Collier du crâne mexicain modernisé

Couleur

Ce collier du crâne mexicain modernisé allie une ancienne tradition latine et un style très contemporain.


  • La tradition du "calavera" trouve ses racines dans la civilisation aztèque
  • Symbole de joie et vie, malgré ce que certains peuvent en penser
  • Sert à apaiser les esprits de certains morts, et donc de nous en protéger
  • Matériau : alliage de zinc
  • Taille du pendentif : 2,5 x 1,7 cm
  • Longueur de la chaine : 45 cm
  • Remboursement TOUJOURS possible (voir notre politique de retour)
  • LIVRAISON STANDARD OFFERTE

Pourquoi devrais-je porter ce genre de collier porte-bonheur ?

Depuis plusieurs siècles maintenant, les Mexicains décorent d’étranges crânes pour célébrer la fête du « Dia de los Muertos », ou « jour des morts ».

Devenus très populaires au cours du temps, ces motifs, connus sous le nom de « calavera », se retrouvent aussi bien sous forme de tatouages que de costumes… ou encore de porte-bonheurs !

Eh oui, outre son aspect très coloré et pour le moins intriguant, ce collier possède d’autres capacités dont nous pouvons profiter.

Alors que, dans notre culture, les crânes sont associés à la mort et à tout ce qu’il y a de plus sinistre, les Mexicains voient ce symbole comme un grand porte-bonheur de joie, de bonne humeur et même de vie (cela peut sembler paradoxal, mais c’est bien le cas).

Bref, nous vous avons parler il y a quelques instants de pouvoirs liés à ce collier porte-bonheur.

Pour faire simple, les Mexicains pensent que, le jour du « Dia de los Muertos », les esprits des morts sortent dans le monde des vivants.

Certains sont apaisés, mais d’autres peuvent être beaucoup colériques, voire carrément dangereux.

Des cas d’attaques contre des vivants ont même été notés… mais jamais contre ceux qui portent des calaveras sur eux !

En effet, il semblerait que les esprits des défunts voient ce symbole comme une marque de respect, ce qui les calmerait alors.

Comme quoi, il se cache parfois de grandes choses derrières de simples bijoux, vous ne trouvez pas ?