13KGHT73 L’or des fous (pyrite) : des pépites aux étranges pouvoirs – Cyril Gendarme
Congrats ! You Got Freeshipping !
L’or des fous (pyrite) : des pépites aux étranges pouvoirs | Cyril Gendarme

L’or des fous (pyrite) : des pépites aux étranges pouvoirs

L’or des fous est l’un des nombreux surnoms donnés à la pyrite, un minerai qui nous retrouvons dans les sous-sols de certaines régions du monde.

Lorsque nous en voyons à l’œil nu, il peut (comme son nom le laisse penser) ressembler à de petites pépites d’or. Il pourrait bien que le surnom de notre pierre découle de cette étonnante similarité…

L’or des fous possède ainsi des caractéristiques bien différentes de celles du métal des rois, que ce soit d’un point de vue physique ou spirituel.

Bien que la pyrite soit moins rare et moins chère au poids que l’or (comme à peu près toutes les matières et qui existent sur terre d’ailleurs), elle possède des qualités étonnantes qui en font une base idéale pour la création de porte-bonheurs puissants.

 

Table des matières :

 

 

Morceau de pyrite déposée sur une table blanche et placée sous une belle lumière.

Eh oui, l’or des fous est en réalité… de la pyrite !

Comme nous vous l’avons dit il y a quelques instants, ce minerai appelé « or des fous » est donc en réalité de la pyrite.

Issu du mot grec « pyr », le feu, ce type de pierre est utilisé depuis des millénaires maintenant pour sa capacité à produire des étincelles lorsqu’elle est frappée contre certains matériaux.

La pyrite servit ainsi tout au long de la Préhistoire et de l’Antiquité pour créer les feux autour desquels les femmes et hommes se réunissaient.

Rien que cela nous fait comprendre la portée symbolique qu’a pu avoir cette pierre.

Plus intéressant encore, la pyrite fut utilisée dès la Renaissance pour la fabrication d’armes à feu, dans lesquels elle servait à créer l’étincelle qui allumerait la poudre.

Par son histoire, l’or des fous porte ainsi en lui des valeurs comme celles de rassemblement et de création de la communauté, mais également de défense, de protection et de combat.

 

 

Diverses pierres, cristaux et minéraux de la lithothérapie

Propriétés de cet étrange pépite

Sans trop de surprise donc, la pyrite est depuis longtemps considérée comme une pierre porte-bonheur puissante capable d’assurer la protection de ceux qui en portent sur eux (quelle que soit leur forme d’ailleurs).

En particulier, de nombreuses doctrines nous la décrivent comme un dissipateur d’énergie négative et une source de stimulation de notre bien-être intérieur.

Cela peut sembler un peu « vague », mais c’est en résumé ce que nous avons trouvé à son sujet.

Une autre chose intéressant à dire au sujet de l’or des fous est sa capacité à activer les chakras du Hara et du plexus solaire, permettant ainsi de renforcer notre force d’esprit ainsi que notre volonté.

Des Amérindiens ou Chinois, en passant par de nombreuses cultures du pourtour de la Méditerranée : la pyrite porte-bonheur a également démontré certaines capacités de guérison (en particulier émotionnelle) qui su séduire des peuples variés.

En résume, nous parlons ici d’un simple minerai capable de :

  • Vous protéger des mauvaises énergies par une action de bouclier
  • Renforcer votre positivité et votre force de caractère
  • Penser certains types de plaies
  • Stimuler votre bonheur
  • Et bien d’autres choses encore

 

Aussi étant que cela puisse paraitre de prime abord, vous comprenez maintenant mieux pourquoi les morceaux d’or des fous que nous mettons ici à la disposition de notre communauté rencontrent leur petit succès !

 

 

Statue en bronze représentant deux prospecteurs qui cherchent de l'or.

Histoire et légende de l’or des fous

Nous l’avons évoqué en introduction mais, en effet, une des caractéristiques de la pyrite porte-bonheur est de ressembler à de l’or… et tout cas à première vue, et ce pour un œil non averti.

Il est vrai que le matériau dont nous parlons présente une couleur jaune caractéristique et un éclat qui, sous une certaine lumière, peut se montrer assez trompeur.

Nous comprenons donc pourquoi le surnom de la pyrite nous parle d’or, mais pourquoi donc est-il question de fous ?

Eh bien en fait, les prospecteurs nombreux au cours la « grande ruée vers l’or » (une période de l’Ouest américain sur laquelle vous trouverez plus d’informations ici) vit de nombreux malheureux sombrer dans la folie suite à des mauvaises blagues que leur faisait le destin.

Alors que les chercheurs pensaient avoir trouvé assez d’or que pour assurer leur richesse jusqu’à la mort, certains ne supportaient pas de voir leur précieux magot expertisé comme étant fait de pépites de pyrite, et donc comme étant moins onéreux.

Un autre avis voudrait que l’or des fous tire son nom de ceux qui se laissaient tromper par elle.

Comme nous vous l’avons dit, ce minerai ressemble à l’or, mais présente tout de même des caractéristiques (comme la fragilité ou les teintes de couleur) qui permet normalement de l’en différencier en quelques secondes.

En clair, pour se laisser berner, il fallait vraiment être fou.

Ces deux premières hypothèses sont amusantes et, si vous voulez notre avis, tout à pertinentes.

Il en existe toutefois une troisième beaucoup plus profonde…

Il faut savoir que la pyrite et l’or ont tendance à apparaitre dans les mêmes gisements.

Pourtant, lorsque certains prospecteurs trouvaient de l’or des fous, ils étaient tellement déçus qu’ils ne cherchaient pas à creuser plus loin, passant parfois ainsi à côté du pactole !

Notre pierre porte-bonheur cacherait ainsi en elle un message de persévérance et une invitation à ne jamais laisser tomber… Intéressant !

 

 

Trois pendentifs porte-bonheurs : un d'origine celte, un égyptien et un italien

L’utilisation de l’or des fous en bijouterie

La dernière chose à savoir au sujet de notre pierre et l’importance qu’elle pu avoir en bijouterie tout au long de l’histoire.

Les anciens Grecs déjà en créaient de magnifiques parures et en décoraient leurs temples.

Les Incas pour leur part le virent comme un métal sacré que ne pouvaient dès lors porter que les prêtres et les rois.

Plus proche de nous, l’or des fous fut particulièrement populaire dans la Grande-Bretagne du 19ᵉ siècle.

Il est également intéressant de noter comment, depuis des siècles, costumiers s’en servent pour remplacer l’or, bien trop couteux, dans les tenues de théâtre ou de cinéma.

De nos jours, sa principale utilisation restera toutefois celle de porte-bonheur et de matériau de protection renforçant les pouvoirs de certains signes et symboles ésotériques.

Si d’ailleurs vous chercher  un bijou porte-bonheur aux pouvoirs particuliers, un bon point de départ pourrait être cette page regroupant nos différents pendentifs.

 

 

Porte-bonheur présenté dans cet article :

Petit tas de morceaux d'or des fous.