Pendentif de la croix ancrée

Couleur

Ce pendentif de la croix ancrée porte un sens spécial pour les marins et les voyageurs, mais aussi pour les Chrétiens.


  • L'ancre est un symbole de stabilité et, nous pouvons nous en douter, d'ancrage...
  • ...mais également d'aventure et d'inconnu
  • Servit de signe de reconnaissance aux Chrétiens persécutés
  • Matériau : alliage de zinc
  • Taille du pendentif : 3,7 x 2,5 cm
  • Longueur de la chaine : 50 cm
  • Remboursement TOUJOURS possible (voir notre politique de retour)
  • LIVRAISON STANDARD OFFERTE

Que va m'apporter ce pendentif-porte-bonheur ?

Le symbole de l’ancre est un lourd de poids… et c’est le cas de le dire !

Dans son utilisation première, elle sert en effet à maintenir son bateau en place en s’accrochant au fond de la mer. Face aux tempêtes et aux incertitudes, un ancre se doit en effet de rester stable et inébranlable.

C’est donc sans trop de surprise qu’elle ait été, comme porte-bonheur, associée à des qualités de immuabilité, de fermeté et de force.

Pour les marins du monde entier, une ancre symbolise aussi l’espoir de lendemains meilleurs : face aux aléas de la mer, elle est la promesse d’un jour retrouvé l’eau calme des ports.

Pour les habitants de la terre au contraire, elle représente l’aventure : chaque homme qui prend la mer ne peut savoir à l’avance ce qu’elle lui réserve.

L’ancre est donc un porte-bonheur au sens profond qui parlera à tout le monde.

Il y a toutefois une communauté qui, plus que les autres, est touchée par son symbolisme. Il s’agit des Chrétiens.

Il faut savoir que, sous l'empire romain, les premiers fidèles du Christ furent persécutés et tués pour leur foi. Dans un tel contexte, les Chrétiens devaient se cacher et trouver des moyens détourner d’afficher leurs convictions.

Alors que la croix était un bien trop reconnaissable, et ne pouvait donc être utilisée, l’ancre fut choisir pour comme signe de reconnaissance de ces martyrs des premiers temps.

Depuis lors, ce symbole chrétien fort est associé au courage face au persécutions et à l’espoir de lendemains meilleurs.