Comment fabriquer un porte-bonheur facilement ?

septembre 02, 2020 7 min de lecture

Bracelet porte-bonheur fait de bois et de cordes, fabriqué à la main



Eh oui, c’est vrai ça, comment fabriquer facilement un porte-bonheur qui fonctionne vraiment ?

La question s’est posée à chacun d’entre nous un jour ou l’autre.

La plupart du temps, elle ne fait que nous traverser l’esprit et repart aussitôt.

Mais si vous, vous lisez ceci aujourd’hui, c’est que vous avez décider de creuser la question et d’aller plus loin…

Ça tombe bien, nous sommes justement là pour vous donner une méthode facile et amusante qui vous permettre de fabriquer votre propre porte-bonheur !

 

Table des matières :

 

 

Un trèfle porte-bonheur et un fer à cheval accrochés sur un mur fait de planches de bois.

Mais tout d’abord, pourquoi s’intéresser aux porte-bonheurs ?

Nous ne sommes pas ici pour traiter de sujets spirituels.

Ces thèmes sont traités de long en larges dans les centaines d’articles de notre site et nous n’avons au final personne à convaincre : la croyance dans le pouvoir des porte-bonheurs est avant tout quelque chose de personnel.

Certaines personnes croient aux énergies, à certains phénomènes inexplicables ou à la puissance des symboles, et d’autres non.

Pour notre part, nous faisons très clairement partie du premier groupe mais, après tout, chacun est libre de penser ce qu’il veut.

Non, nous sommes ici pour parler de choses beaucoup plus terre-à-terre…

Le stress et l’anxiété sont des réponses naturelles du corps lorsque nous sommes confrontés à certains situations inconfortables ou face à l’incertitude.

Nous avons tous expérimenté ces sentiments et les connaissons bien.

Pourtant, lorsque nous les laissons nous submerger, ce type d’émotion peuvent nous bloquer, devenant littéralement handicapante.

Nous pouvons souhaiter cela à personne, et encore moins à ceux que nous aimons.

Pour aider ceux qui souffrent du stress à le combattre, nous avons justement rédigé une formation basée sur la visualisation et l’autohypnose qui apprend à gérer ce genre de souci.

 

 

Femme triste subissant un stress trop intense

Les angoisses : des ennemis à combattre

Pourtant, malgré toutes les méthodes existantes, certaines personnes sont plus sensibles au stress que d’autres, c’est malheureux mais c’est comme ça.

Pour eux, se reposer sur des rituels personnels ou des porte-bonheurs peut être une bonne chose.

En leur donnant une sorte de balise inébranlable dans leur vie, un simple pendentif ou un bracelet spécial peuvent apporter ce petit boost de confiance en soi qui permet de surmonter les obstacles.

Ce ne sont d’ailleurs pas les études scientifiques sérieuses qui manquent sur le sujet. Cela a été prouvé plus d’une fois : les porte-bonheurs ont un véritable impact sur notre bien-être.

Si nous réfléchissons bien, nous connaissons tous un parent, un ami ou un enfant qui est dans cette situation.

Pour eux, recevoir un porte-bonheur peut réellement être quelque chose qui change la vie… D’autant plus si c’est vous qui leur offrez !

Nous voyons donc maintenant bien l’intérêt de fabriquer un porte-bonheur pour nous ou pour nos proches !

 

 

Pinceaux, crayons, ciseaux et règles servant à fabriquer des porte-bonheurs.

Les grandes étapes pour fabriquer un porte-bonheur 

Nous allons maintenant rentrer dans le vif du sujet et voir comment fabriquer un porte-bonheur facilement.

La durée du processus peut varier d’une personne à l’autre.

Pour les plus inspirés d’entre nous et pour ceux qui savent ressentir instinctivement les choses, la fabrication peut être faite en quelques dizaines de minutes.

Pour ceux qui auront plus de mal à ressentir ce qui leur manque, ce sera des jours (voir des semaines) de réflexion personnelle qui seront demandé.

N’ayez crainte : ce n’est que dans de très rares cas que le processus de fabrication d’un porte-bonheur prend aussi longtemps.

 

1)     Trouver un « support physique » à votre porte-bonheur

Concrètement, il peut s’agir d’un bijou, d’une pierre, d’une branche… Bref, de n’importe quelle chose qui n’est pas encore chargé d’une énergie particulière et que vous aimeriez porter sur vous au quotidien.

Cette étape est importance car ce support formera la base de votre porte-bonheur.

Prenez-donc le temps de bien réfléchir et de ressentir vers quel objet vous porte le destin.

 

2)     Purifiez-le, énergisez-le, bref… élevez-le !

Une fois le support entre vos mains passez quelques minutes à réfléchir dessus, simplement.

Gardez-le près de vous et méditez un bref moment à côté afin de voir s’il vous convient vraiment.

En faisant le vide, vous viderez également cet objet de ses vibrations du passé.

Bref, vous vous sentez bien avec, il sera alors temps de le marquer de votre énergie. Pour se faire, il vous suffira de la porter quelques (dizaines) de minutes.

Attention, il faut ici que votre peau soi en contact avec tout du long.

Vous pouvez aussi essayez de visualiser un maximum de positivité pour accélérer le processus.

Lorsque vous aurez oublié la présence de cet objet, cela sera le signe que vos taux vibratoires respectifs se seront accordés.

 

3)     Choisissez un symbole précis

Tous les symboles existant dans notre monde ont une énergie différente.

En fait, ils sont une porte d’entrée privilégiée vers les niveaux les plus de notre inconscient. Ils savent exprimer des émotions enfouies au plus profonde de l’imaginaire de l’être humain.

Pour aller plus loin, voici un livre de Dominique Coquelle qui traire de la place et de la puissance des symboles.

Bref, certains symboles vous conviendront donc mieux que d’autres, c’est évident. Choisir le bon est donc une étape essentielle à la fabrication de votre porte-bonheur.

Pour être sûr de ne pas vous trouver, vous pouvez sans souci vous reposer sur le travail de notre site qui vous présente certains des symboles les plus populaires/réputés/puissants au monde.

Si vous avez déjà un symbole fétiche, quelque chose qui vous suit depuis votre naissance, vous pouvez également l’utiliser.

Bref, il vous faut choisir quelque chose de personnel et qui saura répondre à vos besoins.

Souvent, cela demandera un travail d’introspection en amont.

Une fois votre symbole trouvé, vous pourrez le peindre, le dessiner ou même le gravé sur votre support.

 

4)     Vérifiez l’efficacité de votre porte-bonheur

Lorsque vous avez suivi tout ce que nous venons d’énoncer, vous avez normalement un porte-bonheur en main !

Il est clair que chaque étape implique une part énorme de subjectivité. Se trouve de chemin est donc tout à fait possible et vous pourriez très bien vous retrouver avec un objet qui ne répond pas à vos besoins ou, pire, qui ne fonctionne pas.

Ainsi, nous vous conseillons de porter votre nouveau porte-bonheur quelques jours et de voir les effets qu’il a (ou, justement, qu’il n’a pas).

Vous pourrez alors être fixé et vous faire un vrai avis dessus.

 

 

Jeune enfant à l'air étonné et dubitatif.

Une alternative sans doute plus facile… et plus efficace

Nous vous avons ici présenter comment fabriquer un porte-bonheur rapidement.

Comme nous venons de l’évoquer, ce processus n’est toutefois pas infaillible, et il peut tout à fait « rater ».

Parfois aussi, nous nous retrouvons dans une situation d’urgence où nous n’avons ni le temps ni l’énergie pour suivre correctement ces étapes.

Il arrive aussi que, trop occupé par notre activité (professionnel, scolaire, de parent, etc), nous ayons tout simplement d’autres choses à faire.

Certaines personnes veulent également des promesses de résultats et préfèrent donc se reposer sur des porte-bonheurs dont ils connaissent d’avance les effets.

Ce sont notamment dans ces cas de figure qu’acheter directement un porte-bonheur au lieu de le fabriquer peut s’avérer être une bonne idée.

Pour eux, les personnes qui se reconnaissent là-dedans, nous proposons une gamme de plusieurs centaines de porte-bonheurs différents issus de cultures du monde entier.

Leur efficacité à tous a d’ailleurs été confirmé par des centaines (voir des milliers) d’années d’utilisation.

Croyez-nous, vous en trouverez au moins un qui vous corresponde là-dedans !

 

 

Présentoir dans une boutique rempli de bracelets porte-bonheurs faits à la main.

Quelques conseils pour choisir le bon porte-bonheur

Il peut parfois être compliqué de trouver ce qu’il vous faut au milieu de la quantité impressionnante de porte-bonheurs qui existent dans le monde.

Certains découlent de religion et de spiritualité qui ne nous correspondent pas forcément, tandis que d’autres demanderont des rituels assez complexes pour exprimer toutes leurs possibilités.

Voici donc une petite sélection de quelques porte-bonheurs à acheter, à fabriquer, à offrir… bref de porte-bonheurs dont vous pouvez profiter les yeux fermés !

 

Le trèfle à quatre feuilles

On dit souvent des trèfles à quatre feuilles qu’ils représentent la foi, l'amour, l’espoir et la chance (une qualité pour chaque feuille en réalité).

Pour notre part, nous aimons vraiment cette réflexion… et nous ne sommes pas les seuls !

Les druides celtes eux aussi adoraient le trèfle, qu’ils voyaient comme une puissante plante magique capable d’éloigner les esprits et les démons.

Lorsqu’en plus nous savons que le probabilité de trouver un trèfle est d’approximativement 1/10000, nous comprenons pourquoi ce porte-bonheur est à ce point lié aux notions de chance et de providence.

 

Le fer à cheval

L'utilisation d'un fer à cheval comme symbole de protection est vieille de plusieurs siècles, peut-être même de plusieurs millénaires.

Il existe d’ailleurs de nombreuses traditions à son sujet.

Dans certains régions d’Europe par exemple, il est conseillé de placer votre fer à cheval pointant vers le haut (c’est-à-dire en forme de « U »), et ce pour éviter que la chance et la positivité n’en tombent.

Dans d’autres endroits, c’est le contraire : le mettre dans l’autre sens lui permet, selon ceux qui le mettent ainsi, de faire pleuvoir le bonheur sur tous ceux qui passent en dessous.

Choisissez donc votre camp et tenez donc compte de cela lorsque vous déciderez de créer et de fabriquer votre porte-bonheur !

 

La coccinelle

Les coccinelles sont largement associées à la chance, au bonheur et à la joie.

De tous temps et à travers le monde entier, ces petits insectes porte-bonheurs ont fait plaisir à ceux sur qui ils se posaient.

En fait, on dit souvent qu’une coccinelle qui atterrit sur vous est synonyme de grands succès et de grands bonheurs à venir.

Dans certains pays, ont dit même que ces petites « bêtes au Bon Dieu » seraient des sortes de messagers divins utilisés pour nous faire passer des messages plus spirituels.

Quoi qu’il en soit, ne tuez jamais une coccinelle : au pire cela vous porterait malheur, au mieux cela serait bien cruel.

 

La patte de lapin

La patte de lapin est un symbole très répandu en Amérique de part les influences de la culture vaudou.

Associées à de puissantes forces magiques, si nous vous parlons des pattes de lapin aujourd’hui, ce n’est pas pour vous conseiller d’en fabriquer vous-même.

Il existe en effet des centaines de porte-bonheurs à créer qui pourront fonctionner pour vous.

À partir de ce moment-là, pourquoi aurions-nous besoin de tuer une bête innocente ?

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.