13KGHT73 Tout savoir sur la Wicca (ou la sorcellerie moderne)
Congrats ! You Got Freeshipping !

Découvrez notre guide de méditation

Offert pour tout achat sur notre site, vous y trouverez 19 méditations guidées, partagées avec vous. Ces méditations, d'ailleurs, vous les retrouverez aussi au format audio.

Découvrir le guide

Tout savoir sur la Wicca (ou la sorcellerie moderne)

La magie est souvent associée aux sciences occultes. Elle est considérée comme une pratique qui consiste à utiliser des pouvoirs surnaturels dans le but de faire du mal à autrui. Pourtant, ce n’est pas toujours le cas, car la magie blanche ou la sorcellerie moderne existe bel et bien. La Wicca en fait partie, une pratique surnaturelle bénéfique et sans danger, utilisée depuis des lustres. Elle présente même de multiples bienfaits et tout le monde peut la pratiquer.

De quoi s’agit-il exactement ? Voici tout ce qu’il faut savoir à propos de la magie Wicca.

 

Table des matières :

 

 

Une boule de cristal, des éléments de magie et de chiromancie ainsi qu'un pendentif à la chouette des sorcières

La Wicca, c’est quoi ?

Cela fait des années que l’art de la sorcellerie est pratiqué et il a toujours fasciné les gens. C’est d’ailleurs ce qui nous a poussé à nous intéresser à ce type de pratique et, in fine, à avoir créé cette collection dédiée aux arts occultes et ésotériques.

Aujourd'hui, le nom de « Wicca » est fréquemment utilisé pour décrire l’ensemble des traditions néopaïennes pratiquées en Occident. Véritable phénomène sur les réseaux sociaux, de nombreux et nombreuses jeunes s’en revendiquent… sans toujours comprendre c’est la Wicca.

Beaucoup pensent que les termes « Wicca » et « sorcellerie » sont interchangeables. Le premier désigne en fait un système de croyance complet, tandis que le second définit une forme de pratique plus globale. Pour faire simple, la Wicca inclut une part de sorcellerie mais comprend aussi d’autres facettes. La sorcellerie peut, elle, prendre comme la forme la tradition wiccane, mais aussi bien d’autres (comme le chamanisme, la théurgie, l’alchimie, etc).

Une seconde question se pose quant à la différence entre la Wicca et le paganisme. Ici, la frontière est plus ténue encore. La Wicca est une forme de religion orientée vers la nature, possédant des rituels de groupe et fondées sur des croyances traditionnelles préchrétiennes. En ce sens, elle est une forme de paganisme, c’est indéniable. Tous les paganismes ne sont toutefois pas à relier (directement en tout cas) à la Wicca ! Le Druidisme, les religions helléniques ou romaines, la religion des Berbères et tant d’autres exemples nous montrent qu’il est possible de conjurer une foi païenne sans rien de moderne.

Bref, il fut un temps où les sorcières étaient considérées comme de mauvaises personnes. Par ailleurs, il y a 400 ans, elles ont été condamnées à mort ou à l’exil. Actuellement, la sorcellerie existe encore, mais elle revêt un aspect moderne.  C’est justement le cas de la Wicca, un art de sorcellerie associé à la magie blanche et pratiquée dans plusieurs pays.

 

 

Baguette de sorcier utilisé par les pratiquants de la Wicca

L’origine de la Wicca

Wicca est un terme provenant de deux mots anglais « Witch » et « Craft », qui signifient respectivement « Sorcière » et « Art ». À en tenir compte, la Wicca n’est autre qu’un art de sorcellerie.

Mais en réalité, il s’agit d’une religion qui a vu le jour au cours de la moitié du XXe siècle. Il s’inspire de plusieurs croyances anciennes, incluant entre autres les mythologies gréco-romaines, celtiques et nordiques ; le druidisme  ainsi que le chamanisme. Ses pratiquants sont appelés les Wiccans et au début, ils jouaient le rôle de druide, de guérisseur ou encore de sorcier.

La Wicca a gagné en popularité grâce au Britannique Gerald Gardner. Ce dernier a effectivement consacré deux livres intitulés « Witchcraft Today » (1954) et « The Meaning of Witchcraft » (1959) pour parler de cet art de sorcellerie. D’autres ouvrages ont également vu le jour, dont le plus célèbre est « le Livre des Ombres » (dont voici la fiche descriptive Wikipédia). Il a été  réécrit par de nombreux auteurs et il résume les croyances et les rituels.

Bon nombre des adeptes de la Wicca s’inspirent de ces ouvrages qui renferment des connaissances ésotériques et des traditions anciennes. Cela dit, les croyances et les pratiques ont évolué au fil du temps. Ainsi, chaque Wiccan détient désormais son propre Livre des ombres.

 

 

Carnaval du nord de la France, avec des sorcières déguisées de masques effrayants.

Les fêtes et célébrations chez les Wiccanes

Comme toutes les religions, la Wicca dispose d’un calendrier incluant différentes fêtes que les Wiccans célèbrent. Ce sont les sabbats ou les esbats associés aux équinoxes et aux solstices.

Il faut citer entre autres :

  • Le Samhain (fête qui vous sera décrite ici) associé au Nouvel An pour les Celtes et au jour de la mort de Dieu. C’est un événement sombre célébré tous les 31 octobre. 
  • Le Yule, célébré chaque 21 décembre, est en revanche une fête dédiée à l’espoir et à la renaissance. Il marque la naissance du Dieu cornu.
  • Le 1 et le 2 février, les Wiccans fêtaient Imbolc, le jour de la purification et de la prospérité. Ils mettent une bougie à leur fenêtre après le coucher du soleil.
  • Le 21 mars, c’est la fête d’Ostara ou le sabbat de croissance.
  • Le 1er mai, les Wiccans fêtent la Beltane.
  • Le 21 juin marque le solstice d'été, il est dédié au sabbat Litha. Il symbolise le pouvoir du Dieu Cornu.
  • Le Lugnasad, célébré tous les 1er août, coïncide à la période des récoltes.
  • Enfin, il y a le sabbat Mabon, célébré le 21 septembre, un jour dédié à la méditation et à la réflexion.

 

 

Des fagots de sauge, des morceaux de palo santo et de la myrrhe

Les grandes figures de la Wicca

Comme n’importe quel mouvement, la Wicca possède ses grandes figures.

En voici une liste quatre emblématiques :

  • Margaret Murray : L’histoire de la Wicca est indissociable de celle du féminisme. Cela se voit particulièrement à travers la vie de Margaret Murray. Égyptologue, folkloriste et grande ésotériste, elle rédigea plusieurs ouvrages traitant des sorcières et des religions païennes du Moyen Âge. À côté de cela, elle s’engagea activement dans la cause des femmes de son temps.
  • Gerald Gardner : Beaucoup le considèrent comme le fondateur de la Wicca, et cela se comprend facilement. Spécialiste de l’occultisme du début du 20ᵉ siècle, il découvrit une tradition de sorcellerie particulière lors d’une visite d’un cercle de sorcières à Highcliffe en Angleterre. Il s’en inspira pour créer la doctrine que nous connaissons aujourd’hui.
  • Aleister Crowley : Célèbre magicien du siècle passé, aucune tradition néopaïenne n’est vierge de son influence. Les travaux d’Aleister Crowley ont influencé toutes les sociétés secrètes ou ésotériques des dernières années, et donc forcément la Wicca.
  • Doreen Valiente : D’abord journaliste, Doreen Valiente interviewa Gerald Gardner  en 1952. Suite à sa discussion avec l’homme, elle fut convaincue et embrassa la Wicca. Doreen Valiente devint alors une des plus grandes spécialistes de cette tradition ésotérique et, quelques années plus tard, une de ses leadeuses.

 

 

Statuette en pierre de la Déesse "Terre-mère"

Les divinités et croyances de la Wicca

La plupart des Wiccans pratiquent la magie. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle vous trouvez cette page sur notre site.

Plus qu'un simple système de sorcellerie, la Wicca est une véritable spiritualité avec ses figures tutélaires, ses dieux, ses déesses, etc.

La Grande Déesse et le dieu Cornu

En premier lieu, les Wiccanes croient en la déesse mère ou la Grande Déesse. Celle-ci représente l’énergie féminine, la fertilité, l’eau, la nuit et la magie. Elle est également associée à la Lune et ses quatre phases. La Lune montante symbolise la jeune fille, la pleine Lune représente la mère, la Lune décroissante est associée à la vieille femme et la Lune noire symbolise la mort.

Pour en apprendre plus sur la déesse primordiale de la Wicca, voici plus d'informations consultables sur Wikipédia à son sujet.

Les Wiccanes croient également au Dieu cornu ou Dieu père. Il faut souligner qu’il n’a aucun lien avec Lucifer ou Satan même s’il s’adjuge de cornes. Il représente plutôt le Dieu Pan, une divinité de renom dans la mythologie gréco-romaine. C’est le dieu de la moisson, de la chasse, de la mort et de la renaissance.

Les autres divinités wiccanes

Les Wiccans vénèrent la nature, souvent personnifiée par la Mère Terre et le Père Ciel. En tant que polythéistes, ils peuvent utiliser de nombreux noms différents pour désigner leurs divinités.

Il n’est pas rare non plus que des Wiccans choisissent des divinités issues d’autres religions pour les vénérer. Cette pratique spirituelle étant « libre » et décentralisée, chacun est au final libre de pratiquer une forme de Wicca à sa sauce personnelle.

Les Wiccans croient par exemple :
  • Aux puissances de la nature
  • À la loi du triple retour qui stipule que vos actions, bonnes ou mauvaises, vous seront rendues trois fois
  • Aux influences énergétiques des 4 éléments (feu, eau, terre et air) sur les esprits
  • À l’existence de la polarité 
  • À la réincarnation.

Bref, peu de religion seront ainsi aussi marquées par les folklores régionaux, les contes et histoires fantastiques que la Wicca.

Le Rede wiccan : un texte fondamental

La plupart des religions possèdent un texte fondateur regroupant des grands préceptes à suivre. Les Wiccans possèdent le « Rede », une déclaration d’une page à peine qui offre des éléments-clés du système moral wiccan.

Il y est notamment précisé qu’il fait « faire ce que nous voulons » du moment que nous ne « nuisons à personne ». Le Rede wiccan est ainsi un texte de liberté qui invite à l’émancipation tout en conservant une bienveillance nécessaire.

Karma, équilibre et justice

S’il y a bien une idée à retenir de la Wicca, c’est celle de la justice immanente du monde.

La plupart des gens connaissent le karma : tout ce que nous faisons nous sera rendu un jour, sous une forme sous une autre. La Wicca pousse l’idée plus loin et affirme que tout ce que nous faisons nous sera rendu trois fois.

Si vous libérez une énergie positive, cette positivité vous reviendra triplée. Si par contre vous créez la négativité, c’est aussi grandie qu’elle vous reviendra. Il s’agit donc d’un rappel de la responsabilité qu’a chaque Wiccan : des êtres libres capables de créer le bon comme le mauvais se doivent de choisir la première voie.

Aidez quelqu’un dans le besoin et jamais, lorsque vous n’aurez besoin d’aide, la solitude vous pèsera. Détournez le regard de cette personne malheureuse et, lorsque le malheur frappera à votre porte, vos proches se détourneront de vous. Bref, vous voyez l’idée.

 

 

Autel d'une sorcière wiccane avec des ingrédients de rituels.

À quoi sert la wicca ?

La Wicca fait désormais partie des arts ésotériques pratiqués par beaucoup de gens. En effet, nul besoin d’être un sorcier ou un chaman pour la comprendre et la maîtriser. Il suffit de se référer aux divers ouvrages destinés à cet art ancestral. Mais de quoi s’agit-il exactement ?

Magie blanche ou magie noire ?

Comme il a été mentionné auparavant, la Wicca était une religion. Mais, de nos jours, c'est aussi devenu un art de vivre. Les Wiccans ont pour objectif de développer trois qualités fondamentales. Il s’agit de la sagesse, du savoir et de l’ouverture d’esprit. Ils utilisent les énergies divines et les puissances de la nature pour aider les autres, la nature ou eux-mêmes. Pour cela, ils ont recours à des techniques magiques ou des méthodes naturelles.

Il s’agit ici simplement de magie blanche pratiquée dans le but de faire du bien à soi-même et autour de soi. Il n’y a pas d’incantation démoniaque à réaliser. En réalité, les Wiccans se servent de différentes techniques magiques et de pratiques naturelles comme le Reiki, la lithothérapie ou la voyance pour atteindre l’objectif souhaité.

En revanche, la magie noire qui consiste à recourir aux forces du mal pour provoquer des résultats négatifs n’est pas reconnue par la Wicca. Ainsi, si vous envisagez de jeter un sort à quelqu’un ou de faire du mal à autrui, vous ne pourrez pas compter sur la Wicca.

Communication avec les esprits et les forces naturelles

En fait, la magie Wiccane possède de nombreux éléments communs avec la médiumnité. En effet, elle est presque entièrement basée sur une communication avec un monde spirituel connut sous le nom de « l’autre monde ».

L’autre monde est peuplé d’esprits (bons comme mauvais), des deux divinités wiccanes (la Mère Terre et le Père Ciel) et de nombreux principes énergétiques moins évidents à personnifier. Sous bien des égards, un rituel de magie wiccan consistera en une prière à l’une ou l’autre de ces entités.

Par son lien avec la nature, la Wicca parle aussi d’une sorte de champ d’énergie présent partout autour de nous, une sorte de grand voile invisible qui nappe notre monde et fait le lien entre l’âme de chaque chose. Il arrive donc que telle conjuration ou telle autre invocation implique un travail avec ce champ d’énergie.

Les outils utilisés pour pratiquer la Wicca

Les adeptes de cet art ésotérique utilisent différents outils, dont les pierres naturelles et les herbes réputées pour leur pouvoir énergétique et leurs vertus thérapeutiques.

Ils ont également recours à des symboles aux bienfaits remarquables. Il faut citer en premier lieu, le pentagramme ou le pentacle, un symbole sacré représentant les 5 éléments, dont la terre, le feu, l’air, l’eau et l’esprit. Il y a ensuite le Sigil, une marque ou un sceau qui symbolise les anges, des êtres spirituels invoqués par les Wiccans.

Il faut ajouter au lot le symbole Triple Déesse, représenté par l’alignement de trois Lunes respectivement croissante, pleine et décroissante. Il symbolise la Déesse mère. Tous ces outils permettent aux adeptes de la Wicca de réussir le rituel magique et d’obtenir le résultat voulu.

 

 

Grimoire de magie avec des inscriptions occultes, devant des bougies.

Exemples d'utilisation de la Wicca

La Wicca est un art ésotérique sans danger puisqu’elle est basée sur l’utilisation de la magie blanche et de diverses pratiques naturelles. Elle permet de modifier le cours des évènements en vue d’obtenir des résultats positifs. Elle présente également de multiples effets bénéfiques sur la santé physique, émotionnelle et morale.

Le retour affectif et amoureux

Avant tout, vous devez savoir qu’il ne s’agit pas d’un mauvais sort, lancé dans le but d’envoûter quelqu’un et de l’obliger à vous aimer. Il s’agit de la « magie blanche amour », pratiquée depuis des millénaires pour un retour affectif.  Elle vous sera d’une aide précieuse si vous voulez récupérer un être aimé. Il peut s’agir de votre mari ou d’un proche qui s’est éloigné suite à un conflit.

Éliminer les mauvais sorts

En effet, la magie wicca est également efficace pour éliminer les sortilèges et lutter contre le mauvais œil. Il suffit d’effectuer un rituel de désenvoûtement pour retrouver une vie harmonieuse et pour se libérer de la malchance. Ainsi, si vous êtes victime de magie noire, vous pouvez conjurer le sort et vaincre les forces du mal avec cette magie blanche.

Soigner divers maux

La Wicca est aussi un moyen efficace pour soigner différents maux. Les Wiccans ont souvent recours aux vertus des herbes médicinales. Il est aussi possible d’utiliser le pouvoir des pierres naturelles. Elles permettent de chasser les énergies négatives ainsi que d’ouvrir et d’harmoniser les chakras. Tout cela favorise la guérison et améliore le bien-être.

Améliorer la situation professionnelle ou financière

Comme il a été mentionné auparavant, les Wiccans maîtrisent également l’art de la voyance. Grâce à la Wicca, vous pouvez prédire l’avenir. Vous pouvez en même temps identifier la voie à suivre pour améliorer la situation ou modifier le cours des évènements afin que les résultats soient positifs et à votre avantage. 

La wicca pour se protéger

La Wicca est un allié pour se protéger des forces du mal, du mauvais œil, des effets nocifs des ondes magnétiques ou encore de divers troubles liés au stress et à l’anxiété. Il suffit de quelques formules magiques, une préparation à base d’ingrédients naturels ou l’utilisation de symboles puissants pour mener une vie sereine. Bien entendu, vous pouvez aussi utiliser la Wicca pour purifier votre habitat ou votre bureau et chasser les ondes négatives qui pourraient l’envahir.

 

 

Une affiche d'astrologie, des cartes du tarot et une boussole de divination

Conseils pour maîtriser la pratique de la Wicca

Le rituel wicca, peu importe l’objectif à atteindre, est à faire dans les règles de l’art. Ainsi, avant de s’y lancer, il vaut mieux lire beaucoup d’ouvrages qui expliquent les fondements et le principe de fonctionnement de cet art ésotérique. Si nécessaire, pensez aussi à rencontrer d’autres Wiccans afin d’échanger les expériences.

Il est aussi conseillé de mettre en pratique les connaissances acquises. Ainsi, plus vous pratiquez la magie wicca, plus vous allez améliorer votre savoir-faire. Enfin, le respect envers les divinités est important. Il ne faut pas oublier que la Wicca est avant tout une religion. Pendant le rituel, vous allez prier les divinités pour qu’elles vous viennent en aide.

Plus largement, avoir certains outils ou accessoires sur soi sera d’une aide précieuse, déterminante même. De nombreuses et nombreux pratiquants de Wicca choisissent ainsi de porter ce collier à la triple Lune que nous proposons sur notre site ou encore ce pendentif au mano cornuto.

Si nous vous les présentons ici, c’est d’une part, parce que notre communauté en est ravie, mais surtout car les symboles qu’ils portent sont bel et bien liés aux arts de la magie et de l’occultisme.

 

 

Jeu de tarot de toutes les couleurs, sur une table d'une medium.

Comment pratiquer un rituel wiccan ?

Pour les personnes qui souhaitent s’initier à la pratique de l’art wiccan, un bon apprentissage s’impose. Par ailleurs, il y a quelques conditions à remplir. Voici quelques conseils qui vous permettront de pratiquer la magie wiccane avec succès.

Les qualités indispensables 

Pour pratiquer la Wicca, il faut d’abord croire aux pouvoirs de la magie blanche et au rituel à réaliser. Sinon, vous n’aurez aucun résultat. Mais il est aussi nécessaire d’avoir la volonté de réussir et une bonne dose de concentration, c'est clair.

Pour que la magie wiccane fonctionne, il est conseillé de la pratiquer dans le but d’obtenir quelque chose de normal ou de réalisable. Autrement dit, il faudra avoir une attente réaliste. Ainsi, si vous pratiquez la magie blanche pour devenir millionnaire, il y a peu de chance que cela marche. Il en est de même si vous voulez attirer une personne que vous avez vue dans un magazine sous prétexte qu’elle vous plait. La demande doit correspondre à votre besoin réel.

La patience, c’est une autre qualité indispensable lors de la pratique de la magie wiccan. Il arrive en effet que les résultats n’arrivent qu’au bout de quelques jours, voire même des semaines.

Le moment idéal pour effectuer le rituel

Avant tout, il faut préciser qu’il n’y a aucune règle spécifique à respecter. Il est possible d’effectuer le rituel à n’importe quelle heure et quel jour. Toutefois, vous devez savoir qu’il y a des moments plus favorables.

En général, les actes de magie blanche se réalisent le lundi. Si le but est de récupérer un être aimé, il vaut mieux effectuer le rituel « magie blanche amour » ou magie rouge le mardi. En revanche, pour trouver l’amour, le rituel est à faire le jeudi. Pour faire des demandes liées à la chance ou à l’argent, mercredi est le jour idéal.

Si vous voulez faire un acte magique pour éliminer un mauvais sort ou bénéficier d’une protection, le vendredi est le jour recommandé. Enfin, le samedi est le jour idéal pour faire des demandes concernant la santé ou le travail.

Le choix du lieu

Le rituel magique doit être effectué dans un endroit bien ordonné. Les pièces trop fréquentées comme la chambre et la cuisine sont à éviter. Il faut chercher un endroit tranquille et silencieux, car l’idéal est de s’isoler durant la cérémonie. Un bureau inutilisé, le grenier ou la cave serait parfait.

La préparation du lieu est un autre point à ne pas négliger. Tout d’abord, il faut le nettoyer et le purifier afin d’éliminer les énergies négatives. Le recours aux pierres naturelles dotées d’un pouvoir purificateur est une excellente idée. Mais il est aussi possible de placer de la sauge blanche dans la pièce.

Construction d’un autel

Certes, ce n’est pas obligatoire ; mais c’est recommandé. De plus, une simple table basse ou une grande caisse de stockage suffirait. L’idéal est d’opter pour un autel en bois puisque ce matériau est naturel. En ce qui concerne son emplacement, optez pour un endroit bien exposé à la lumière naturelle.

La prochaine étape consiste à arranger les objets et symboles ésotériques utiles pendant le rituel. Il faut citer en premier lieu ceux qui représentent la Déesse mère, le Dieu Cornu, les anges ou autres divinités de votre choix. Il y a ensuite les objets qui symbolisent les 4 éléments comme le pentacle, la bougie rouge, l’encens, la coupe, la cloche et la pierre naturelle.

L’emplacement de chaque objet est important. À chaque début de rituel donc, déposez d’abord le pentagramme sur la table. Puis, mettez la bougie sur la pointe supérieure et la pierre devant elle. Installez l’encens à votre droite et la coupe à votre gauche. La cloche doit se situer devant la coupe.

Se préparer pour la cérémonie

Avant le rituel, il est conseillé de se purifier, c’est-à-dire de nettoyer le corps et l’esprit. Pour cela, il suffit de prendre un bain. Par ailleurs, c’est un moyen de se détendre et d’évacuer le stress et les frustrations. Vous devrez ajouter quelques gouttes d’eau de rose ou du sel de lavande dans l’eau de bain. Si possible, ajoutez aussi une bougie blanche à côté de la baignoire.

Une autre façon de faire consistera à coupler le bain à un rituel de fumigation. Voici à ce titre une bonne description de marche à suivre du site feminibion.com.

Commencer le rituel

En premier lieu, vous devez tracer un cercle autour de l’autel à l’aide de pierres, de sel, de craie ou de brindilles. Il s’agit du cercle de protection qui a pour fonction de conserver les énergies positives autour de soi tout au long du rituel. Puis, mettez-vous à l’intérieur de celui-ci.

La prochaine étape consiste à fixer un objet se trouvant sur l’autel et de méditer. Le but est de vider l’esprit afin de pouvoir se concentrer sur l’objectif recherché. Il ne reste plus qu’à prier la divinité de votre choix afin qu’elle vous guide et vous apporte son aide précieuse.

Pour rappel, vous pouvez vous adresser à votre ange gardien, un archange, la Déesse mère, le Dieu cornu ou les énergies de la nature. La prière ou l’incantation doit comporter une introduction, une demande et une phrase de clôture.

Dans l’introduction, vous allez solliciter avec respect l’aide de l’ange ou de la déesse. C’est ensuite que vous pouvez formuler la demande. Enfin, n’oubliez pas de remercier l’ange ou la déesse.

 

 

Porte-bonheurs présentés dans cet article

Bannière avec le collier de la triple lune wicca dessus.

Pendentif du mano cornuto mis en avant sur une bannière promotionnelle.

 

 

Trois livres pour aller plus loin

Si vous êtes arrivé jusqu'à cette section de l'article, c'est décidément que la Wicca vous intéresse. Votre témérité mérite d'être récompensé, en nous allons le faire en vous conseillant trois bouquins qui vous en apprendront plus encore sur la Wicca :

 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés