Chevalière porte-bonheur

 

 

La chevalière porte-bonheur : de l'utilité à la protection

La chevalière porte-bonheur est l'un des types de bijoux les plus importants de l'histoire de l'humanité.

Généralement gravée d'initiales, d'un écusson ou d'un emblème, elle servit durant des siècle de moyen de reconnaissance et de signature... mais pas que.

La chevalière porte-bonheur peut parfois aussi utiliser de puissants symboles de protection. Elle devient alors un moyen redoutable d'influer sur le cours de notre vie.

En fait, sa conception est idéal : le sceau central peut habillement contenir de nombreux porte-bonheur, qui seront alors discrètement portés au doigt.

Bref, que ce soit en nous protégeant ou en nous apportant ses bienfaits, ce type de bijou est la plupart du temps considéré comme très puissant.

Il y a plus de quatre millénaires, le habitants de la Mésopotamie en utilisaient déjà pour sceller leur documents.

Au Moyen-Âge, la chevalière porte-bonheur prit son nom et étant associé à la noblesse combattante.

De nos jours, elle servira principalement d'accessoire de mode pour son charme et de porte-bonheur pour son sens, bien que certains utilisent encore une chevalière pour afficher leur statut social.