Les Nornes, tisseuses du destin et protectrice d'Yggdrasil

décembre 01, 2020 5 min de lecture

Image de présentation montrant une statue des trois Nornes.



Les Nornes (du vieux norrois « Nornir ») sont les trois tisseuses du destin présentes dans la mythologie nordique, les trois vieilles femmes qui déterminent le sort et l’avenir de chaque personne qui foule un jour la terre des hommes.

Forcément, nous parlons ici de personnages mythologiques de premier qui ont pu influencer les destins des héros, mais également celui des dieux les plus puissants.

Pour de nombreux spécialistes, le pouvoir des Nornes en font même les êtres les plus puissantes de toute la culture nordique, celles à qui tous sont forcément soumis.

Bref, intéressons-nous maintenant plus en profondeur à ces étranges femmes et aux messages qu’elles peuvent nous apporter.


Table des matières :

 

 

Métier à tisser utilisé par une vielle femme d'origine scandinave.

Les Nornes : grandes tisseuses des fils du destin

Il faut savoir que les Nornes habitent le lieu de plus sacré de toute la mythologie nordique : le « Puits d’Urd », une fontaine légendaire placée à la base de l’arbre-monde Yggdrasil. (si vous vous demandez de quoi nous parlons, voici une définition de ce qu’est Yggdrasil).

En vivant aux côtés de ce fameux Puits D’Urd, elles ont accès à la source de toute ce qui existe. Concrètement, cela donne aux Nornes une connaissance absolue du passé, du futur et du présent.

Chaque fil de destin (que nous parlions de son commencement, de son début ou de sa forme) est donc le fruit d’une sagesse infini…

Cela laisse songeur quant aux idées de destinée, et hasard et de chance !

Précisons également que, si nous vous parlons des « Nornes » au pluriel, c’est pour une bonne raison : elles sont en fait aux nombre de trois.

Bien qu’elles forment un tout indissociable, nous pouvons tout de même les distinguer, et notamment par l’influence qu’elles ont sur notre destin.

Nous avons ainsi :

  • Urd : C’est la sœur aînée, et celle qui enroule les fis autour du fuseau, donnant ainsi la vie en « créant » littéralement de nouvelles destinées.
  • Verdandi : Elle est la Norne du présent, celle qui file la laine et choisit la direction que chaque fil de destinée prendra.
  • Skuld : Vous l’aurez compris il s’agit de la cadette et de la Norne associée à la mort, qu’elle décide en coupant les fils.

 

Ces trois sœurs, en travaillant ensemble, permettent de tisser une véritable toile qui, dans toute sa complexité, forme notre monde et les chemins de vie de tous ceux qui y résident.

 

 

Peinture murale d'une des Nornes entrain de coudre à l'aide de fils de laine.

Description des Nornes

Décrites comme des femmes relativement banales, les Nornes ne présentent ni particularité physique ni attribut qui les rendraient directement reconnaissable.

Certaines légendes vikings nous les présentent comme trois géantes issues du pays de Jotunheim, mais la plupart nous en parlent plutôt comme trois femmes tout ce qu’il y a de plus normal.

Dans certains cas, un des Nornes peut se montrer sous un jour quelque peu différent, par exemple par une paire d’ailes (un peu comme les anges de la religion chrétienne), des yeux noirs comme du charbon ou encore des ongles démesurément longs.

Il est même arrivé qu’une d’entre elles, Skuld (nous allons en parler dans quelques instants), soit représenté sous les traits d’une terrible Valkyrie avec son cheval géant et son armure flamboyante.

Cela reste toutefois assez anecdotique.

L’image des trois vieillardes occupées à tisser et détisser des fils autour d’un même métier n’est donc pas si éloigné de la réalité que cela.

Comme quoi, les préjuges et images populaires ont parfois quelque chose de vrai !

 

 

Femme viking en tenue traditionnelle entrain de tisser dans sa chaumière.

Leur place dans la mythologie nordique

Les Nornes sont donc des divinités vikings contrôlant le destin de chaque homme, et les principales gardiennes d’Yggdrasil, soit.

Nous pourrions nous dire que des entités aussi puissantes doivent forcément occuper une place exceptionnel dans la mythologie. Or, ce n’est pas exactement le cas.

En fait, les trois Nornes interviennent souvent dans les épopées de certains dieux ou dans les aventures d’héros légendaires. Toutefois, aucune légende en particulier ne s’intéressent à elles directement.

Les Nornes vikings sont donc des personnages très puissants, oui, mais restent des personnages secondaires.

En outre, il n’existe aucune trace d’une quelconque vénération envers elles.

Attention, cela ne signifie pas que les anciens Scandinaves pensaient qu’elles ne pouvaient leur être utiles.

Les contes et légendes dans lesquels les héros se morfondent sur leur sort, déplorant la façon dans le destin leur a été défavorable ne manquent pas… et il y a fort à penser qu’ils avaient connaissance de l’existence des Nornes.

Pourquoi donc ne rien leur demander ? Et, par extension, pourquoi ne par leur rendre un culte ?

Il n’y a pas de réponse fixe à cette question, mais il semblerait en fait que les Vikings pensaient qu’il ne servait à rien de demande quoi que ce soit à ces trois déesses de la destinée.

Quand nous y pensons bien, cela traduit une vision très tragique de l’existence : le destin et les forces qui le tissent sont implacables et aveugles de nos souffrances.

Cependant, de nombreuses épopées nous montrent que nous pouvons bien avoir un impact sur leur vie et que, bien que tracée à l’avance par les Nornes, la force de volonté des hommes peut faire changer le vie de chemin.

Si, vous aussi, la mythologie nordique vous passionne, alors vous aimerez notre collection dédié à la culture viking !

Nous y avons rassembles des porte-bonheurs, symboles et autres bijoux ésotériques issus de la tradition des hommes du Nord.

 

 

Livre de conte ouvert duquel émane un monde féérique rempli de créatures mythologiques.

Ce que nous en disent les sagas et légendes populaires

Nous connaissons principalement les Nornes nordiques par la tradition orale qui nous est parvenue.

Malheureusement, les Vikings n’étaient pas friand d’écriture, et ne nous ont donc laissé que peu de traces de ce type. (C’est en tout cas la version officielle. Certains parlent plutôt d’une inquisition qui aurait brûlée des documents par milliers, bref…)

Il existe toutefois quelques écrits dans lesquelles il est fait mention des Nornes de manière clair !

Dans les « Eddas poétiques » par exemple, les trois vieillardes sont décrites comme « celles qui décident de la vie de chaque homme ». Vous l’aurez maintenant compris : ce passage fait bien allusion à leur qualité de tisseuses du destin.

Bref, les Eddas poétiques nous parlent aussi de comment les Nornes ont gravés les runes et les secrets sur l’écorce d’Yggdrasil, les partageant ainsi au reste du monde.

L’autre rôle majeur de nos déesses que nous apprenons dans ces sagas est celui de protectrice et de gardienne d’Yggdrasil. Ce sont en effet elles qui l’arrosent jour après jour, lui permettant ainsi de rester sain et de continuer à soutenir les mondes.  

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.