Le symbole de la colombe : entre paix et chrétienté

décembre 31, 2020 4 min de lecture

Le symbole de la colombe : entre paix et chrétienté | Cyril Gendarme



La colombe est à compter parmi ces symboles dont l’histoire passionnante et inépuisable a su apporter beaucoup aux peuples du monde.

Légendes, mythes et histoires nous décrivent volontiers cet animal comme l’un des plus particuliers de la création.

Eh oui, le symbole de la colombe a toujours fasciné les hommes par sa beauté… mais pas seulement.

Il est évident qu’il est également emprunt d’une mystique et de messages forts : celui de la paix (pour les athées) ou celui du Saint Esprit (pour les croyants).

Bref, intéressons-nous maintenant ensemble à la colombe et tentons de comprendre tout son sens.

 

Table des matières :

 

 

Vitrail d'une église chrétienne montrant une colombe au milieu d'un rayon lumineux, symbole du Saint Esprit.

La colombe comme symbole de la paix

Cela fait maintenant des milliers d’années que la colombe est associée à la paix, à l’innocence et à la pureté.

C’est d’ailleurs pour cette raison que ce petit pendentif de colombe est si populaire parmi notre communauté : les valeurs qu’il évoque sont en effet parmi les plus belles.

Bref, ce lien entre la colombe et la paix est en réalité une constante à travers les cultures, et ce même à des époques où elles ne pouvaient se concerter. (Nous le verrons plus tard, mais les Amérindiens par exemple ont développé le même genre d’hypothèses à son sujet que les Hébreux par exemple).

Certains disent que cela découle de l’aspect des colombes : par leur blancheur immaculées, elles inspirent forcément des idées de pureté, d’humilité et de liberté.

Cela est sans doute vrai, mais ne nous satisfait toutefois pas.

Une autre idée voudrait que le symbole de la colombe soit celui de la fidélité et des couples qui durent. Les binôme amoureux formés par ces oiseaux sont en effet réputé pour durer toute leur vie.

Ensemble, les colombes construisent d’ailleurs leur nid et élèvent leur familles comme de véritables parents modèles.

En parlent de leur nid, il faut savoir que cette espèce a tendance à venir vivre près des êtres humains.

Cette caractéristique put être vue comme la preuve d’une absence de peur, d’un pacifisme certain et, au final, d’un lien avec la paix et la tranquillité.

 

 

La croix de Jérusalem, une statue du Christ et une amulette des Templiers

Le symbole de la colombe, la Vierge Marie et le Saint Esprit

Nous ne pouvons pas parler du symbole de la colombe sans évoquer la place qu’il occupe dans la religion chrétienne.

Dans l’Ancien Testament, l’histoire de Noé et du déluge nous expliquent comment, lorsque les eaux se retirent après le cataclysme, Noé envoya une colombe en mission qui revint alors avec une branche d’olivier dans le bec, symbolisant ainsi le retour de la vie sur terre.

Cet élément se retrouve d’ailleurs dans la tradition juive, qui voit donc elle aussi le symbole de la colombe comme très sacré.

Le deuxième point à soulever se trouve dans la « loi mosaïque » (la loi qu’apporta Moïse au peuple élu). Elle précise en effet que les seuls animaux qui peuvent être des sacrifices acceptables sont les colombes et tourterelles… et ce en raison de leur grande pureté apparente.

À côté de cela, la colombe est associée à la maternité et l’amour des mères. De nombreuses légendes chrétiennes nous expliquent en effet comment la Vierge Marie elle-même se manifeste parfois à travers ces oiseaux au blanc immaculé.

Sculptures, peintures ou icones : l’art religieux également associe largement la Mère du Christ au symbole de la colombe.

L’histoire de la Chrétienté est en fait parsemée de ces symboles au sens religieux pur et profond. Si vous êtes curieux d’entre découvrir quelques-uns, vous apprécierez sans doute notre collection dédié à la religion chrétienne.

Pour la petite anecdote, il semblerait également que les premiers Chrétiens aient représenté des colombes dans les scènes de baptême, qui étaient alors vues comme des expression du Saint Esprit.

Aujourd’hui encore, le colombe symbolise ainsi le sacré et le divin comme peu d’autres animaux en sont capables.

 

 

Colombe blanche qui vole avec ses belles ailes déployées.

La colombe dans d’autres cultures et religions

C’est clair : les colombes forment un symbole bien complexe.

Messagères de la paix et de tout ce qu’il y a de bien dans le monde, nous sommes toujours heureux d’en croiser une sur notre chemin.

Comme nous vous l’avons dit un peu plus tôt : cela est aussi vrai pour des peuples qui ne connaissaient pas son sens chrétien !

C’est d’ailleurs de cela que nous allons parler maintenant.

 

Le symbole de la colombe dans la culture amérindienne

La compréhension du sens et du symbolisme des animaux occupe une grande place dans la culture amérindienne.

Pour faire simple, ces peuples ont tenté de  comprendre le monde par la compréhension de l’essence de chaque chose qui le compose.

À ce titre, la colombe occupe une place particulière.

Pour faire simple, elle exprime des idées de paix et de liberté. Voir une colombe voler dans le ciel était en outre le signe que des événements positifs allaient vous arriver.

 

Un animal sacré de la déesse Aphrodite

La déesse Aphrodite (qui correspond à Vénus chez les Romains) et celle qui gouverne l’amour, la séduction et la volupté.

Lorsqu’elle est représentée aux côtés de ses colombes, cela exprime une sorte d’amour supérieur.

Pour les anciens Grecs déjà, le symbole de la colombe exprimait l’idée d’un amour pur. Combiné à celui très charnel d’Aphrodite, c’étaient là les sentiments les plus intenses qui se révélaient.

Pour en apprendre plus sur le sujet, voici un article sur la place de la colombe dans la mythologie grecque.

 

Colombe et monde celte

Là encore, la signification de la colombe sera celle de la paix.

En particulier, les Celtes pensaient que les dieux appréciaient particulièrement cet oiseau. Ses plumes ont ainsi pu servir à la préparation de remèdes, tandis que l’interprétation de son vol servait d’augure et de technique de divination.

Malgré le peu de traces que nous avons de cette civilisation, nous savons que les Celtes plaçaient souvent des images de colombes dans leurs temples, en particulier ceux dédiés à la guérison.

Il existe même une ancienne légende selon laquelle entendre une colombe pousser un cri signifierait qu’une âme serait passé apaisée vers l’autre monde.

 

 

Porte-bonheur présenté dans cet article

Bannière qui présente le pendentif de la colombe de la paix proposé sur notre site.

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.