La croix orthodoxe : protection et accomplissement personnel

avril 20, 2021 4 min de lecture

Représentation réduite de la cathédrale orthodoxe de Moscou



Pour la plupart des Orthodoxes, le symbole de la croix revêt une importance capitale au quotidien.

Qu'il s'agisse de processions et cérémonies formelles aux cours desquelles une croix orthodoxe richement décorée traverse une ville ou un village, ou bien que nous parlions d'objets de piété que la peuple porte et vénère au quotidien, la croix orthodoxe est assurément un élément culturel majeur en Russie et dans l'Europe de l'Est.

 

Table des matières :

 

 

Messe orthodoxe où une foule de croyants et de fidèles prient ensemble.

L’importance du signe de croix chez les Orthodoxes 

Avant d'embrasser une icône (une pratique très répandue dans ces Églises), le Chrétien orthodoxe doit se signer et prier sur une croix afin de montrer et de sceller sa relation avec le Christ. Selon certaines personnes plus superstitieuses, cela aurait également comme effet de nous attirer la protection du Seigneur et ses bonnes grâces.

La croix orthodoxe nous rappelle également celles que portaient dans leurs mains les martyrs chrétiens qui, marchant jusqu'à la mort, utilisaient ce symbole comme la source d'une force qui leur permettait de transformer la douleur d'une exécution en un grand accomplissement personnel.

Pour les Chrétiens d'Orient, la croix orthodoxe se présente donc aujourd’hui comme la protectrice personnelle de tous les fidèles, au milieu d'un monde qui peut parfois sembler déroutant, comme ce fut le cas pour les croyants qui nous ont précédés.

Bref, la spiritualité chrétienne et porte des valeurs uniques qu'elle seule a le courage de porter.

Si vous partagez vous aussi cette avis, jetez donc un œil à cette collection particulière, qui regroupe tous les objets de piété chrétiens de notre site.

 

 

Dômes d'une église orthodoxe de Russie avec des croix particulières à leur sommet.

Croix orthodoxe russe : détails et symbolisme de la crucifixion 

Que nous parlions d'uns croix orthodoxe russe ou d'une croix slave, toutes vont différer de la croix occidentale classique : en effet, ce modèle présente généralement trois barres transversales (deux horizontales et la troisième un peu oblique). 

Pour bien vous représenter ce dont nous parlons, vous pouvez vous référez à ce pendentif de notre site, qui présente un tel modèle de croix.

Bref, chacun de ces barres porte un sens unique qu'il est bon de comprendre : 

  • La barre supérieure de la croix orthodoxe russe représente la pancarte en bois qui était accrochée au-dessus du Christ au moment de sa crucifixion. Ponce Pilate y avait faire écrire "Jésus de Nazareth, roi des Juifs".
  • La barre au milieu nous montre l'endroit où les mains de Christ furent clouées.
  • La barre inférieure de la croix russe symbolise  le repose-pieds. Selon la tradition orthodoxe russe, les pieds de Jésus sont représentés comme cloués non pas en un point mais chacun sur un deux côtés du repose-pieds.

 

Le fait que cette barre de la croix russe orthodoxe soit oblique nous enseigne un point important de la Bible et des Évangiles...

En réalité, deux voleurs furent crucifiés aux côtés de Jésus. L'un d'eux (celui à sa droite) se repentit auprès du Seigneur avant de mourir, tandis que l'autre s'y refusa.

Ainsi, l'orientation de la barre inférieure de la croix nous montre la direction à adopter. Elle pointe en quelque sorte vers le paradis.

Si vous visitez Moscou, Saint-Pétersbourg ou tout simplement la Russie en général, regardez en direction du clocher des églises et vous verrez une bien étrange coutume : la croix orthodoxe russe qui la surmonte n'aurait pas toutes ses branches alignées !

Pas d'inquiétude, ce n'est pas là un manque d'application de nos amis plus à l'Est. Comme les coqs de nos clochers, la barre supérieur a simplement la particularité de pointer vers le Nord.

Cet aspect pratique de la croix orthodoxe russe en a d'ailleurs fait le centre de tous les villages du pays.

 

 

Église en pierre blanche avec une grande croix grecque de couleur rouge dessus.

La croix grecque : une origine et un sens différent

La croix grecque est une forme très ancienne de la croix chrétienne. Elle est en réalité antérieur au modèle traditionnelle que nous pouvons trouver au-dessus de la plupart de nos autels.

C'est 'ailleurs l'empereur Justinien qui en fit le symbole du Christianisme, après que son prédécesseur, l'empereur Julian, n'ait lui décidé de bannir ce symbole.

Eh oui, savoir quelle croix orthodoxe utiliser (ou même tout simplement si il était bon d'en utiliser) n'est pas un sujet qui date d'hier !

Bref, la croix grecque se différencie de la plupart des autres par ses quatre bras sont de longueur égale. Cette symétrie le rend facile à utiliser dans l'art, ce qui peut expliquer pourquoi de nombreuses l'ont utilisé comme ornement architectural ou pour la fabrication de mobilier et bijoux sacrés.

Nous pouvons nous en douter, mais sa forme particulière ne la destinent clairement pas à représenter la croix sur laquelle Jésus mourut. Selon certaines théories, la croix grecque nous montrerait plutôt les quatre directions cardinales et représenterait ainsi le devoir de propager l'Évangile et la parole de Dieu sur la Terre entière.

C'est là une des raisons pour lesquelles elle occupe une place particulière dans le cœur de nombreux prêtres et missionnaires. Si ce type de fervent engagement vous parle, voici en outre une ressource externe qui du missionariat dans notre monde actuel.

Bref, à côté de cela, quelques spécialistes (qui forment, il est vrai, une minorité mais sont assez nombreux que pour que leur voix porte) donnent à la croix grecque un sens plus ésotérique.

Elle découlerait, selon eux, quatre signes du zodiaques qui correspondraient chacun à un des Évangélistes. Selon ce point de vue, la croix grecque se nomme la "croix de la terre", et servirait à certains rituels de magie alchimique.

 

 

Porte-bonheur présenté dans cet article

Bannière promotionnelle avec une croix orthodoxe mise à l'honneur.

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.