Fer à cheval

  • En solde
  • Prix régulier €9,90
Taxes incluses.



Tout le monde connait le fer à cheval, mais qui comprend vraiment l'origine de ce porte-bonheur européen ?


  • Fer à cheval de style classique
  • Porte-bonheur le plus populaire au monde
  • Une grande communauté d'amateurs a permit de trouver tout un tas d'utilisations au fer à cheval
  • Il est notamment question de protection contre le diable, ou contre les esprits
  • Taille : 7 x 6 cm
  • Remboursement TOUJOURS possible (voir notre politique de retour)
  • LIVRAISON STANDARD OFFERTE

Le fer à cheval, c'est quoi son histoire ? Et son origine ?

Nous pouvons en fait vous donner deux réponses : il y a la légende, et les hypothèses des historiens.

Commençons par la légende.

Il existait un forgeron du nom de Dunstan qui, un jour, fut contacté par le diable qui lui demande de lui rendre un service.

Dunstan devait en fait lui forger des fers à mettre à ses sabots. Tout semblait indiquer que le forgeron avait été piégé, mais il réussit astucieusement à retourner la situation...

Dunstan cloua en fait le les fers avec une telle violence que le diable se plia de douleur.

En échange de le libérer de cette souffrance, il fit promettre une chose au malin : plus jamais il n'aurait le droit de rentrer dans une maison au mur de laquelle serait accroché un fer à cheval.

Plus tard, Dunstan devint l'archevêque de Canterbury, et fut appellé sous le nom de Saint Dunstan.

Le fer à cheval est donc avant tout un porte-bonheur chrétien !

Cela reste une légende, c'est vrai, mais elle nous en dit long sur l'attachement des peuples européens vis-à-vis du fer à cheval.

Bref, intéressons nous maintenant à ce que les historiens nous en disent...

Les Chaldéens sont un ancien peuple nomade ayant habité en Europe il y a des milliers d'années. Des fouilles archéologiques ont mis à jour des éléments étonnants à leur sujet.

Pour faire court, il semblerait que ce peuple se soient servi du fer à cheval comme d'une représentation de leur déesse de la lune.

Tout au long du Moyen Âge, les gens pensaient que les mauvais esprits avaient peur des chevaux (et donc forcément de leur fers). Cette tradition pourrait donc directement venir de l'ancienne civilisation chaldéenne... Intéressant !

Quoi qu'il en soit à cette époque, les femmes qui étaient reconnues coupables de sorcellerie étaient notamment enterrées avec un fer à cheval cloué sur leur cercueil, et ce afin de les empêcher de ressusciter.

Une chose est sure : le fer peut être considéré comme un porte-bonheur européen majeur.

Peu importe quel point de vue vous choisissez d'adopter, il sera donc toujours un symbole d'une importance capitale.


Customer Reviews

Based on 1 review
100%
(1)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
0%
(0)
O
O.N.
Espérons qu'il porte chance