Porte-bonheur africain

 

Le porte-bonheur africain : culture et racines des anciens

L'abondance et la diversité dans le monde du porte-bonheur africain est tout bonnement exceptionnelle.

L'Afrique est le plus grand continent du monde en terme de superficie. C'est donc tout naturel qu'il ait vu la naissance de cultures aux coutumes bien différentes. Pour notre par, la richesse et la diversité du porte-bonheur africain nous a toujours épaté. 

Qu'on parle des hauts-plateaux éthiopiens, des étendues désertique du Sahel ou encore des forêts luxuriantes des bassins du Congo et du Niger, on trouve en Afrique une tradition commune d'origine immémoriale

Les points communs à la plupart des peuples du continent sont grand respect et un culte voués aux ancêtres. Cela provient d'un animisme qui fut majoritaire sur le continents avant l'arrivé du Christianisme et de l'Islam.

L'animisme peut se définir par la croyance en des âmes et esprits, généralement présents dans la nature (que ce soit dans des objets, des montagnes, rivières, le vent, etc).

Vous vous en doutez : dans un tel contexte, le porte-bonheur africain a forcément été d'une importance capitale. Réputé pour abriter des esprits, ou du moins permettre de rentrer en communication avec, les peuples de tout le continent s'en sont servis dans leurs rites. La plupart du temps, le porte-bonheur africain est donc à honorer aux côtés des symboles les plus puissants.

Comme certaines zones de continent sont restées relativement sauvages, il est parfois difficile de nous fournir en porte-bonheur. Nous avons donc développer un réseau internationale pour nous assurer de pouvoir vous offrir des ce qu'il vous faut.