La véritable signification du symbole du yin et du yang

mars 17, 2021 9 min de lecture

La véritable signification du symbole du yin et du yang | Cyril Gendarme



Le concept du yin et du yang est un thème profondément complexe, mais plus qu’intéressant.

Apparu dans la culture chinoise il y a maintenant plusieurs milliers d’années, il nous exprime des idées d’équilibre, d’harmonie et d’interdépendance en toute chose.

La réflexion qui se cache derrière le yin et le yang peut être difficile à appréhender… mais nous avons un allié de taille pour nous aider à la comprendre : je parle bien entendu ici du symbole qui sert à le représenter.

Eh oui, le symbole du yin yang, parfois aussi connu sous les noms de Taiji ou de Taijitu, détient en lui des pistes qui nous peuvent nous permettre d’acquérir certains des plus grands enseignements que nous ont offertes les philosophies chinoises.

Composé d’un cercle séparée par une courbe en deux part (une noire et une blanche), chaque partie possédant un peu de l’autre en son sein, il est assez facile de voir l’idée d’ambivalence, ou tout du moins de dualité de notre monde.

Arrêter notre réflexion là serait toutefois une grave erreur, et nous priverait de plus grands messages que porte le symbole du Yin et du Yang.

 

Table des matières :

 

 

Ancienne peinture chinoise montrant des moines taoïstes.

Quelques mots sur le taoïsme

Le taoïsme (également connu sous le nom de Daoïsme) est une philosophie chinoise attribuée à Lao Tseu (un grand penseur ayant vécu l’an 500 avant J.-C.).

Fort d’enseignements philosophiques parmi les plus intéressants au monde, le taoïsme connait aujourd’hui encore de nombreux adeptes à travers le monde pour qui le symbole du yin et du yang revêt un caractère encore plus spécial que pour les autres.

Bref, pour replacer le symbole porte-bonheur dont nous allons parler dans son contexte, passons en revue quelques-unes des plus grandes caractéristiques du taoïsme.

 

Le concept de tao (la voie)

Basiquement, le taoïsme est un système de croyance basé sur le concept de « voie », ou « dao » en Chinois. En première approche, nous pourrions nous dire qu’il s’agit là d’une idée facile à comprendre, mais ce n’est vraiment pas le cas.

En fait, le taoïsme s’est basé sur une observation attentive du monde et de la nature pour au final arriver à la conclusion d’un grand équilibre cosmique maintenu par une force supérieur : le Dao (ou Tao).

Ce concept de tao implique de nombreuses conséquences sur la vie des humains. Voici par exemple quelques enseignements du site psychologies.com que nous pouvons en tirer.

 

Le chi, grande énergie à la base du mouvement de l’univers

De plus, les sages chinois ont défini l’univers comme étant changeant. En clair, rien n’est immobile ou statique, tout se transforme toujours et suit un grand mouvement.

C’est à partir de cette observation qu’a été créée l’idée de Chi, ou d’énergie primordiale, une sorte de force présente à l’intérieur de tout ce qui existe et qui justement engendre le mouvement dont nous venons de parler.

Si je vous ai ici citer les idées de Dao et du Chi, c’est bien que, comme vous allez le voir dans quelques instants, ils rentrent en jeu dans l’explication du sens du symbole du Yin et du Yang.

Ce n’est pas le sujet du jour mais, une fois encore, voici quelques informations complémentaires sur la notion de chi.

 

De grands hommes parfois élevés au rang de divinités

Il est intéressant de noter que dans cette philosophie, les sages et grands hommes sont parfois divinisés pour rentrer dans le panthéon des êtres vénérés. Nous pourrions bien entendu penser à Lao Tseu, à Zhuang Zhu, mais aussi à personne que nombreux aujourd’hui pensent purement légendaires, comme l’empereur jaune ou bien la fille de Jade.

 

Immortalité et principes alchimiques

La pensée taoïste est également profondément marquée par l’idée d’immortalité, et la quête qu’il y a autour.

Loin de n’être que purement allégorique, de nombreux pratiquants ont cours du temps ont dédié leur vie entière à la recherche de cet ultime trésor.

 

D’autres idées et réflexions

À côté de cela, la vie des adeptes du taoïsme est souvent marquée par les mêmes principes.

La simplicité, la dualité en tout chose et la présence du microcosme dans le macrocosme n’en sont que quelques exemples.

 

 

Trois porte-bonheurs chinois : une statue de chien fu, deux gourdes wu lu et le jin chan

L’histoire à l’origine du symbole du yin et du yang

Nous connaissons tous autour de nous des personnes qui portent des bracelets de ce type ou de telles amulettes aux couleurs du symbole du yin et du yang. Peu toutefois en connaissent la signification profonde… et c’est bien dommage !

Pour faire simple, nous parlons ici de deux énergies opposés qui vivent imbriquées l’une dans l’autre sans ne jamais se mélanger complètement. Nous pourrions en quelque sorte dire que le Yin et le Yang sont attirés, tout en étant paradoxalement suffisamment différents que pour se repousser. Pourtant, chacun possède un peu de lui en l’autre…

Avec tout cela, nous pouvons vite être perdu !

Pour bien comprendre le sens du Yin et du Yang, il est bon de s’intéresser au mythe qui l’explique.

Au début du temps, l’univers n’était que chaos. De ce chaos émerge un jour deux énergies qui tout opposaient : le Yin et le Yang.

De leur union apparut un œuf cosmique, duquel fut créé le premier homme, mais aussi les premiers dieux chinois, comme Fuxi ou Shennong.

Cet œuf, de plus, se trouverait aujourd’hui encore au centre de la terre, permettant par sa présence sacrée à tout chose d’exister par une organisation du chaos primordial.

C’est donc à partir de la création puis de la rencontrer du Yin et du Yang que notre monde, ainsi que l’humanité apparurent.

Cette histoire peut sembler « folklorique » mais elle est absolument essentielle à comprendre pour bien appréhender la signification du yin et du yang et des porte-bonheurs chinois qui en sont issus.

 

 

Dessin du symbole du yin et du yang sur du papier vieilli.

Des idées de création et d’équilibre

Cette histoire, que j’ai ici évidement abrégée, nous décrit en réalité une qualité essentiel de la dualité yin-Yang : elle est créatrice.

Cette capacité à créer en outre découle d’une seconde, qui revient elle à organiser le chaos.

Le sens du Yin et du Yang ne s’arrête pas là. Malgré une dualité manifeste, ces deux forces sont pourtant issues du même désordre, et partagent donc la même essence.

Il peut être intéressant de noter comme, dans la nature-même, tout semble être organiser selon un modèle duale : le masculin et le féminin, le jour et la nuit, la chaud et le froid…

Or, en effet, ces choses précisément peuvent aussi former des concepts englobants et supérieurs : l’humanité, le temps, la température.

Si vous voulez notre avis, cette notion de dualité complémentaire se retrouver particulièrement bien dans cette amulette en deux parties, chacune étant indépendante mais pourtant faite pour exister avec l’autre.

En résumé donc, le sens du yin et du yang est celui de l’organisation du monde par une complexe dualité qui toutefois est unitaire, de la présence en tout de deux principes opposés mais pourtant identiques.

 

 

Taijitu noir et blanc au milieu de cercles tracés dans le sable.

Mais au fait, comment est apparu ce symbole ?

Pour la plupart des historiens, le symbole du Yin et du Yang serait apparu vers le 3ème siècle avant notre ère en même temps que l’émergence de certaines écoles de pensée chinoises, notamment celle d’un certain Zou Yan qui se pencha particulièrement sur la question.

Ce n’est toutefois pas tout à fait vrai : la connaissance par les Chinois du Yin et du Yang semble être plus ancienne encore.

Il a récemment été retrouvé des motifs similaires utilisés au moins 400 ans plus tôt par des astrologues.

Plus intéressant encore, certains reste d’os d’animaux utilisés lors de rituels de divination primitifs ont été gravé de marque très semblables à notre symbole. Or, ces os, datent de plus de 1400 ans avant notre ère.

Il existe même de traces écrites qui, elles, attestent d’une connaissance du symbole du Yin et du Yang dès le 9ème siècle avant JC, plus précisément sous la dynastie de Zhou.

C’est en effet vers cette époque que fut rédigé le Zhouyi, un ouvrage plus connu sous le nom de Yi Jing, ou Livre des transmutations.

À côté de la description détaillée des cinq éléments de notre monde et de la façon selon laquelle ils interagissent, de conseils quant à la circulation du Chi ou de bonnes pratiques de santé, l’équilibre entre le Yin et le Yang nous y est bel et bien décrit, dans ses prémices tout du moins.

En tout cas, une chose apparait ici clairement : notre symbole est indiscoassiable de la Chine et de sa culture millénaire.

Si d’ailleurs l’histoire de ce grand pays vous intéresse, vous trouverez ici un ensemble de symboles, accessoires et porte-bonheurs emblématiques de l’esprit chinois.

 

 

Des boussoles Yi Jin, un bracelet au symbole du Yin et du Yang et un miroir bagua du Feng Shui

La signification du yin et du yang ?

Fondamentalement, le Yin (qui correspond à la partie noire de notre symbole), est associé au féminin, au froid et à la nuit, le Yang (qui est donc représenté en blanc), sert à décrire le masculin, la chaleur vivifiante et le jour.

Comme nous l’avons dit précédemment, toute la subtilité de notre symbole porte-bonheur réside dans l’interconnexion, l’union et l’harmonisation de ces deux entités en apparence opposées.

Nous pouvons donc facilement voir à travers lui une allégorie du changement dans la constance, de l’unité dans la diversité, de la dualité dans l’unicité… bref, de tout un tas de paradoxes.

Comme nous l’enseignent les sages, la relation entre le Yin et le Yang est en constante évolution, chaque pôle tentant de prendre le dessus sur l’autre sans ne jamais y parvenir… d’un point de vue globale et universel tout du moins.

Il arrive en effet parfois que d’une déséquilibre s’installe à une plus petite échelle. En fonction de l’intensité, les conséquences peuvent d’ailleurs être désastreuses. Nous parlons par exemple ici de déprime au niveau humain, mais même d’épidémies ou de crises économiques au niveau de villes ou de pays.

Bref, un autre point essentiel à soulever au sujet du symbole du Yin et du Yang est la présence de chacun à l’intérieur de l’autre. Eh oui, rappelez-vous : ils sont bien issus de la même essence…

Bien qu’absolument opposés, nos deux pôles sont ainsi les deux faces d’un même pièce, d’une pièce qui constitue le grand tout de l’univers ordonné, source du monde tel que nous pouvons le percevoir.

Ici, ce n’est pas simplement la Chine qui s’illustre mais plutôt les réflexions philosophiques et spirituelles qui ont pu y être pensées.

Nous voyons donc pourquoi par exemple le symbole du yin et du yang est à ce point utilisé par ceux qui se sont intéressé à l’art du Feng Shui et à ses mystères.

 

 

Pratiquant du Qi Gong et du Taïchi qui s'exerce dans un champ, devant un soleil brillant.

Deux exemples d’utilisations pratiques

Nous avons ensemble découvert la véritable signification du Yin et du Yang, que ce soit au point de vue de la légende qui lui est lié que de son histoire ou de son message caché.

Cette partie de l’article ne va rien changer à ce que nous avons vu, mais va simplement l’appliquer à certains domaines de la vie courante qui nous touchent tous chaque jour.

 

La dualité yin-yang dans l’alimentation

Nous ne pouvons parler de l’alimentation, en particulier de la façon dont la voient les Asiatiques, sans parler du Yin et du Yang.

Pour faire simple, chaque aliment tiendrait plus de l’un ou de l’autre, et le tout serait d’arriver à un équilibre dans notre assiette.

Concrètement, la nourriture épicé ou sucrée est lié au Yang, tandis que ceux plus salés ou amers le sont au Yin.

Bien plus que simplement spirituelles, les conséquences de la mise en pratique des théories que nous avons vu peu ici avoir un réel impact sur notre santé.

 

Astrologie, médecine traditionnelle et arts énergétiques

Cela a été dit lorsque nous avons parlé de son histoire mais, oui, le symbole du Yin-Yang peut être utilisé dans certains contextes de divination ou d’astrologie. Si vous êtes adepte de ce genre de pratique, voici une piste à explorer.

Nous ne pouvons pas non plus parler du Yin et du Yang sans citer la médecine chinoise.

Écrit il y a environ 2000 ans, le Huangdi Neijing (un traité de médecine qu’aurait rédigé l’empereur jaune, un souverain de Chine élevé au rang de dieu) nous parle déjà de l’équilibre entre la partie Yin et la partie Yang de l’être humain comme d’une base pour atteindre la véritable santé.

Voici à ce titre un article du site femininbio.com très intéressant qui explique le lien entre le symbole du taijitu et la médecine énergétique chinoise.

En tout cas, cette piste elle aussi mérite que nous nous y intéressions plus attentivement.

 

 

Porte en bois massif sur lequel se trouve le symbole du Yin et du Yang dessiné à la feuille d'or.

Réflexion sur les messages de notre symbole

La signification du yin et du yang à la fois simple et complexe. Cela est vrai pour la plupart des symboles porte-bonheurs chinois, mais celle-ci possède vraiment un caractère unique.

En tout cas, le yin et le yang fait clairement partie de ces thèmes sur lesquels nous pouvons construire notre réflexion et grâce auxquels des idées nouvelles naissent dans notre esprit.

Plus personnellement, j’ai listé quelques pensées au sujet de ce symbole chinois que j’aimerais partager avec vous :

  • Le concept du Yin et du Yang nous enseigne que dans la vie, rien de ce que nous rencontrons n'est entièrement bon ou mauvais. Chaque chose qui nous arrive contient un peu des deux, et il est bon d’apprendre à les voir en même temps.
  • L’univers est, d’un point de vue global, d’une harmonie parfaite entre le Yin et le Yang. Réussir à atteindre cette équilibre à l’intérieur de nous ne peut que nous aider à mieux vivre dans notre environnement.
  • Lorsque quelque chose de négatif nous arrive, il y a fort à parier qu’un bien de taille similaire nous attende dans un avenir proche.
  • Selon ce que nous avons vu, la présence de la part sombre est une condition nécessaire à celle de la part lumineuse, et plus largement à la sortie du chaos. Il faut donc l’accepter et ne pas chercher inutilement à fuir une négativité parfois nécessaire à l’accomplissement d’objectifs supérieurs.

 

 

Porte-bonheurs présentés dans cet article

Bannière sur laquelle se trouve une amulette du taijitu.

Bracelet du yin yang proposé sur notre site.

Amulette en deux parties représentant les deux pôles énergétiques du Yin et du Yang.

 

 

Découvrez cet article au format vidéo

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.