Rune viking : signification et origine du futhark

juin 28, 2020 11 min de lecture

Runes vikings du futhark ancien peintes en rouge sur des morceaux de boix



Tapez le mot "rune" dans Google et vous verrez à quel point ce sujet déchaîne les passions. 

Amour de l’histoire et de la tradition de nos ancêtres, fantaisie médiéviste ou volonté obscure de s’accaparer certains pouvoirs : les raisons de s’intéresser au thème de la rune viking ne manquent pas.

Concrètement, les runes forment un ancien système d’écriture utilisé dans le Nord de l’Europe jusqu’à une période assez avancée du Moyen-Âge.

Bien que leur signification soit maintenant oubliée du plus grand nombre, certains éléments historiques et archéologiques peuvent nous mettre sur des pistes intéressantes.

Si nous combinons cela à la tradition orale qui nous a été transmise par les anciens, le sens que portent les différentes runes nordiques s’éclaire tout à coup.

Lorsqu’il est question de la rune viking, tout un tas de questions peuvent se poser.

Est-ce qu’un pouvoir magique leur est lié ?

Est-ce que la fameuse « magie runique » est une réalité ?

Ces étranges symboles portent-ils un pouvoir en eux ?

Nous allons, ensemble, tenter de répondre à ces questions. Mais avant tout, replaçons les choses dans leur contexte et intéressons-nous à l’origine des runes. 

Avant de continuer, et pour bien fixer ce dont nous parlons, voici un jeu de runes tout à fait classique que nous avons trouvé pour vous.

 

Table des matières :

 

 

Forêt à l'aspect magique situé dans Nord de la Scandinavie, terre d'origine des Vikings

L’origine mythologique des runes

Dans la tradition nordique, une histoire particulière nous explique comment les hommes ont pu avoir accès au pouvoir des runes vikings.

À la base, les runes étaient des symboles magiques qui jaillissaient du puits d'Urd, la source du destin des hommes et des dieux.

Les Nornes, trois vieilles femmes qui tissaient la toile du monde grâce aux fils du destin, utilisaient les runes pour transporter leur création à travers la sève d’Yggdrasil et, ainsi, pouvoir l’imposer aux neufs mondes de la mythologie viking.

Le dieu Odin décida un jour d'empaler son cœur avec sa propre lance afin de s’accrocher à l'arbre du monde, Yggdrasil.

Pendant neuf jours et neuf nuits, il resta dans cette posture de souffrance oui, mais également de connexion avec la racine de l’univers, afin de recevoir un grand secret : la signification de la rune viking dans son ensemble.

Ce sacrifice que fit Odin n’était pas désintéressé. Il s’avait en effet que, même si cette entreprise était risquée, le pouvoir des runes était tel qu’une grande sagesse et de grands pouvaient lui être révélés.

Cela ne manqua pas : Odin réussit à acquérir des pouvoirs gigantesques jusqu’à devenir le dieu de la magie et de l’ésotérisme dans le panthéon nordique. 

Si ce genre d'histoire vous intéresse, pourquoi ne pas jeter un oeil aux porte-bonheur vikings que nous avons découverts. Chacun est présenté avec son histoire et sa signification.

Bref, cette légende nous apprend deux éléments essentiels à comprendre pour appréhender toute la porter des runes vikings.

D’une part, les origines de ce système d’écriture sont très anciennes et donc difficiles à dater. En effet, elles découlent plus d’une tradition (peut-être millénaire) que d’une décision administrative d’un pouvoir d’imposer une écriture commune.

D’autre part, contrairement à d’autres peuples comme les Grecs et les Romains, les Vikings donnaient à leur alphabet un caractère sacré voir carrément magique.

Il n’est donc pas rare de retrouver une rune viking gravée dans une pierre commémorant la mémoire des ancêtres ou sur la tombe d’un héros.

Parce qu'ils avaient une signification inhérente donc, certains ont même dit que ces symboles pouvaient être utilisés comme moyen de communication entre le naturel et le surnaturel, et ainsi servir de sort de protection ou tout du moins de porte-bonheur.

Quoiqu’il en soit, il est largement admis que la signification des runes vikings est profonde et diffère largement de celle de tout autre type de langage écrit.

Cela fait également de toute forme de traduction un véritable défi car il ne s'agit pas de simplement faire correspondre une rune à un mot ou à un son mais bien à une idée complexe.

 

 

Runes nordiques blanches posées sur une table

Le futhark : un alphabet viking

Notre mot français « alphabet » vient des lettres grecques alpha et bêta. De la même manière, les experts modernes ont appelé les alphabets runiques "futhark" en se basant sur les six premières runes.

Si nous parlons de futhark ancien, cela signifie-t-il qu’il y a un futhark « jeune » ? Eh bien oui, tout à fait, les spécialistes le le décrivent en réalité sous le nom de nouveau futhark.

Le futhark ancien porte ce nom parce qu’il désigne le système runique le plus ancien (logique me direz vous) qui fut retrouvé par les historiens. Il s’agit de celui inscrit sur la pierre de Kylver, découverte dans la région de Gotland en Suède et datée de l’an 400 (cela correspond à l’ère du développement de la culture viking).

En tout, une cinquantaine de pierres runiques du même type ont été retrouvées. Souvent placé à l’entrée de tombeaux ou sur des sites sacrés, l’élévation de ce type de monument eut lieu en Scandinavie du 5ème jusqu’à la fin du 12ème siècle.

Nous pouvons donc dire que la rune nordique fut liée à la civilisation viking tout au long de son histoire.

  

Famille assise sur un banc composée des jeunes et d'anciens

Différents types de futhark

Au cours de ce que les historiens appellent le premier âge des Vikings (793-930), le futhark ancien a progressivement cédé la place au nouveau futhark. Alors que le premier était composé de 24 runes distinctes, le second n’en comptait pour sa part que 16.

Nous pourrions nous dire que cela a correspondu à une simplification de la langue et de la pensée nordique. En réalité, il s’agit du contraire…

Les Vikings possédaient des colonies en Scandinavie bien sûr, mais également en Normandie, en Angleterre, tout le long du Danube, en Islande, au Groenland et même en Amérique.

Forcément, cette profusion de communautés amena leurs langages à se séparer et à se complexifier. La seule façon qu’avaient les hommes du Nord de tous se comprendre entre eux était de prendre ce que leurs langues différentes avaient en commun.

Certains sons et prononciations devenaient alors incompréhensibles pour les autres. Cela amena automatiquement l’alphabet viking commun à se simplifier et quelques runes à disparaître.

 

Drakkar viking servant au commerce en mer du Nord et en mer Baltique

Mais en fait, pourquoi la nécessité d’un alphabet viking commun ?

La réponse est pour le coup plutôt simple.

L'explosion du commerce et des relations économiques qui ont caractérisé l'âge viking ont créé le besoin d’un moyen de communication efficace.

Alors que les archéologues n’ont découvert que quelques centaines de traces du futhark ancien, presque toujours employées dans un contexte religieux, ce sont des milliers d’utilisations du nouveau futhark qui ont été dénombrés, en grande partie dans un contexte commercial ou diplomatique.

En fait, les prêtres et voyants continuaient d’utiliser les runes vikings de leurs ancêtres tandis que tout ce qui était lié au droit, au commerce ou à l’organisation de la société se servait du nouvel alphabet.

 

Port viking dans lequel des bateaux près à prendre la mer se trouvent

De grandes variations à la fin de l’âge d’or des Vikings

Vers la fin de leur civilisation, les différentes branches d’origine nordique s’étaient tellement séparées que la façon même de dessiner leurs runes avait elle aussi évolué. Nous pouvons à ce titre citer le futhark anglo-frison ou encore le futhark dit « médiéval ».

Ce dernier offrait des possibilités supplémentaires par l’ajout d’accents mais également un lissage des courbes des runes.

Là ou une rune viking traditionnelle est composée de branches et d’angles vifs, le futhark médiéval utilisait plus d’arrondis.

Il y avait donc tout un tas de traditions orthographiques régionales différentes.

Si nous rajoutons à cela la stylisation que certains sculpteurs pouvaient faire dans une démarque purement artistique, nous comprenons que la question de la régionalisation de l’alphabet viking est un véritable casse-tête pour les historiens.

Si le sujet vous intéresse, voici un article du site Vikidia qui vous présente différentes façons d'écrire les runes.

 

 

Liste des 24 runes vikings du futhark ancien, numérotées

Présentation des runes du futhark ancien 

  • Fehu (le bétail) : la richesse, l'abondance, le succès, la sécurité, la fertilité.
  • Uruz (le taureau) : la force, la ténacité, le courage, le potentiel indompté, la liberté.
  • Thurisaz (l’épine) : la réaction, la défense, le conflit, la catharsis, la régénération.
  • Ansuz (l’estuaire) : la bouche, la communication, la compréhension, l'inspiration.
  • Raidho (la wagon) : les voyages, le rythme, la spontanéité, l'évolution, les décisions.
  • Kennaz (la torche) : la vision, la créativité, l'inspiration, l'amélioration, la vitalité.
  • Gebo (le cadeau) : l'équilibre, l'échange, le partenariat, la générosité, les relations.
  • Wunjo (la joie) : le plaisir, le confort, l'harmonie, la prospérité, le succès.
  • Hagalaz (la grêle) : la nature, la colère, les tests, les obstacles surmontés.
  • Nauthiz (le besoin) : la restriction, le conflit, la volonté, l'endurance, l'autonomie.
  • Isa (la glace) : la clarté, la stase, les défis, l'introspection, l'observation et l'attente.
  • Jera (l’année) : les cycles, l'achèvement, les changements, la récolte, les récompenses de nos efforts.
  • Eihwaz (l’arbre d’if) : l'équilibre, l'illumination, la mort, l'arbre du monde.
  • Perthro (la lancé de dé) : le destin, le hasard, le mystère, le destin, les secrets.
  • Algiz (l’élan) : la protection, la défense, l'instinct, l'effort de groupe, la tutelle.
  • Sowilo (la Soleil) : la santé, l'honneur, les ressources, la victoire, l'intégralité, le nettoyage.
  • Tiwaz (le dieu Tyr) : la masculinité, la justice, le leadership, la logique, la bataille.
  • Berkana (le bouleau) : la féminité, la fertilité, la guérison, la régénération, la naissance.
  • Ehwaz (le cheval) : le transport, le mouvement, le progrès, la confiance, le changement.
  • Mannaz (l’humanité) : l'individualité, l'amitié, la société, la coopération, l'aide.
  • Laguz (l’eau) : l'intuition, les émotions, le flux, le renouveau, les rêves, les espoirs et les peurs.
  • Inguz (la graine) : les objectifs, la croissance, le changement, le bon sens, le foyer.
  • Othala (l’héritage) : l'ascendance, les possessions, le patrimoine, l'expérience, la valeur.
  • Dagaz (le midi) : l'éveil, la certitude, l'illumination, l'achèvement, l'espoir

 

 

Ensemble de runes en bois gravées jetée sur le sol d'une forêt

Et donc concrètement, quelle est la signification d’une rune viking ?

Il est admis d’un peu près tout ceux qui se sont intéressé à la question que les runes vikings furent utilisées en tant que symboles magiques, et ce de l’antiquité jusqu’à nos jours.

Qu’il s’agisse de s’accaparer des pouvoirs mystérieux ou de découvrir ce que l’avenir nous réserve… nous n’avons en réalité aucune preuve directe que tout cela fonctionne !

Comme souvent avec ce type de question, c’est sans doute votre point de vue personnelle qui comptera le plus. Certaines personnes y croient, et d’autres non.

Nous ne sommes pas là pour juger mais simplement pour apporter un maximum d’informations qui vous permettront de vous forger votre propre avis.

Nous avons déjà soulevé ce point juste avant mais, oui, les Vikings eux-mêmes ont utilisé les runes au cours de cérémonies et de rituels religieux. Qu’il s’agisse de jeter des os gravés dans le feu pour que la fumée leur révèle l’issue d’une bataille ou de graver une rune nordique sur un casque ou un bouclier en tant que glyphe de protection, les anciens peuples du Nord croyaient dur comme fer que ce type de pratique renfermait un pouvoir réel.

C'est dans cette optique que nous avons décidé d'ajouter cette bague décorée de runes à notre site. 

Bref, la signification de la rune vikingen tant que symbole est avant tout celle d’une puissance mystique découlant d’une interprétation et d’une sensibilité personnelle.

 

Pierre runique dressée par les anciens Vikings dans une plaine du Danemark

L’alphabet viking : un élément archéologique majeur

Nous nous sommes posé une question en écrivant cet article… Comment les historiens peuvent-ils savoir précisément à quoi ressemble chaque rune viking ?

En réalité, la réponse est simple. Elles ont été gravées dans la pierre, un matériau qui ne redoute pas l’épreuve du temps.

Qu’il s’agisse de pierres runiques (dont voici quelques exemples) fièrement dressées au sommet des montagnes, de stèles dans les tombeaux de grands héros ou de ruines de temples anciens : les runes vikings se retrouvent dans à peu près tous leurs lieux de culte importants.

À côté de cela, des symboles similaires ont été retrouvés gravés sur des armures, boucliers outils et épées, mais aussi dans le bois qui servit à fabriquer les fameux drakkars.

 

Jeu de runes dans une petit sac en tissu déposé sur un toile de velours mauve

Rune nordique et magie ancienne

Selon certaines spécialistes, certaines runes nordiques en elle-même correspondraient à des incantations magiques. Combinées ensemble, elles peuvent former de puissants sortilèges.

Tout un tas de questions peuvent alors nous venir face à ce constat…

La magie réside-t-elle dans le son ou dans la forme d’une rune viking ? Et donc, cette magie fonctionne-t-elle mieux à l’écrit ou à l’oral ?

Quels genres de pouvoirs sont liés à cet étrange alphabet ?

Ce type de magie est-il sombre et maléfique ou bien est-elle parfois justifiée ?

Quel lien entre la magie viking et les anciens dieux nordiques ?

Toutes ces questions sont trop complexes (et surtout trop personnelles) que pour que nous puissions leur apporter une réponse tranchée. Nous avions toutefois à cœur de les soulever pour vous permettre d’y réfléchir à votre manière.

 

Vieux grimoires contenant des légendes et sagas propres au peuple viking

Quelques traces des runes dans les sagas et légendes vikings

S’il y a bien une chose se sûre, c’est que les Vikings ont fait la part belle aux runes dans leur mythologie. Les références, aussi bien dans la tradition orale que dans la littérature, sont légions.

En voici quelques-unes :

  • Le Havamál, une compilation sur la vie d'Odin, nous désigne l'écriture et la lecture des runes comme un moyen d’adorer les dieux (parce que c'est d’eux que nous les avons reçues).
  • Dans une légende viking, un nain du nom d’Egil Skallagrímssoncarves nous est montré sculptant des runes sacrées sur des os de baleines. Après les avoir brulés sous le lit d’un malade, il permit de la sorte une guérison sans doute magique.
  • La saga de Grettis nous raconte la vie de Grettir Ásmundarson, un sorcier qui sculpta une puissante rune viking sur une souche d'arbre et l'utilisa pour tuer un être maléfique qui se cache sur une île.
  • Dans le Sigrdrifumál (un poème du fameux Edda poétique), il est fait allusions à des de victoire peintes sur des épées, d’autres associées à la fertilité utilisées au cours d’accouchement et des certains symboles d’éloquence liés à de sombres affaires judiciaires.

 

 

Livre de magie runique ouvert devant une bougie

La rune viking : un outil de divination et de voyance

La rune viking est utilisée depuis l’Antiquité dans la divination et la création de sortilèges. Si vous n’avez personne pour vous guider, il peut être compliqué de savoir par où commencer dans votre pratique.

Pas de panique : nous sommes là pour vous aider !

La meilleure façon de travailler avec les runes vikings eux est de poser une question précise ou, tout du moins, avoir un thème général en tête. Il s'agit là d'une constante dans la pratique des arts divinatoires. 

D'ailleurs, si ce sujet vous intéresse, vous devriez aimer notre collection qui lui est dédiée.

Même si vous n’avez pas à être d’origine scandinave pour les utiliser, il faudra tout de même que vous fournissiez un travail préalable pour vous intéresser à la mythologie et aux dieux vikings.

Cela est nécessaire pour bien comprendre la pensée de ce peuple et avoir une meilleure idée des messages que vous enverront vos tirages de runes.

Un jeu de pierres runiques de compose de petits cristaux ou cailloux, chacun étant gravé d’une rune viking particulière. Vous pouvez tout à fait leur donner un sens propre et ainsi l’adapter à vous.

Il s’agit toutefois là de quelque chose qui demande une certaine expérience. Si vous êtes débutant dans le monde de la magie runique, il vous est vivement conseillé d’en rester au sens premier des symboles que vous utilisez.

Voici une façon (parmi d’autres) de tirer, de lire et d’interpréter ce que vous disent vos runes :

  • Videz votre esprit.
  • Concentrez-vous sur les questions auxquelles vous souhaitez obtenir des réponses.
  • Tenez le sac de pierres runiques dans une main.
  • Avec les doigts de l’autre, mélangez les pierres dans le sac.
  • Quelle que soit la façon dont vous souhaitez poser la question, allez-y et posez-la.
  • Prenez une poignée de pierres (entre 2 et 5) et lancez-les sur une table devant vous.
  • Lisez la rune nordique inscrite sur chacune d’elle et ordonnez-les sur une ligne, dans un ordre dicté par votre instinct.
  • La disposition des différentes runes porte un sens soit chronologique soit de cause à effet.
  • Maintenant, à vous d’interprétez tout cela.

 

 

Jeu de runes destiné à être utilisé par la voyance et la médiumnité.

Utiliser les runes aujourd’hui

De nombreux outils, compétences en moyens sont aujourd’hui utilisés par les médiums.

Certains sont plus anciens que d’autres. Certains sont plus répandus. Certains encore sont tout simplement plus efficaces.

Au milieu de tout cela, les runes occupent une place bien particulière.

Utilisée depuis des siècles pour communiquer avec les forces de l’univers, elles renferment en elles de grands pouvoirs que seuls ceux qui les ont utilisés peuvent imaginer.

Déjà, les runes vikings nous servent à nous protéger : autrefois gravées sur les navires et peintes sur les boucliers, ces symboles de magie viking sauvèrent la vie de plus d’un homme.

Forcément, elles servent aussi à pratiquer la voyance et certains types d’oracles. Nous vous avons parler dans cet article du fameux tirage des runes, et c’est bien quelque chose de très puissant.

Ainsi, les runes peuvent nous aider à affronter les problèmes auxquels nous avons à faire face en nous montrant le bon chemin à emprunter.

Eh oui, ces symboles renferment de grands pouvoirs. Après tout, c’est Odin lui-même qui les offrit aux hommes !

Nous sommes dès lors en droit de nous dire que la connaissance des runes vikings doit sans doute être réservée à une élite, une petite caste de prêtres, de sages et de magiciens… et jusqu’à tout récemment, cela était la vérité.

Aujourd’hui toutefois, vous n’avez plus besoin d’être une spécialiste de culture nordique pour pouvoir utiliser les runes : grâce à des sites comme les nôtres, vous pouvez acquérir tous les outils et toutes les connaissances nécessaires à la pratique de la magie runique !

 

 

Porte-bonheurs présentés dans cet article :

Bannière présentant nos runes nordiques servant à la divination

 Bannière présentant notre bague gravées de symboles et des runes vikings

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.