13KGHT73 C’est quoi une Incantation Magique ? (description précise)
Congrats ! You Got Freeshipping !

Découvrez notre guide de méditation

Offert pour tout achat sur notre site, vous y trouverez 19 méditations guidées, partagées avec vous. Ces méditations, d'ailleurs, vous les retrouverez aussi au format audio.

Découvrir le guide

C’est quoi une Incantation Magique ? (description précise)

Nous comprenons tous instinctivement qu’une incantation magique est quelque chose qui serait lié à la magie (logique !), aux pouvoirs et forces occultes qui nous entourent.

Peu de gens savent toutefois ce qu’est précisément une incantation, et ignorent les spécificités qui font cette forme de sorcellerie.

Entre symbolisme, sortilèges et rituels, nous allons aujourd’hui ensemble de démêler le vrai du faux pour répondre à cette question : « C’est quoi une incantation magique ? »

 

Table des matières :

 

 

Pratiquant de sorcellerie qui lance un sort grâce à une incantation magique.

Définition d’une incantation magique

Basiquement, une incantation consiste en un mot, une phrase ou une formule particulière qui sera dite ou récitée afin d’en tirer quelque résultat magique que ce soit.

Une incantation magique ressemble en fait énormément à une prière ou à un mantra dans la forme. Le fond lui, comme nous allons le voir, est toutefois bien différent.

Nous parlons en effet ici d’une chose dite afin de nous connecter à certaines énergies dans un but bien précis.

Tout cela peut sembler bien vague, et c’est normal : les incantations magiques sont plus une « famille de moyens », une « technique large et englobante » qu’une méthode précise et définie.

Il existe néanmoins une certaine liste de règles que devront suivre les sorcières et sorcières s’ils veulent que leur incantation soit correcte :

  • Il faut apporter une certaine musicalité à l’incantation, un rythme dans la diction.
  • C’est logique, mais le contenu de l’incantation doit être prononcé clairement, sans erreurs ni bafouilles.
  • Il ne faut jamais impliquer de divinités dans les phrases récitées.
  • La poésie est souvent un élément central, la mage ou la sorcière cherchant à apporter style et beauté à ses incantations.
  • Certains mots symboliques sont employés pour leurs capacités magiques intrinsèques plus que pour leur sens dans la phrase.
  • La plupart des incantations doivent être répétées durant un certain temps pour montrer leurs véritables pouvoirs.
  • Il est plus que déconseillé de réciter une incantation magique dans une langue qui ne serait pas la vôtre : vous risqueriez de ne pas comprendre ce que vous dites et quelles puissances vous êtes en train d’invoquer…

 

Cette liste n’est évidemment pas exhaustive, mais elle délimite au moins un minimum ce dont nous parlons…

 

 

Une boule de cristal, de éléments de magie et de chiromancie ainsi qu'un pendentif à la chouette des sorcières

Différents types d’incantations pour différentes magies

La magie est souvent vue comme quelque chose d’antérieur aux religions et spiritualités organisées, de transcendant à la science et surtout de très fin.

Ainsi, un non-initié verra le domaine de la magie comme un bloc monolithique obscur et brumeux, duquel ne ressortira qu’incompréhension et fantaisie.

L’adepte attentif, lui, saura discerner des subtiles nuances qui diviseront à terme le domaine en différentes sous-catégories bien distinctes.

Les nuances sont pour ainsi dire infinies, mais nous allons ici nous concentrer sur la division la plus nette : celle entre magie noire et magie blanche…

Les incantations de magie blanche

En règle générale, la magie blanche sera utilisée pour faire du bien (au monde, aux autres et à nous-même), et ce sans ne couter ni nuire aux autres.

Divination traditionnelle, druidisme, chamanisme : nombre de formes de religions traditionnelles relèvent (en partie du moins) de la magie blanche. Si un apprenti sorcier veut réaliser un désenvoutement d'une personne maudite ou une invocation positive, il ira assurément chercher du côté des rituels de magie blanche.

Attention toutefois, rien n’est jamais gratuit dans la vie et, même si elle n’est pas récitée dans l’intention de faire le mal, une incantation de magie blanche pourrait tout de même couter à celui qui le prononce…

Les incantations de magie noire

Si le premier type d’incantation magique est utilisée pour répondre à de nobles objectifs, il n’en va pas (mais alors pas du tout) de même pour celui-ci.

La magie noire est en effet profondément destructrice, égoïste et chaotique.

Ici, le pratiquant des arts ésotériques n’aura aucun scrupule à nuire au monde et aux autres dans son propre intérêt. La magie vaudou, la nécromancie et le maraboutage sont autant de formes de magies noires.

Ce sont d’ailleurs ceux qui pratiquent la magie noire qui ont donné naissance à cette image de la sorcière diabolique des contes de fées, jetant des mauvais sorts aux enfants et terrorisant nos campagnes.

Plus effrayant encore, cette pratique occulte est le lieu de rencontre entre sorciers et démons, entre magiciens et anges déchus.

 

 

Sorcière qui lance des sortilèges dans une forêt.

Et les sortilèges alors ?

En soi, une incantation magique est une forme de sortilège.

Si nous nous en tenons à la définition, un sortilège est une « une forme de pouvoir utiliser par un sorcier pour influencer, par une force magique personnelle ou accaparée, le monde extérieur, les autres ou le lanceur directement ».

Il manque toutefois un élément à cette définition : la source du pouvoir magique qu’utilise le sorcier ou magicien.

Certains parlent à ce titre d’une énergie personnelle, tandis que d’autres évoquent une capacité à canaliser et concentrer des flux qui parcourraient notre monde.

Nous connaissons des sorciers qui aiment utiliser des objets extérieurs, comme des talismans, un grimoire de magie ou leur parchemin préféré. Même si cela est contraire à tout un tas de règles de la magie, il y a même des pratiquants qui parlent d’un lien avec certaines entités, voire des divinités.

Bref, il est assez facile de remarquer le lien de filiation qui existe entre les sortilèges et les incantations, les secondes étant une forme particulière des premiers !

 

 

Rituel magique avec divers ingrédients, notamment des fleurs et de l'encens.

La question des rites et rituels magiques

La magie est en général basée sur une tradition transmise de pratiquant et pratiquant depuis la nuit des temps.

Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que certaines choses puissent être « solidifiées dans la longue durée » par la création de rituels et de cérémonies qui leur étaient liés.

C'est clair, le concept de rite est absolument central dans la pratique de la sorcellerie, au point tel que beaucoup d’adeptes et d’initiés en pratiquant aujourd’hui certains sans ne plus comprendre le véritable sens.

Ce n’est pas forcément quelque chose de souhaitable, l’intention et la volonté étant deux éléments essentiels quant à la récitation d’incantations magiques.

Bref, les rituels magiques sont extrêmement nombreux et variés, et tous les citer serait impossible. Je vais plutôt ici vous lister quelques ingrédients qui se retrouvent dans nombre de ces rituels :

  • Les bougies : Elles servent à créer une ambiance particulière, mais également à apporter la présence de l’élément du feu.
  • Du sel : Depuis des millénaires maintenant, le gros sel est utilisé comme une barrière magique, capable à la fois de protéger, de potentialiser et de canaliser.
  • La sauge : Plante très particulière, la sauge fut utilisée dans de nombreuses cultures pour son lien avec les énergies divines.
  • L’encens : L’encens est étroitement associé aux cultes religieux, et c’est bien normal. La fumée qu’il produit possède la vertu de facilité les états de transe et de conscience modifiée.
  • Les cristaux : Chaque type de cristal possède une énergie qui lui est propre et travaillera avec des puissances magiques qui lui sera propre. Le sujet ici est tellement vaste qu’il a donné naissance à une véritable science : la cristallothérapie.
  • Les symboles et porte-bonheurs : Pour le coup, notre site est spécialisé là-dedans. Un symbole correctement placé ou un porte-bonheur utilisé au bon moment peuvent radicalement changer le déroulement d’une incantation magique.
  • La pleine lune : Cela peut sembler cliché mais, en effet, pratiquer la magie durant la pleine lune semble en effet être plus efficace qu'à d'autres moments. À ce titre, la nouvelle lune semble également intéressante.

 

 

Pour aller plus loin

Eh oui, le concept d’incantation magique peut facilement être mis en parallèle avec quelques collections spécifiques de notre site :

 

Pour creuser le sujet, voici également quelques ressources externes que nous avons à vous conseiller :

 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés