13KGHT73 Materia Prima : la quête alchimique de la connaissance suprême – Cyril Gendarme
Congrats ! You Got Freeshipping !
Materia Prima : la quête alchimique de la connaissance suprême | Cyril Gendarme

Materia Prima : la quête alchimique de la connaissance suprême

Savez-vous ce qu’est la Materia Prima ?

Rien qu’en prononçant ces mots, vous pouvez déjà connaître ce dont nous parlons. En effet, quand vous le dites, quelque chose résonne en vous comme « matière première ».

Seulement voilà, nous ne parlons pas ici d’une matière physique mais plutôt d’une matière spirituelle, d’un principe divin et sacré lié aux notions de mystères, de transcendance, de perfection, d’illumination… Bref, nous parlons d’un concept alchimique présent dans de nombreux pans de l’ésotérisme.

La Materia Prima a ainsi fait l’objet d’une recherche constante par les alchimistes et les occultistes désirant avoir une meilleure connaissance de soi ou du monde, une meilleure connaissance du caché ou même de plus grands pouvoirs spirituels.

Puisque vous êtes là, en ce moment, vous souhaitez sûrement vous aussi savoir de quoi il retourne. Alors, poursuivez votre lecture et entrez dans le monde merveilleux de l’alchimie et ses secrets mystérieux.

 

Table des matières :

 

 

Traité de médecine naturelle, un gros grimoire d'alchimie éclairé par une bougie.

C’est quoi la Materia Prima ?

Dans l’alchimie, la « Materia Prima », c’est la matière primordiale avant la matière ; le petit quelque chose qui manque au simple matériel pour qu’il soit parfait. La Materia Prima est en quelque sorte un principe supérieurs.

Beaucoup de personne ont entendu la phrase : l’alchimie permet de transformer le plomb en or. Si vous analysez cette phrase, cela veut dire qu’un alchimiste peut transformer du plomb en or à partir d’une fleur, de cristaux.

La vérité, c’est que le support qui sera utilisé ne dépendra que du choix de l’alchimiste. Le plomb et l’or ne sont que deux images servant à exprimer l’idée de sublimation, de transmutation sacrée. Pour faire simple, nous pouvons dire que le choix du support, c’est le coup de cœur et non pas le coup de tête (sentiment vs logique).

Regardez donc cette partie de notre site en lien avec l’alchimie et certains principes naturels : vous y trouverez nombre de ces fameux « supports ».

Aussi, gardez en tête que la Materia Prima, n’est pas une matière que vous pouvez toucher, mais plutôt une chose subtile qui ne sera perceptible qu’après une étude minutieuse de l’ésotérisme, une compréhension d'une langue du monde et de la vie.

Pour  certains alchimistes enfin, la recherche de la Materia Prima serait futile, et ce pour la simple raison que ce terme désignerait le chaos primordial, le principe qui régnait avant le  Big Bang est la création du cosmos.

 

 

Vieux ouvrage alchimique avec une plante qui pousse entre ses pages, symbole de connaissances nouvelles.

La recherche de la Materia Prima

Souvent, les alchimistes et intellect disent que la Materia Prima, c’est la pierre philosophale, cette pierre qui aurait un pouvoir illimité (l’immortalité et la renaissance, la purification, l’illumination, la pureté, l’incarnation et la réincarnation, l’aspect magique, etc.) tant pour le corps-physique que pour l’esprit.

Pour les alchimistes amateurs, la recherche de la Materia Prima se fait souvent à travers l’étude d’autres domaines, comme le règne minéral, le monde cosmique ou l’astrologie. L’alchimie est une science métaphysique bien plus complexe et plus complète que la simple compréhension de phénomènes physiques ou chimiques.

L’alchimie, c’est aussi une science de la nature, de la régénération ainsi que de la renaissance ; la science qui étudie tous les règnes et les quatre éléments à travers des symboles et allégories. De ce fait, la Materia Prima peut aussi se trouver dans le règne végétal et animal. En fait, cette substance est présente partout dans la création.

Néanmoins, nous vous conseillons de ne pas rechercher la Materia Prima dans le règne animal, car dans ce règne, le support que va utiliser l’étudiant en alchimiste sera souvent issu d’êtres vivants, ce qui nécessitera donc des morts inutiles.

 

 

Des fagots de sauge naturelle, du bois de copal et de la résine de plantes d'herboristerie

Le bon laboratoire pour découvrir la Materia Prima

L’alchimie est une science pleine de mystères, mystères dont certains peuvent être découverts à travers des expériences. Or, pour nombre de ces expériences, un laboratoire est nécessaire. C’est même primordial si vous voulez faire de découvertes sur les lois qui régissent l’univers.

Attention, un laboratoire ne sera pas forcément une pièce sombre au fond de la cave ou un laboratoire hautement technique avec des appareils derniers que pourraient avoir des chimistes d’université. En effet, vous pouvez découvrir la Materia Prima dans une forêt, dans les astres, dans une substance quelconque par exemple. Si vous voulez approfondir ce thème du laboratoire alchimique, voici quelques mots intéressants d’un site spécialisé en psychologie.

Il est aussi important de savoir que si vous êtes à la recherche de la  Materia Prima, elle peut vous apparaître à tout moment par un son, un regard, un objet… toute chose en fait. D’ailleurs, nous vous conseillons de ne pas la chercher pour la trouver. Prenez l’exemple de la méditation, c’est en lâchant-prise que vous atteigniez la paix intérieure et l’éveil de l’âme et de l’inconscient.

Gardez en tête que pour débuter une œuvre alchimique monumentale, pour pratiquer une alchimie complexe, il suffit parfois de l’observation inconsciente d’un phénomène pour y trouver des clés de vérité. Observer simplement un arbre, une fleur, le langage des oiseaux ou de l’eau peut vous mener à la découverte de la chose qui vous manque pour la perfection ou, et c’est notre sujet du jour, pour celle de de la substance première.

Si en tout cas vous désirez accomplir votre chef-d’œuvre personnel, cette grand-œuvre initiatique, votre véritable magnum opus… Eh bien suivez ce conseil.

De même, votre laboratoire pourra résider en vous. Il sera alors votre corps physique, et la recherche de la Materia Prima peut se voir comme étant la recherche de la paix intérieure, l’esprit divin intérieur, l’intuition, l’illumination ou la recherche de vous-même ou de la vérité de votre âme.

 

 

Sel et autres ingrédients sur un marché oriental et mystérieux.

Les 3 matières de base de l’alchimie

L’Alchimie utilise trois principes de base pour atteindre un objectif, trois matériaux qui représentent en fait trois pôles d’énergie : le sel, le soufre et le mercure.

Chacune de ses matières a une signification particulière dans l’alchimie et sont vu comme de véritables symboles ésotériques. Voici un résumé (très concis) pour chacun :

  • Le sel symbolise le monde physique, le monde où vous êtes en ce moment.
  • Le soufre symbolise le monde invisible, le monde des esprits ou encore le métaphysique.
  • Le mercure, c’est la matière qui fait le lien entre le sel et le soufre, c'est-à-dire que la matière qui relie le monde physique et le monde de l’invisible ou l’âme.

 

Par un lien équilibré avec ces trois matériaux alchimiques, l’homme peut avoir accès aux connaissances cachés du monde, aux savoirs sur la vie éternelle, la guérison, la renaissance, la transmutation du physique comme du matériel, le monde des esprits et sur tout un tas d’autres choses encore.

Pour creuser encore mieux ce sujet, voici une dissertation présente sur la plateforme carin.info qui parle de ces trois principes du sel, du mercure et du soufre dans l’imaginaire alchimique.

 

 

Moine bouddhiste qui médite et réfléchit seul face au Soleil.

La finalité de la recherche du Materia Prima

Pour être plus précis en ce qui concerne la Materia Prima, nous pouvons dire qu’elle est le mercure, en tout cas, si nous nous référons à la trinité sel-soufre-mercure des matériaux de l’alchimie. La Materia prima, c’est donc le lien qui unit le corps et l’esprit. En d’autres termes, c’est l’âme ou, en tout cas, le principe divin créateur qui nous insuffle la vie.

Selon l’alchimie donc, une âme se trouverait en toute chose, car la Materia Prima se trouve en toute chose. Les potions que nous pouvons créer, les métaux, les sciences, les arts… tous auraient une part d’âme.

Lorsque vous découvrez la Materia Prima, vous découvrez en fait VOTRE Materia Prima, votre âme. On peut voir ça comme le premier moment d’éveil spirituel. C’est le moment où vous voyez enfin que le monde est plus grand et c’est aussi le moment où votre conscience sait enfin la vérité. Aussi, ce moment, c’est le moment où vous avez pleinement conscience du fait que la vie a un autre sens que la simple matériel. À ce moment, tout un tas de nouveaux mystères s’ouvrent à vous.