Chine traditionnelle

 

La Chine est un pays dont les traditions et l'histoire extraordinaire, qui s’étala sur plusieurs milliers d'années, ne cessera jamais d'étonner les historiens et archéologues.

D'une rare richesse, la culture chinoise a su s'imposer sur un territoire de près de 10 millions de kilomètre-carré . Déjà organisés en empire uni alors que les européens ne cessaient de guerroyer, les chinois ont vécu une période de relative prospérité de plusieurs siècles. Cette situation fut extrêmement propice à l'exaltation des arts.

Ce territoire vit également la rencontre de philosophies qui s'harmonisèrent pour former un bassin culturel sans équivalent. Taoïsme, Bouddhisme, Confucianisme, Animisme et Tengrisme furent tous présents à un moment ou l'autre dans le Chine traditionnelle.

Dans ce grand fourmillement culturel, des porte-bonheur d'une finesse et d'une justesse rares ont tout naturellement vu le jour. C'est notamment ce constat qui nous a poussé à créer une telle collection.

Parlons maintenant de leur utilisation. Qu'ils découlent de religions, ou plutôt de coutumes et de traditions, les porte-bonheur chinois sont souvent liés à la fortune et à l'abondance. Ces concepts tenaient en effet une place prépondérante dans la Chine traditionnelle.

En plus du rôle de porte-bonheur vient se greffer celui de lien social structurant. En effet, dans une société aussi ritualisée, les symboles en tout genre occupent une place importante dans l'organisation sociale.