13KGHT73 Drapeau de Napoléon : analyse d’un symbole impérial français
Congrats ! You Got Freeshipping !

Découvrez notre guide de méditation

Offert pour tout achat sur notre site, vous y trouverez 19 méditations guidées, partagées avec vous. Ces méditations, d'ailleurs, vous les retrouverez aussi au format audio.

Découvrir le guide

Drapeau de Napoléon : analyse d’un symbole impérial français

Dans son décret du 10 juillet 1804, l’empereur Napoléon Iᵉʳ stipule que les nouvelles armoiries impériales doivent être « D'azur à l'aigle impériale d'or, empiétant un foudre du même ».

Après la proclamation de l'Empire, ce drapeau devint un symbole du pouvoir rayonnant et glorieux de la France impériale.

Dessiné par les artistes révolutionnaires Denon, Gay et Biennais, les "armes de l'Empire", inspirées à la fois de la Rome antique et de Charlemagne, ont marqué l’histoire française du 19ᵉ siècle.

Mais en fait, que savez-vous du drapeau impérial ?

 

Table des matières :

 

 

Plusieurs drapeaux d'origines différentes

Anecdote historique : le choix de l’empereur Napoléon pour son drapeau

Tout changement de régime implique des changements dans les emblèmes utilisés. Il est inconcevable pour un roi, un chef ou un empereur de garder la symbolique de son prédécesseur, pour peu qu’ils ne soient pas du même régime.

Lorsque Napoléon Bonaparte est devenu empereur des Français en mai 1804, il a voulu un symbole impérial qui, affiché sur les étendards des soldats et les drapeaux des mairies, signifierait sa légitimité et la grandeur de son règne. Plus largement, Napoléon souhaitait se distinguer de la monarchie française, de l’ancien régime et de la famille des Bourbons (la famille royale qui l’avait précédée).

Il chargea ainsi ses conseillers de trouver de nouvelles armoiries pour le drapeau impérial de la France.

La plupart se mirent vite d’accord : c’était le coq qui représentait le mieux la nation. Fier, vaillant, protecteur… Eh puis les Gaulois l’utilisaient déjà des millénaires auparavant ! Les Romains parlaient des ancêtres des Français comme de coqs fiers et les écrivains médiévaux y voyaient un animal aux grandes qualités.

Pour Napoléon, il ne s’agissait que d’un vulgaire animal de ferme, vivant avec les vaches et les cochons, et donc indigne de représenter sa grandeur. Son choix se porta ainsi sur le symbole du lion.

Légende ou histoire vraie, il est dit que c’est au moment de signer le décret impérial qu’il barra le mot de « lion » pour le remplacer par « aigle », presque sur un coup de tête.

Bref, quelle que soit son histoire, c’est ce drapeau précis qui flotta au-dessus des soldats français de l’Empire durant certaines de ses plus grandes batailles.

 

 

Armoiries du drapeau de Napoléon, avec l'aigle impérial au milieu.

L’armoirie principale du drapeau

Encore marqué de la tradition héraldique du Moyen Âge, le drapeau impérial français possède un élément central prédominant : ses armoiries.

Comprendre leurs significations est de ce fait primordial.

L’aigle

Selon la légende, l’aigle aurait été choisi par Napoléon sur un coup de tête. D’aucuns aiment plutôt à penser qu’il s’agit d’un choix politique calculé, et particulièrement intelligent.

Symbole du pouvoir par excellence durant l’Antiquité classique, l’aigle est un animal riche, puissant, fier et plus élevé que les autres. Pour approfondir cette piste, voici une page d’encyclopédie traitant de l’aigle impérial.

Bref, sa signification colle parfaitement à ce que voulait montrer l’empereur.

À travers l’aigle, c’est le prestige, le style et la force du Nouveau Régime qui s’expriment.

La Légion d'honneur

L’ordre national de la Légion d'honneur est le premier ordre de la République française à avoir vu le jour. Créé en 1802 par Napoléon Bonaparte, alors consul, cet ordre était radicalement nouveau dans sa conception et tranchait avec ceux de l’Ancien Régime.

Déjà, sa décoration est décernée aussi bien à des militaires qu’à des civils. La Légion d’honneur peut être reçue par des hommes comme des femmes (c’était une des premières fois que cela arrivait dans l’histoire). Elle se décernait sans considérations sur les origines, la religion ou le statut social. Ce n’était que la qualité de l’humain qui comptait.

À travers la Légion d'honneur, le drapeau de Napoléon rappelle l’importance de l’égalité, valeur centrale de la Révolution et de la République.

Le sceptre et la main de la Justice

Ces deux symboles sont directement inspirés de la monarchie française.

Si la plupart des souverains ont porté pour afficher leur pouvoir, la main de la Justice est unique à la France. Son utilisation remonte au Moyen Âge, où elle exprimait l’interaction directe du souverain avec Dieu, la façon dont il lui tendait la main pour recevoir sa grâce et sa guidance.

Le sceptre est lui aussi un caractère religieux, en ce sens qu’il représente l’autorité de justice suprême. Pour les affaires de notre monde, c’est le roi qui la possède. Pour celles du sacré et du spirituel, c’est Dieu qui juge.

À travers le sceptre et la main de la Justice, le drapeau de Napoléon montre une autorité naturelle inspirée d’idéaux catholiques.

La couronne

Que serait un roi sans sa couronne ? Eh bien, la même chose peut se dire d’un empereur.

La couronne a de tout temps possédé une fonction symbolique importance. Celui qui la porte possède la pouvoir. Sur de nombreux tableaux, Napoléon en porte une. Il est donc naturel qu’elle se trouve aussi sur son drapeau.

À travers la couronne, c’est l’autorité royale qui est dépeinte.

Le manteau impérial

Le manteau impérial poursuit exactement le même but que la couronne.

Tout au long de l’histoire de France, les souverains ont porté des manteaux. Lors des couronnements, des baptêmes, des mariages… Le manteau est un symbole central du pouvoir royal.

Napoléon le reprit à son compte et en porta un lors de grands moments officiels.

À travers le manteau impérial, la continuité entre le règne millénaire de la monarchie et celui de l’Empire s’exprime.

 

 

Statue en marbre de Napoléon, avec un sceptre et un couronne de laurier.

Les symboles cachés du drapeau de Napoléon

Peut-on vraiment parler de symboles cachés : après tout, ils sont là, sous notre nez.

Seulement voilà, certains éléments du drapeau impérial français sont discrets… ou simplement occultés par d’autres plus importants.

Chacun porte pourtant une signification profonde.

Vous avez la France au cœur ? Ses symboles, connus ou mystérieux, vous intriguent ?

Continuez donc votre lecture, mais jetez aussi un œil à cette collection de porte-bonheurs et symboles français.

L’abeille impériale

Après mûre réflexion, Napoléon a choisi l'abeille comme emblème pour représenter son statut d'empereur. Il aimait l’aigle, oui, mais l’abeille est véritablement sa marque de fabrique.

Des tas de chefs à travers les âges ont choisi l’aigle pour représenter leur puissance. Bien peu ont jeté leur dévolu sur l’abeille. Cet animal est cependant riche en qualité.

L’abeille est une bête industrieuse qui, par un travail acharné, une diligence à toute épreuve et une régularité dans sa tâche, sait construire comme nulle autre.

Par son miel sucré, l’abeille apporte la douceur, la paix et la bienveillance. Ce miel possède en plus des propriétés curatives et soigne les hommes. Napoléon lui aussi apporte la paix comme la vitalité.

Anecdote amusante : l’empereur était connu pour très peu dormir. Or, sous l’Ancien Régime (les scientifiques savent maintenant que c’est faux), nous pensions que les abeilles ne dormaient jamais. Pourtant, elles restaient vives, alertes, vigilantes et toujours aussi efficaces dans leur travail… Exactement comme Bonaparte !

Bleu, blanc, rouge !

Le drapeau français actuel est composé de trois couleurs : le bleu, le blanc et le rouge. Chacune d'entre elles a un symbolisme et des références multiples.

Si ces trois couleurs peuvent paraitre simples, leurs significations sont multiples et profondes. Toujours aujourd'hui drapeau de la République, ces trois bandes verticales portent de grandes idées de patriotisme.

Pour les révolutionnaires français, le « bleu-blanc-rouge » les idéaux de la Révolution alors transformés en devise : liberté, égalité, fraternité, démocratie, laïcité et modernisation. Avec le temps, cette divise s’est transformé en la fameuse « Liberté, Égalité, Fraternité », mais les couleurs du drapeau national sont restées les mêmes.

Une autre interprétation veut que ses couleurs symbolisent les trois États traditionnels caractéristiques du siècle des Lumières : la noblesse (par le bleu royal), le clergé (par le blanc, couleur de pureté religieuse) et la bourgeoisie (par le rouge, la richesse fastueuse).

Une autre idée encore suggère que les couleurs du drapeau de Napoléon seraient un clin d’œil au passé de la France. Le bleu serait la couleur de Saint Martin, un grand saint très important pour la ville de Paris. Le rouge servirait Saint Denis, célèbre martyr et évêque de la capitale. Le blanc symboliserait la pureté virginale, signifiant alors la présence de la Vierge Marie ou de Sainte Jeanne d’Arc.

D’autres symboles pour notre étendard

Il existe en réalité plusieurs variantes du drapeau de Napoléon. Voici donc une petite liste d’autres éléments que vous pourrez y retrouver, ainsi que de leur signification :

  • Le bonnet phrygien : symbole d’émancipation des esclaves sous la Rome, il montre la valeur de Liberté
  • La couronne de laurier : là aussi inspiré de l’Antiquité, c’est la victoire et la gloire que montre ce symbole napoléonien.
  • Le faisceau des licteurs, ou fasces : un emblème de pouvoir et d’autorité du Sénat romain.
  • La cocarde : rappel des idéaux de la Révolution française, et du sacrifice des révolutionnaires.
  • La lyre : instrument favori du dieu grec Apollon, la lyre exprime la beauté, la sagesse ainsi que les arts.
  • Le cygne : avec des messages de pureté, de fidélité et d’amour sain, le cygne a été attribué à l’impératrice Joséphine, l’épouse de Napoléon Bonaparte.

 

 

Un franc, une bague avec la croix de Lorraine et un drapeau médiéval.

Quelques drapeaux de France dans l’histoire

L’histoire de France est riche et passionnante. Elle a de nombreux mystères à nous révéler, et aiment à le faire à travers des symboles. Les drapeaux sont à ce titre des moyens idéaux de transmettre des messages.

Ce n’est pas pour rien si une collection entière de notre site, traitant avant tout des porte-bonheurs et symboles mystiques, se fonde sur les drapeaux et autres bannières à travers l’histoire.

L’oriflamme

Si nous estimons que la France descend des Gaulois, nous ne pouvons lui attribuer un drapeau originel. Il existait une multitude de tribus différentes, et toutes n’avaient pas d’étendard.

Ceux qui pensent que son histoire comme avec le baptême de Clovis sont tout autant ennuyé : de multiples légendes nous parlent de comment des lys d’or apparurent sur son bouclier, ou comment l’évêque Saint Denis lui donna son manteau bleu… mais aucune trace historique n’atteste de tout cela.

Bref, pour de nombreuses personnes, le premier drapeau français reconnu est l’oriflamme, une bannière rouge à deux pointes que les souverains du Haut Moyen Âge utilisaient sur les champs de batailles.

« De fleurs de lis d'or sur champ d'azur »

Au 12ᵉ siècle, l'oriflamme est remplacée par un écusson bleu orné de fleurs de lys dorées. Durant plus de trois siècles, les rois de France vont utiliser ce drapeau, sous des formes plus ou moins différentes, mais toujours en respectant ses symboles et ses couleurs.

Voir un tel pavillon hissé sur une hampe ravivait le cœur des régiments et combattants français d'un courage nouveau. Voir l'emblème national, ce grand drapeau de la France, leur rappelait le sens de leur combat.

Le drapeau tricolore

La Révolution française éclata en 1789. Le Tricolore, drapeau aujourd’hui encore utilisé par les Français, fut lui adopté en 1794.

Avec les changements radicaux apportés par le Nouveau Régime, de nouveaux principes nationaux furent édictés. Liberté, Égalité et Fraternité devaient ainsi s’exprimer, et ils le firent à merveille à travers le Tricolore.

 

 

Porte-bonheur présenté dans cet article

Drapeau napoléonien du premier empire, mis en avant avec un bouton.

 

 

Pour aller plus loin

Si la vie de Napoléon vous passionne, si vous vous posez des questions sur l’histoire de France ou êtes simplement curieux, voici quelques ressources que nous pouvons vous conseiller :

 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés