Porte-bonheur russe

 

Le porte-bonheur russe : sévère mais chaleureux, comme son peuple

D'Ivan le Terrible au communisme de Staline, l'histoire de la Russie est violente, déroutante et pleine de rebondissements.

La culture russe est difficile à définir en raison de sa taille du pays et du nombre impressionnants d'ethnies qui la composent. Il y a pourtant quelques qualités que nous ne pourrons jamais retirer aux Russes : la loyauté, l'attachement à la famille et la fierté nationale en font partie. Toutes ces valeurs se retrouvent dans le porte-bonheur russe.

L'esprit collectif développé par des siècles de vie dans de petites communautés agricoles et une nécessité de se soutenir les uns les autres face au froid de l'hiver ont aussi forgé l'âme de la Russie.

Décrits comme des fêtards par excellence, les Russes aiment boire et manger... mais pas que. Ce peuple s'intéressé également aux arts (musique, théâtre, littérature, etc) dans lesquelles ils excellent. Les compositeurs talentueux y sont très nombreux, et le célèbre ballet de Saint-Pétersbourg émerveille aujourd'hui encore les yeux du monde entier.

A côté de cela, les Russes sont aussi très superstitieux : la liste de rituels et porte-bonheur russes est longue comme le bras. Tout ces éléments culturels et folkloriques sont toutefois marqués par les éléments qui ont forger le caractère de ce pays : le froid, une pratiquante fervente de la religion orthodoxe et surtout une vie dure semblable à un long combat.

Certains de ces rituels marchent, d'autres peut-être pas... Une chose est sure, personne ne peut le savoir avoir de les avoir expérimentés.