13KGHT73 Découverte de la médiumnité : comment développer vos pouvoirs
Congrats ! You Got Freeshipping !

Découvrez notre guide de méditation

Offert pour tout achat sur notre site, vous y trouverez 19 méditations guidées, partagées avec vous. Ces méditations, d'ailleurs, vous les retrouverez aussi au format audio.

Découvrir le guide

Découverte de la médiumnité : comment développer vos pouvoirs

Les médiums existent depuis des siècles et ils ont toujours été considérés comme des personnes très spéciales.  Les opinions des gens les concernant sont bien différentes. Certaines personnes vouent une grande admiration pour les médiums tandis que d’autres ont peur d’eux, ou plutôt de leurs pouvoirs. Il y en a même qui pensent que ce sont de mauvaises personnes qui usent de la magie noire.

Fait intéressant : il se trouve que la médiumnité est une faculté acquise de façon tout à fait naturelle. Autrement dit, on ne choisit pas d’être médium, on le devient.

Mais qu’est-ce que la médiumnité ? Quels sont les signes de la médiumnité ? Comment vivre avec ce don et comment le développer ?

Toutes ces questions et bien d’autres encore, nous allons y répondre ensemble aujourd’hui.

 

Table des matières :

 

 

Un grimoire de sorcier et des cartes du tarot.

La médiumnité, c’est quoi ?

La médiumnité est un terme apparu en France en 1857… et il faut plus qu’une simple phrase ou quelques mots pour la définir. Elle est devenue un thème traité dans plusieurs ouvrages, incluant des livres ésotériques majeurs. En général, elle est reconnue comme un don acquis naturellement par tous les médiums. On dit même que c’est une faculté héritée des parents ou des ancêtres. Nous allons le voir, cela n’est pas tout à fait vrai.

Selon des idées anciennes, le don de médiumnité est une capacité surnaturelle qui permet à un individu de communiquer avec les esprits. Le médium a donc le pouvoir d’établir la connexion entre le monde spirituel et celui des vivants. Voilà pourquoi, il est souvent considéré comme un spécialiste des sciences occultes.

Il faut dire que pour beaucoup de gens, les personnes qui entrent en contact avec les esprits des défunts pratiquent de la magie noire. Pourtant, la médiumnité n’est pas du tout un phénomène paranormal. Par ailleurs, elle n’est pas pratiquée pour des raisons obscures.

Toutefois, la médiumnité ne se limite pas au spiritisme. Elle peut aussi se définir par le fait d’avoir des capacités psychiques bien développées. Selon les experts en parapsychologie, il s’agirait plutôt d’une forme de sensibilité qui permet à un individu d’avoir une perception extrasensorielle, anormale ou transcendante. D’une manière plus pratique, il possède une sorte de sixième sens. Attention ! Cela n’a rien d’une superstition.

 

 

Une affiche des constellations, un jeu du tarot et un instrument de divination asiatique.

La médiumnité et la voyance

Il est important de souligner que la médiumnité et la voyance sont deux choses bien distinctes, même si elles sont similaires sur différents points. Il est vrai que le médium et le voyant possèdent chacun des capacités surnaturelles qui leur permettent d’avoir une perception extra sensorielle.

Le voyant a besoin de canaliser ces vibrations ressenties afin de mieux les comprendre. Ainsi, il se sert de divers supports divinatoires comme les jeux de tarot, les pierres précieuses, les boules de cristal, les pendules ou encore les runes. Tous ces objets plus ou moins mystérieux, vous les trouverez d’ailleurs dans cette collection d’outils de divination que nous avons créée.

Bref, la voyance relève plutôt de l’ésotérisme. En revanche, le médium assure le rôle d’intermédiaire entre le monde spirituel et le consultant. Il use de son pouvoir psychique (ou don de médiumnité) pour faire le pont entre les esprits et les vivants. Il est à noter que le médium a le pouvoir d’entrer en contact avec des esprits supérieurs ou divins. Ainsi, il peut également jouer le rôle de guide spirituel.

 

 

Magicienne qui lance un sort sous la Lune.

Les différentes formes de médiumnité

La médiumnité peut se présenter sous diverses formes. En réalité, tout dépend des pouvoirs psychiques qui, forcément, sont propres à chaque médium. Nous ne percevons pas toutes les couleurs ou les sons de la même façon. Il en va de même avec les messages de l’au-delà.

La médiumnité de clairvoyance

Le médium peut être clairvoyant, ce qui signifie qu’il est capable de voir une image ou un flash qui correspond à un moment important de la vie d’un individu. La clairvoyance constitue en effet une sorte de vision, un message visuel plus ou moins clair. Il se peut aussi que ce soit des rêves prémonitoires qui indiquent les informations au médium. Bref, le médium clairvoyant est capable de faire des prédictions et de voir des évènements passés.

Impossible de parler de clairvoyance sans parler du principal outil qui sert à pratiquer cette forme de divination : la boule de cristal. Nous avons tous cette image de la voyante en train de lire l’avenir dans une boule, et cela se comprend : une véritable professionnelle saura en retirer des informations clés sur votre avenir, votre passé et même votre présent.

La médiumnité parlante

Cette fois, le don de médiumnité se manifeste par l’expression orale. Cela signifie que l’entité dans le monde des esprits parle au consultant à travers le médium. Il arrive que ce dernier parle avec une langue étrangère durant la séance… et ce n’est pas toujours une mise en scène. Cela peut être une entité qui a pris possession de son système d’expression orale. Parfois aussi, c’est par la télépathie que s’exprimera la médiumnité parlante.

Quoi qu’il en soit, cette forme de transe peut faire peur, et nécessitera un médium très charismatique qui saura éviter les esprits frappeurs.

La médiumnité de clairaudience (ou clair entendant)

La clairaudience se traduit par une capacité d’entendre des voix ou des sons qui proviennent de l’âme d’un défunt ou d’une entité divine comme un ange. Parfois, le message est bien clair et parfois il revêt un aspect trop spirituel. Ainsi, le médium doit le décoder en usant de ses pouvoirs magiques ou plutôt de ses capacités médiumniques.

En général, le médium perçoit une sorte de bruit dans l’oreille gauche. Puis, il commence à percevoir des signaux sonores de plus en plus distincts avant d’entendre une voix claire.

La médiumnité de channeling

Cette fois, le médium est en contact direct avec un guide spirituel qui veut transmettre un message au consultant. Dans ce cas, il sert uniquement de canal et il ne fait aucune interprétation. Son rôle consiste à délivrer le message tel qu’il est.

Les « channels », ou canaux en français, peuvent prendre de nombreuses formes. La plus célèbre est sans doute le pendule de radiesthésie utilisée par les maitres du reiki. Apprendre à l’utiliser ne sera pas une chose facile mais, une fois maitrisé, cet outil sera véritablement puissant.

La médiumnité de l’esprit

C’est ici du spiritisme, et le médium est un intermédiaire entre les esprits et le consultant. Par ailleurs, le spécialiste porte le nom de médium spirit. Sa particularité à lui, c’est qu’il maîtrise tous les moyens de communication avec les esprits. Tables tournantes, ouija et autres contacts avec les morts n’ont pas de secrets pour lui.

La médiumnité de guérisseur

Il est tout à fait possible de trouver un médium guérisseur. Un tel individu possède généralement des capacités à dispenser des soins énergétiques afin d’atténuer la souffrance des personnes atteintes de douleurs physiques ou psychologiques. Certains médiums guérisseurs se servent de leur propre énergie magnétique, d’autres misent sur l’aide des esprits.

La médiumnité par l’écriture

Le don de la médiumnité peut aussi se manifester par la capacité de capter un message provenant du monde des esprits et de l’écrire sur une feuille de papier. Une fois de plus, le médium joue le rôle d’intermédiaire et il a le pouvoir d’établir une connexion avec les esprits grâce à des canaux d’énergie puissants.  Très impressionnante, l’écriture automatique fait partie des phénomènes paranormaux les plus impressionnants pour les profanes.

La médiumnité par les cartes

La cartomancie est sans doute la forme de voyance la plus répandue, et ce pour une bonne raison : la richesse des cartes du tarot permet des lectures précises, complexes et vraiment profondes. Les médiums ayant la chance de savoir travailler avec les cartes offrent ainsi des prédictions d’une qualité sans pareille mesure.

Si vous voulez savoir si ce don est vôtre, il n’y a pas d’autres solutions que d’essayer. Et c’est précisément la raison pour laquelle nous mettons ce jeu de cartes du tarot de Rider-Waite à disposition de notre communauté. 

La médiumnité sensitive

Le médium sensitif a le privilège de développer une sensibilité aux émotions et aux vibrations émanant du monde des esprits. Il peut donc ressentir la présence de l’âme d’un défunt ou d’une entité. En usant de ses sens, il établit le lien entre l’esprit et le consultant.

 

 

Une grimoire de magie ouvert, avec des rayons lumineux qui en sortent.

Les signes de la médiumnité

Comme il a été mentionné précédemment, la médiumnité peut être une faculté innée, oui, mais pas toujours. Elle représente les différentes capacités de perception qui dépassent les 5 sens physiques. D’une manière plus précise, elle permet d’entrer en contact avec des énergies et des entités invisibles.

Il se trouve que le don de médiumnité est présent dans chaque individu, puisque tout le monde peut entendre cette petite voix intérieure qu’on appelle intuition. Cela dit, il est beaucoup plus développé chez certaines personnes.

Bref, quels sont donc les signes de la médiumnité ?

Une tendance à être dans la Lune dès l’enfance

Il est tout à fait possible de reconnaître une personne qui développe une médiumnique dès son enfance. En général, un enfant ayant un don de médiumnité a tendance à être introverti, discret et solitaire. Il se replie dans son monde et ses rêves et il aime bien inventer des histoires dans sa tête. Voilà pourquoi, il est souvent dans la Lune.

Une tendance à faire des rêves prémonitoires

Les rêves prémonitoires qui mettent en avant une situation bien réelle pendant la phase de sommeil sont aussi des signes de médiumnité. Bien entendu, la personne qui développe ces capacités médiumniques arrive à se rappeler de ses rêves.

La médiumnité peut aussi se manifester par cette capacité d’entrer en contact avec une entité du monde des esprits pendant le sommeil. Certains individus ont même l’impression d’être sortis de leurs corps : ils ont réalisé un voyage dans l’astral. Au réveil, ils ont cette sensation d’être inconscient et ils mettent du temps à émerger de ce rêve.

Les rêves prémonitoires sont un phénomène absolument passionnant. Cet article sur le lien entre médiumnité et monde onirique vous apportera quelques informations supplémentaires si le sujet vous parle.

Une tendance à avoir peur des foules

L’agoraphobie peut aussi s’ajouter sur la liste des signes de médiumnité. Certains médiums ont effectivement tendance à se sentir mal à l’aise lorsqu’ils se trouvent dans un endroit bondé de monde. En réalité, ils sont incapables de gérer leur empathie ou ils ont cette impression de capter toutes les émotions des personnes qui les entourent.

Une tendance à ressentir des présences

À première vue, cela relève du paranormal et la situation est peu agréable. En général, cette tendance à ressentir des présences ou des énergies invisibles touche principalement les médiums spirites (ou spirites). Par ailleurs, c’est l’un des signes de médiumnité le plus évidents.

Âmes, démons et corps subtils seront le quotidien du spirite.

Une attirance pour l’ésotérisme, le mystique ou le divin

S’intéresser à l’ésotérisme, à l’invisible ou encore au paranormal ne relève pas du hasard. Si cela vous arrive, il est fort probable que vous développiez un don de médiumnité. Cette attirance se manifeste par exemple par une forte curiosité et des besoins de réponses. Pour trouver la réponse, vous avez acheté plusieurs livres sur l’ésotérisme.

Si vous vous intéressez aux mystères de la vie après la mort ou si vous ressentez ce besoin de vous rapprocher d’une entité divine, cela peut aussi faire partie des signes de la médiumnité. Il en est de même lorsque vous avez ce désir de se détacher du superflu matériel.

Une tendance à avoir de l’empathie

Lorsqu’une personne a tendance à avoir de l’empathie pour les autres, il se peut aussi qu’elle possède un don de médiumnité. Elle a le pouvoir de capter les énergies des autres et elle est bien consciente de leurs besoins.

Pour mesurer votre niveau d’empathie, voici une liste de dix signes qui vous permettront de savoir si votre sensibilité aux autres est particulièrement développée.

Une attirance pour les cultures anciennes  

Les personnes qui vouent une passion pour l’étude des civilisations anciennes et des traditions centenaires peuvent aussi avoir des capacités médiumniques. En réalité, elles ont surtout envie de se rapprocher de ces périodes où la spiritualité avait encore une place prépondérante. Cela constitue un symptôme évident de la médiumnité.

 

 

Deux pendules de radiesthésie avec des cristaux naturels.

Refouler son don de médiumnité

Pour de nombreuses personnes, savoir qu’on a un don de médiumnité est loin d’être une excellente nouvelle. Au contraire, cela constitue une source d’angoisse. Certaines personnes essaient de trouver des explications rationnelles. Pourtant, avoir un don de médiumnité n’est pas une mauvaise chose. Il suffit d’apprendre à l’utiliser comme il se doit. 

De plus, il est à noter que la médiumnité refoulée peut causer différents problèmes d’ordre physique et psychologique. Il faut citer, entre autres, la faiblesse respiratoire et des allergies multiples, la tendance à avoir une empathie sans bornes (non, cela n’est pas forcément une bonne chose), l’hypersensibilité ou encore l’inconfort dans les lieux publics.

La médiumnité refoulée peut aussi générer un manque de connaissance de soi, une tendance à être trop distrait ou dans la Lune et une incapacité à gérer ses émotions. Il faut ajouter au lot cette impression d’avoir une mission à accomplir, l’incapacité de canaliser son imagination débordante et enfin la facilité à tomber dans les dépendances et à être facilement manipulable.

Enfin, refouler la médiumnité, c’est aussi ressentir une sorte de fardeau et avoir l’impression de suivre un chemin qui n’est pas le sien. Cela peut devenir une source de mal-être, ce qui nuira à votre bonheur.

Développer les facultés qui sommeillent en soi nous place sur le chemin de l’éveil. Cela aligne notre corps physique et notre corps astral, équilibre notre taux vibratoire et nous renforce dans nos croyances. Bref, nous avons tout à gagner à rester ouvert à la part d’ésotérique et de paranormal et nous.

 

 

Une boule de cristal transparent

Développer son don de médiumnité

Comment développer votre don de médiumnité ?

Internet regorge de réponses à cette question. Cette liste de cinq étapes du site neobientre pour développer vos dons ou ces conseils pour réveiller votre médium intérieur en sont deux exemples, mais il en existe bien d’autres.

Quoi qu’il en soit, nous avons-nous aussi quelques méthodes simples à vous conseiller, et qui vous permettront de canaliser vos forces naturelles.

Faire de la méditation est la solution la plus évidente. Il s’agit d’une technique qui permet de développer les capacités intellectuelles et spirituelles. C’est un processus qui consiste à faire une analyse de soi, une véritable introspection.

Si cette pratique spirituelle vous intéresse, cela tombe bien : nous avons créé un guide contenant 19 méditations exclusives, fournies aussi bien au format écrit qu’en audio.

Pour développer votre don de médiumnité, vous devez aussi développer votre imagination. Il faut prendre le temps d’identifier vos perceptions. Pour vivre sereinement, il est nécessaire d’apprendre à suivre son instinct ou à écouter son intuition. Cela revient in fine à développer votre capacité de perception extrasensorielle.

Si vous avez tendance à faire des rêves prémonitoires, tenir un journal est recommandé. Le but est de pouvoir comprendre le message transmis par chaque rêve ou chaque vision. De plus, cela vous aidera aussi à les mémoriser.

Pour développer votre don de médiumnité, vous devez également prendre soin de votre santé physique et psychologique. Cela vous permet en effet d’avoir un esprit sain, un atout indispensable pour canaliser vos capacités surnaturelles. L’adoption d’une bonne hygiène de vie est donc requise. Manger des aliments équilibrés, pratiquer du sport, apprendre à se relaxer et se reposer de temps en temps sont autant de bonnes résolutions à mettre en place pour développer vos capacités médiumniques.

 

 

Porte-bonheur présenté dans cet article

Boule de cristal sur un piédestal

Un pendule de reiki en métal.

Cartes du tarot de Rider-Waite.

 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés