Histoire et signification de l'étoile de David

juin 12, 2020 6 min de lecture

Vitrail montrant une étoile de David bleue au milieu d'autres motifs religieux

Aussi appelée bouclier de David ou encore « Māḡēn » en hébreux, l’étoile de David est le symbole le plus couramment utilisé de nos jours pour exprimer l'identité juive… mais il n'en a pas toujours été ainsi !

D’un point de vue purement esthétique, elle correspond à ce que nous appelons un hexagramme.

Cette forme géométrique pourrait être décrite par la superposition de deux triangles, l’un pointant vers le bas et l’autre vers le haut.

Ce sont toutefois plutôt les analyses historiques et sémantiques qui vont nous intéresser au cours de cette étude, en particulier sa signification…

 

Table des matières :

 

 

Bas-relief d'une synagogue montrant le roi David avec sa harpe

La légende autour de ce symbole

L'association de ce porte-bonheur avec le roi David trouver principalement ses sources dans une légende juive.

Il nous est décrit dans un Midrash qui dit que lorsque David était adolescent, il combattit un ennemi redoutable dans la personne du le roi Nimrod. Il faut savoir que David avait déjà avec lui un bouclier décoré d’un symbole comparable à l’étoile de David.

À un moment donné, la bataille était devenue si intense que les deux triangles ont alors été fusionnés. David remporta la bataille et les deux triangles furent désormais connus sous le nom de magen David, le Bouclier de David.

Cette légende, bien sûr, n'est que l'une des nombreuses histoires juives qui nous expliquent l’origine de ce glorieux symbole.

Si l'histoire de la religion judaïque et des ses symboles vous intéresse, vous devriez sans doute vous intéressez aux porte-bonheur juifs que nous avons dénichés pour vous

 

 

Écharpe brodée d'une étoile de David à côté d'un rouleau de la Torah ouvert

Du roi David au sionisme : histoire d’un porte-bonheur juif

 

L’étoile de David a-t-elle toujours été utilisée par les juifs ?

Comme son nom nous l’indique, ce porte-bonheur juif est lié à l’histoire de roi David. Plus précisément, son origine se trouverait dans le symbole qui décorait autrefois le bouclier de ce grand souverain.

Ce n’est toutefois pas celui-ci qui fut toujours le plus choisit pour représenter l’esprit juif.

Dans l'antiquité, le symbole le plus couramment utilisé pour désigner le judaïsme était en fait le menorah (le candélabre à sept branches qui se trouvait dans le temple de Jérusalem avant d'être détruit par les Romains).

Bien qu'il ne soit plus un symbole aussi populaire qu'il l'était autrefois, la menorah est toujours utilisée comme emblème officiel d'Israël et de ses diverses entités gouvernementales. Il apparaît par exemple sur le dos de la pièce de 10 agorot.

Même si l’étoile de David est très ancienne donc, ce n’est qu’à la fin du Moyen-Âge qu’elle ne s’est réellement répandue à travers l’Europe, moment où elle fut utilisée pour identifier les synagogues et autres lieux de culte juifs.

 

Le Moyen-Âge : plusieurs explications sur la signification de l’étoile de David

Petit à petit, l’étoile a finalement été acceptée en tant que symbole juif en devenant l’une des décorations architecturales préférées de ce peuple.

Selon le philosophe et historien israélien d'origine allemande Gershom Sholem, de nombreux juifs ont adopté ce symbole en Europe de l'Est afin de différencier leur communauté vis-à-vis des Chrétiens et de leur fameuse croix.

L'une des premières utilisations datées de l'étoile comme symbole de l'identité juive remonte à 1354, lorsque Charles IV, roi de Bohême, accorda aux juifs de Prague le droit de porter un drapeau rouge portant ce symbole sous la forme du sceau de Salomon (une étoile de David dans un cercle).

Suite à l'émancipation des Juifs qui suivit la Révolution française, nombre des communautés présentes sur le territoire de ce pays ont choisi ce porte-bonheur comme emblème.

En fait, ce symbole n'est mentionnée dans la littérature rabbinique qu'au Moyen Âge donc. C'est au cours de la dernière partie de cette période historique que les kabbalistes (les mystiques juifs) ont commencé à associer le symbole à une signification spirituelle plus profonde.

Un siddur (un livre de prière juif) datant de 1512 à Prague affiche une grande étoile de David sur la couverture avec la phrase :

" Un grand cadeau est mérité par quiconque saisit le Bouclier de David."

 

La popularisation des 19 et 20ème siècles

En 1897, le mouvement politique du sionisme a adopté l'étoile de David comme emblème officiel. C'est depuis cet événement fondateur que l'étoile de David fut réellement adoptée en tant que porte-bonheur par la majorité des Juifs, et que ce type de collier s'est popularisé.

Au début du 20e siècle, ce porte-bonheur juif fut utilisé au cours d’événements sportifs internationaux par les participants juifs qui exprimaient ainsi fièrement leur identité.

L'un des premiers utilisateurs connus de ce symbole fut le Hakoah Vienna, un club entièrement juif fondé en 1909 (et dissous en 1938 par les nazis) qui présentait des athlètes en compétition d'escrime, de football, de natation, de hockey sur gazon, d'athlétisme, de lutte et de tout un tas d’autres sports. L’étoile de David était l'emblème officiel du club et il figurait sur tous les uniformes.

Les boxeurs juifs aux États-Unis sont connus depuis le début du 20e siècle pour avoir une étoile cousue sur leur maillot.

Le plus célèbre est sans aucun doute le champion du monde des poids lourds Max Baer, qui ​​arborait ce symbole lorsqu'il élimina le champion de boxe allemand Max Schmeling en 1933 et devint décrocha ainsi la ceinture de champion.

Plus récemment, le boxeur juif américain Dmitry Salita, 32 ans, choisit « l'étoile de David » (star of David) comme surnom sur le ring.

 

 

Drapeau de l'état d'Israël flottant devant un coucher de soleil avec son étoile de David bleue

Utilisation actuelle par l’état d’Israël

En 1948, ce symbole a été incorporé dans la conception du drapeau du nouvel État d'Israël.

Concrètement, aujourd'hui, le drapeau d'Israël nous présente une étoile de David bleue au milieu d'une bannière blanche avec deux lignes bleues horizontales en haut et en bas du drapeau.

Ce porte-bonheur juif est toujours utilisé aujourd'hui pour tout un tas d’organisations. Aussi bien les avions de l'armée de l'air israélienne que les tentes de la version locale de la Croix-Rouge (le Magen David Adom) l’utilisent par exemple.

 

 

Kippas juives empilées à l'entrée d'un temple

Un symbole vraiment juif 

Peu de gens le savent, mais ce symbole religieux a également été utilisé par d'autres des individus suivant une autre foi que le judaïsme à travers l'histoire.

Les origines et la signification de l'étoile de David ne sont pas tout à fait claires.

Nous savons qu’elle n'a pas toujours été exclusivement associée au judaïsme, mais a également été utilisé par les chrétiens et les musulmans à divers moments de l'histoire.

Dans l'hindouisme, ce symbole est appelé « shatkona ». Le triangle pointant vers le haut en représente Shiva (le côté masculin de la divinité) alors que le triangle pointant vers le bas représente lui Shakti (son côté féminin).

Ce porte-bonheur représente ainsi généralement la fusion du mâle et de la femelle, ou encore des éléments du feu et de l'eau.

L'étoile de David apparaît également dans l'architecture des lieux de culte mormons, où elle symbolise l'union du ciel et de la terre, avec Dieu atteignant ainsi l'homme et l'homme atteignant Dieu.

 

 

Autel kabbaliste décorés de chandeliers et de ménorahs

Point de vue kabbaliste sur la question

Il y a plusieurs points de vue quant au symbolisme et à la signification de l'étoile de David dans la kabbale. Nous allons ici en citer quelques-uns, pour ensuite en développer certains.

  • Certains kabbalistes pensent que les six pointes représenteraient le règne absolu de Dieu sur l'univers dans les six directions : nord, sud, est, ouest, haut et bas.
  • D’autres diront plutôt que les deux triangles seraient une allusion à la double nature de l'humanité (le bien et le mal), et que l'étoile pourrait ainsi être utilisée comme protection face aux mauvais esprits et aux énergies négatives.
  • Il est également dit que les deux triangles représentaient la relation entre Dieu et le peuple juif. L'étoile qui pointe vers le haut symbolise Dieu, et l'étoile qui pointe vers le bas représente les Juifs sur Terre.
  • Certains spécialistes encore ont remarqué qu'il y a douze côtés sur le triangle. Cela pourrait selon eux peut-être être un clin d’œil aux douze tribus d’Israël.

 

L’étoile de David : deux triangles imbriqués

Le Zohar nous dit : «Il y a trois nœuds reliant (trois entités) l'une à l'autre : le Saint, béni soit-Il;, la Torah et Israël. ". Ainsi, l'âme juive se connecte à son Créateur par l'étude et l'observance de la Torah.

Le triangle représenterait selon ce point de vue la connexion entre ces trois entités.

Ces trois entités sont composées chacune d'un pnimiyut (dimension intérieure) et d'un chitzoniyut (dimension extérieure).

La Torah comprend à la fois des enseignements exotériques (le Talmud, la loi juive, etc.) ainsi que des enseignements ésotériques (la Kabbale).

L'énergie divine «révélée» imprègne et fournit l'existence à tous les mondes, mais cette essence reste toutefois complètement cachée, transcendant toute la création.

De même, l'âme a un élément révélé, ce niveau qui s'exprime à l'intérieur et vivifie le corps, ainsi qu'une essence qui transcende le corps.

 

Les sept champs de l'étoile de David

La Kabbale enseigne que Dieu a créé le monde avec sept blocs spirituels, correspondant chacun à l’un de ses sept attributs « émotionnels ». En conséquence, la création entière est le reflet de ces sept facettes du divin.

Ces différentes parties sont les suivantes :

  • chesed (gentillesse)
  • gevurah (sévérité)
  • tiferet (harmonie)
  • netzach (persévérance)
  • hod (splendeur)
  • yesod (fondation)
  • malkhout (royauté).

La signification de l’étoile de David serait donc ici de représenter le monde à travers la façon dont il fut créé à partir du divin.

 

 

Porte-bonheur présenté dans cet article :

"Collier étoile de David" proposé sur la boutique de notre site

 

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.