13KGHT73 La cartomancie divinatoire : origine, fonctionnement, les cartes, etc.
Congrats ! You Got Freeshipping !

Découvrez notre guide de méditation

Offert pour tout achat sur notre site, vous y trouverez 19 méditations guidées, partagées avec vous. Ces méditations, d'ailleurs, vous les retrouverez aussi au format audio.

Découvrir le guide

La cartomancie divinatoire : origine, fonctionnement, les cartes, etc.

Selon les études, la pratique de la divination ne date pas d’hier. En effet, d’après des découvertes faite par des chercheurs, son histoire remonte à la Mésopotamie. Les historiens ont en effet trouvé des éléments picturaux qui attestent de l’existence d’arts divinatoires à cette époque. 

De nos jours, il existe plusieurs types d’arts divinatoires et la cartomancie en fait partie. Il s’agit d’une discipline très ancienne qui a évolué au fil du temps. Les cartomanciens ont aujourd’hui la chance d’utiliser des jeux de cartes très variés, mais ce ne fut pas toujours le cas.

Bien que la cartomancie soit un outil de divination puissante, elle n’est aussi plus réservée à des experts, à des initiés. Tout le monde peut s’initier de soi-même à la pratique de cet art divinatoire.

Mais en fait, de quoi parlons-nous exactement ? C’est quoi la cartomancie ?

 

Table des matières :

 

 

Une dizaine de cartes du tarot d'un jeu espagnol.

L’origine de la cartomancie

Comme il a été mentionné précédemment, la cartomancie est une méthode de divination très ancienne. En Orient, elle a vu le jour il y a plus de 5000 ans. Il est d'ailleurs difficile de définir si sa pratique a débuté en Inde ou en Chine. Ce qui est sûr, c’est qu’au fil du temps, la cartomancie divinatoire a fini par intégrer les cultures de plusieurs civilisations.  

Elle a été introduite en Europe occidentale grâce aux Gitans, ou plutôt aux Tziganes. Ces derniers ont immigré sur le vieux continent les siècles passés, et utilisaient cette technique de divination héritée des Indiens, reconnus comme des peuples très spirituels.

En France, ce n’est toutefois que durant la période prérévolutionnaire (ou siècle des Lumières) que la cartomancie divinatoire a gagné en popularité.

La personne qui pratique cet art de divination portait autrefois le nom de diseuse de bonne aventure. Elle était donc considérée comme un simple charlatan. Mais au fil du temps, le nom de cartomancien a vu le jour, rendant l’activité plus acceptable pour la société.

 

 

Une affiche d'astrologie, un jeu du tarot et une boussole de divination chinoise.

La cartomancie, c’est quoi ?

Avant tout, le mot cartomancie est formé par deux noms. Il y a « mancie » qui signifie divination et « carto » qui veut dire cartes. À en tenir compte, la cartomancie se définit donc comme la divination par les cartes. Mais il s’agit également d’un art puisqu’elle se définit comme étant l’art de prédire l’avenir ou de trouver des réponses grâce à l’interprétation des cartes.

La cartomancie est une discipline qui relève de la voyance. Pour pouvoir lire les cartes, il faut avoir un don. Selon certains experts, c’est une faculté innée, transmise de génération en génération. Mais il existe aussi des cartomanciens qui ont réussi à maîtriser cet art grâce à l’apprentissage et un travail rigoureux.

La cartomancie est considérée comme l’un des arts divinatoires les plus fiables. Elle permet de faire des prédictions dans différents domaines. Par ailleurs, elle peut vous révéler votre passé, votre avenir et même votre présent. 

Plus largement, si vous désirez en apprendre plus sur la voyance, sa pratique et son histoire, cette collection de notre site devrait vous intéresser !

 

 

 

Trois cartes ésotériques issues du tarot de Rider-Waite.

Différences entre cartomancie et tarologie

À la fin du 17ᵉ siècle, la pratique des arts divinatoires s’est beaucoup développée. De nombreuses disciplines appartenant à la cartomancie ont alors vu le jour. Il faut citer en premier lieu la tarologie qui consiste à utiliser des cartes spécifiques comme support de divination, à savoir les cartes du tarot.

Le tarot divinatoire se décline en plusieurs variantes. Tout dépend des jeux de cartes utilisés par le tarologue. Parmi les plus connus, il y a le tarot de Marseille, le tarot tzigane, le tarot égyptien, l’oracle de Belline et bien d’autres . Chaque oracle divinatoire de cette liste possède ses propres particularités.

Il est important de souligner qu’il existe une certaine différence entre la cartomancie et la tarologie, même si ces deux disciplines sont basées sur la lecture des cartes divinatoires.

En réalité, le tarologue a pour objectif d’offrir un guide au consultant en lui proposant le tirage du tarot. Il use de son intuition et de sa capacité à interpréter les cartes tirées pour donner des éléments de réponses. Autrement dit, le consultant a un rôle important à jouer dans la divination.

En revanche, lors d’une séance de cartomancie divinatoire, le consultant reste à la place du spectateur. Étant un voyant bénéficiant d’un don particulier, le cartomancien se charge de dévoiler les réponses tant attendues grâce aux interprétations des cartes, mais sans que le consultant prenne une place active dans la séance.

 

 

Séance de cartomancie où la voyante lit une carte.

Le choix du jeu de cartomancie

Suite à l’apparition des différents jeux de tarot, le recours aux « simples » cartes à jouer s’est fait de plus en plus rare. Pourtant, c’est la forme originale de la cartomancie divinatoire. Par ailleurs, il est important de souligner que les cartes de tarot ne sont pas supérieures aux autres jeux de cartes. Elles bénéficient bien de plus grands pouvoirs, oui, car elles contiennent plus de symboles et peuvent donc transmettre des messages plus précis.

Ce n’est pas un hasard si nous avons voulu proposer plusieurs tarots sur notre site. Tarot des anges, tarot « classique » de Rider-Waite, tarot celtique : tous ont une fibre particulière qui les rendra uniques à l’utilisation.

 

 

Gros plan sur un jeu de cartes du tarot étalés pour réaliser des prédictions.

La signification des cartes

En cartomancie, chaque carte utilisée a une signification précise. Il faut bien les connaître pour pouvoir effectuer une interprétation réussie. Vous devez non seulement savoir les significations des couleurs, mais aussi de chaque symbole.

Cela est vrai pour un jeu de cartes classique (avec le cœur, le pique, le trèfle et le carreau), mais aussi pour un jeu de tarot (qui possède ces mêmes couleurs, au milieu d’autres symboles plus profonds encore). Les chiffres et figures se retrouvent aussi dans les deux types de jeu.

C’est pourquoi nous allons ici analyser les couleurs et les nombres : pour vous donner une base commune applicable quel que soit le choix de vos cartes !

La signification des couleurs (ou enseignes)

En général, l’enseigne cœur est une couleur mystérieuse qui met en évidence les émotions fortes, les sentiments amoureux ainsi que les liens entre le consultant et sa famille ou son entourage. C’est donc l’enseigne qui parle de l’avenir amoureux ou sentimental du consultant.

En ce qui concerne le trèfle, il symbolise généralement le patrimoine, la situation financière du consultant ainsi que son statut dans la sphère sociale.

L’enseigne carreau évoque les choses matérielles comme la profession et la carrière du consultant, et l’argent aussi. Parfois, elle indique également un changement dans la vie quotidienne comme un déménagement.

Enfin, le pique est une couleur qui concerne l’intellect. Il représente aussi les épreuves auxquelles le consultant sera confronté au cours de son existence.

La signification des cartes avec figures

La signification des cartes comportant des figures (c’est à-dire le valet, la dame, le roi et l’as) varie en fonction de leur « position » dans le tirage. Et oui, ces cartes peuvent être à l’endroit ou à l’envers.

Ainsi, lorsque l’as est à l’endroit, il évoque l’énergie et le dynamisme du consultant. Il peut aussi parler de nouveau départ ou d’un changement positif dans sa vie. En revanche, lorsque l’as est à l’envers, il symbolise l’échec et les désillusions.

Concernant le valet, il représente le développement, l’ambition ainsi que la motivation et le désir d’avancer vers l’inconnu. En revanche, à l’envers, il indique l’immaturité du consultant et tous les évènements y afférents.

En ce qui concerne la dame, cette carte est associée aux capacités intellectuelles et à la volonté. À l’envers, elle représente le manque de bienveillance et des émotions négatives.

Pour ce qui est du roi, lorsqu’il est à l’endroit, il met en évidence la force, la connaissance, la générosité et l’autorité. Inversé, il indique que l’insensibilité du consultant et son refus de l’inconnu.

Enfin, le joker peut également apparaître lors du tirage des cartes. À l’endroit, il symbolise le mystère et il joue le rôle de messager pour le consultant. À l’envers, il est synonyme de manque de lucidité.

La signification des numéros des cartes

À l’endroit donc, le 2 représente l’équilibre et l’harmonie d’une relation. En revanche, à l’envers, il dénonce le manque de solidarité et les conflits.

Le 3 est symbole de succès, de créativité et de stabilité. Lorsqu’il est inversé, il met en évidence que le consultant est en train de baisser les bras face aux situations difficiles.

À l’endroit, le 4 indique que le consultant doit prendre une grande décision, comme choisir ou s'engager pour faire évoluer sa vie. À l’envers, c’est un symbole de difficultés et d’incertitude.

Le 5, lorsqu’il est à l’endroit, symbolise le renouveau et l’espérance dans un domaine en particulier. Inversé, il indique des difficultés financières ou bien de mauvais choix.

Quant au 6, il évoque le succès suite à un sacrifice. En revanche, lorsqu’il est à l’envers, il annonce une déception et indique l’usure ou la fatigue.

Le 7 indique une progression ou l’avancée d’un projet. Lorsqu’il est en position inversée, il symbolise le manque de motivation ainsi que le pessimisme.

En ce qui concerne le 8, cette carte représente l’angoisse, l’infortune, l’appréhension et le manque d’assurance, et ce, qu’elle soit à l’endroit ou à l’envers.

Le 9 symbolise le succès lorsqu’il est à l’endroit. Inversé, il est associé aux doutes, à la confusion et à l’insécurité.

Enfin, le 10 à l'endroit annonce des changements positifs ou le succès dans les projets. À l’envers, c’est une carte qui indique la baisse de motivation, l’aigreur ou encore la pression psychologique.

 

 

Femme mystérieuse derrière des bougies et de la fumée.

Déroulement d’une consultation en cartomancie

Toute consultation d’une cartomancienne (ou d’un cartomancien, la profession n’est pas exclusivement féminine) doit se dérouler dans un endroit calme et neutre. Le voyant doit développer ses capacités psychiques comme l’intuition pour pouvoir comprendre le résultat du tirage de carte, et cela est bien plus compliqué dans le bruit et l’agitation. Plus largement, voici une liste de quelques éléments à prendre en compte lors de toute consultation d’une voyante.

 

Et donc pour la cartomancie ? Comment se déroule la consultation ? Tout dépend de la méthode adoptée par le médium. Par ailleurs, vous devez savoir que chaque consultation est unique. Parfois, le cartomancien demande au consultant de lui fournir des informations basiques lui concernant comme l’âge et le nom.

La prochaine étape, c’est le tirage des cartes. Le cartomancien demande généralement au consultant de couper le jeu de cartes. Dans le cas d’une consultation à distance, une pratique de plus en plus courante actuellement, le professionnel en cartomancie divinatoire use de ses forces surnaturelles pour se connecter avec l’énergie du consultant. Il procède alors au tirage aux cartes lui-même.

La disposition de chaque carte tirée est d’une importance capitale. Cela permet au devin de trouver les réponses aux interrogations du consultant avec précision. À titre d’exemple, lors d’un tirage en croix, la première carte est à placer à gauche. Le second à droite, la troisième au-dessus des deux cartes tirées, le quatrième en dessous et cinquième au centre de la croix. Le cartomancien va faire des interprétations en fonction des cartes tirées, leur ordre de sortie ainsi que leurs significations intrinsèques.

 

 

Médium qui tire le cartes durant une séance de cartomancie.

Les techniques pour tirer les cartes

Il faut mentionner qu’il existe différentes façons de tirer les cartes. Les plus connues sont sans doute le tirage en croix et le tirage bohémien en 12 cartes, mais il en existe bien d’autres.

En ce qui concerne la technique de tirage à adopter donc, il n’y a pas de règles spécifiques à respecter. Chaque cartomancien est libre de choisir la méthode qui lui convient. Il peut opter pour le tirage à 15, 20, 21, 25, 32 ou même 52 cartes. Forcément, plus il y a de cartes qui rentrent en jeu, plus la séance de cartomancie durera longtemps, et plus les interprétations seront compliquées à faire. En clair, ce sont là des pratiques d’experts aguerris.

Certains érudits ont l’habitude de retirer la carte qui représente le consultant du jeu. Elle dépend du sexe, de l’art et de la couleur des cheveux de ce dernier. Par exemple, si le consultant est de sexe féminin, il peut s’agir de la dame de cœur, de trèfle ou de carreau. S’il s’agit d’une femme de moins de 30 ans, le cartomancien retire le 8 de trèfle ou le 8 de cœur. Et qu’en est-il si le consultant est un homme ? C’est alors le valet de cœur qu’il faut retirer s’il a moins de 30 ans et le roi de carreaux s’il a 50 ans ou plus.

Dans tous les cas, le cartomancien doit respecter une règle d’or : il s’agit de toujours réaliser le tirage avec la main gauche et, surtout, de manier les cartes avec délicatesse.

 

 

Cartes magiques servant à pratiquer la cartomancie.

Le bon moment pour pratiquer la cartomancie divinatoire

La question qui se pose maintenant est : y a-t-il un moment spécifique pour pratiquer la cartomancie divinatoire ?

L’idéal, c’est de programmer la consultation en fin de journée, après une bonne séance de relaxation. Il est déconseillé de tirer les cartes le dimanche, jour de repos.

Enfin, il est tout aussi important de souligner que le choix du jour de consultation est important pour le consultant, oui, mais aussi pour les informations qu’il souhaitera retirer de la séance. Chaque jour de la semaine correspond en effet à un élément ésotérique spécial qui influera sur la signification des cartes.

À titre d’exemple, le lundi est associé à la Lune. Ainsi, c’est le jour idéal pour faire des prédictions sur la vie des femmes et des mères. En revanche, pour une prédiction concernant la vie amoureuse, il vaudra mieux pratiquer la cartomancie divinatoire le vendredi.

 

 

Jeu du tarot d'horreur, avec des images effrayantes.

Les vertus… et les dangers de la cartomancie

Étant un art divinatoire, la cartomancie requiert la possession d’un don de médiumnité. Il permet au cartomancien de bien comprendre la signification de chaque tirage. Lorsque la cartomancie divinatoire est pratiquée correctement, elle permet d’obtenir des réponses plus ou moins précises, et ce, peu importe la question posée. Sinon, elle offre au moins des éléments de réponses intéressantes ou des informations bien complètes.

Cela dit, les situations peuvent changer à grande vitesse. Ainsi, il n’y a pas de prédiction définitive. Autrement dit, rien n’est garanti, en ce qui concerne les informations recueillies durant la consultation. Il est donc nécessaire de garder votre libre arbitre.

La cartomancie divinatoire est surtout à considérer comme un outil qui vous permet de prendre une bonne décision. Elle ne doit en aucun cas dicter vos choix, et ce, même si elle est pratiquée par un cartomancien doté d’un vrai don de médiumnité. Il est important de rappeler que chaque situation peut changer en une fraction de seconde. Ce qui est vrai aujourd’hui ne le sera peut-être plus demain.

 

 

Magicienne qui tient une boule d'énergie dans ses mains.

Apprendre la cartomancie ?

Il est vrai que la pratique de la cartomancie divinatoire relève d’une tâche délicate et comme il a été mentionné précédemment, elle revient à un professionnel doté d’un don particulier.

Toutefois, il existe des ouvrages et des formations qui permettent aux particuliers de maîtriser les bases de cet art de divination. En fait, nous possédons tous un don de divination à un certain degré. Un peu comme certains ont un instinct plus développé que les autres, il y en a chez qui la justesse des prédictions sera naturelle.

Et alors, comment pratiquer la cartomancie sans dons évidents ?

Avant de se lancer dans la pratique de la cartomancie, il faut d’abord identifier la symbolique de chaque carte utilisée. Il est aussi nécessaire d’apprendre à bien les mélanger. Lorsque vous manipulez vos cartes, vous devez faire en sorte d’établir une connexion avec elles.

La prochaine étape consiste à choisir le type de tirage. Parmi les choix disponibles, il y a le tirage en croix, le tirage du prénom, le tirage astrologique, le tirage bohémien, etc. Pour votre initiation, misez plutôt sur la méthode classique, c’est-à-dire le tirage en croix. Comme son nom l’indique, vous n’aurez ici qu’à former une croix avec les cartes (5 d’entre elles pour être précis).

Après le tirage, vous devez interpréter les cartes et si vous n’avez aucun don de voyance, vous devez user de vos connaissances et de vos ressentis. Pour rappel, chaque carte peut avoir plusieurs significations en fonction de sa couleur et de son symbole.

Bref, si vous voulez apprendre la voyance sur le net, il existe de nombreuses ressources à votre disposition, comme par exemple ces quelques mots sur la divination d’une véritable sorcière ou encore ce guide de cartomancie du site cosmopolian.fr. Il en existe des tonnes d’autres et, ici, c’est à vous de découvrir ce qui vous conviendra le mieux.

 

 

 

Cartes du tarot retournée sur la table d'une diseuse de bonne aventure.

Pratiquer la cartomancie seule ou consulter un cartomancien ?

Est-il prudent de pratiquer la cartomancie divinatoire seul ou faut-il faire appel à un cartomancien ?

En réalité, tout dépend de votre savoir-faire et de vos envies. Si vous voulez vous lancer dans la pratique de cet art divinatoire, un apprentissage adéquat est toutefois requis. L’aide d’un professionnel serait d’ailleurs ici la bienvenue. 

Il faut aussi une pratique régulière qui vous permettra d’acquérir plus d’expérience. Il faut dire que l’interprétation d’un tirage est une tâche subtile. Il est indispensable de tenir compte de tous les détails et vous devez aussi être à l’écoute de votre intuition. Cela demande un grand travail de développement personnel et beaucoup d’entraînements.

Si vous avez une question importante à poser et que votre avenir en dépend, il vaut mieux faire appel à un cartomancien. Bien entendu, il est primordial de bien choisir le praticien à consulter.

Comment donc reconnaître un cartomancien fiable, professionnel et performant ? 

Un tel professionnel ne se limitera pas à lire les cartes en tenant compte de leurs significations. Si c’est le cas, il ne fait qu’accomplir une tâche à la hauteur de vos compétences. En réalité, lorsqu’un cartomancien lit les cartes, il a pour mission de raconter l’histoire de votre vie. Il met en avant vos émotions, bonnes ou mauvaises. Il expliquera aussi les symboles avec plus de facilité car il n’utilisera pas juste sa simple raison, mais bien d’autres capacités psychiques extrasensorielles.

 

 

Porte-bonheur présenté dans cet article

Tarot de rider-waite

Tarot des anges

Tarot celtique

 

 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés