, les enfants de la tribu se mirent à faire de terribles cauchemars qui les terrorisaient.

L’araignée géante pris alors la décision de transmettre à la tribu un peu de son savoir ancestral pour leur apprendre à fabriquer leurs propres toiles.

Le premier attrape-rêve était né.

Depuis lors, les enfants qui dorment en dessous ne connaissent plus qu’un sommeil calme et serein.

Très concrètement, la façon dont un attrape-rêve fonctionne est simple : ce qui est positif (rêves apaisés, bonnes émotions, idées) passe tandis que le reste est retenue dans les fils du dispositif.

Placer près de la tête, ce type d’outil pourrait donc protéger notre esprit de la négativité et des mauvaises pensées ? Possible.

L’idée d’en faire un pendentif porte-bonheur n’est en tout cas pas dénuée de sens, pas du tout même…