Talit judaïque

Couleur

Le talit judaïque est un élément central de la pratique religieuses de nombreux Juifs.


  • Porter le Talit permet de suivre un des commandements de la Torah
  • Associé à l'expulsion des juifs de Sicile
  • Permet de se "purifier" avant la prière
  • Matériau : polyester
  • Taille : 176 x 51 cm
  • Poids : 250 g
  • Remboursement TOUJOURS possible (voir notre politique de retour)
  • LIVRAISON STANDARD OFFERTE

Pourquoi porter un talit aujourd'hui ?

Un talit (parfois également connu sous son nom yiddish de tallis) est un long châle porté par les hommes et les femmes de la communauté juive au cours des prières et des offices de la synagogue.

Si nous portons ces talits, c'est en fait pour une raison simple…

L'intérêt ne réside pas en soi dans le tallit en lui-même, mais plutôt dans ses tsitsit (les franges présents aux quatre coins du châle).

Cela poursuit en fait un commandement cité expressément dans la Torah : "Parle aux enfants d'Israël, et tu leur diras de se faire des tsitsit aux coins de leurs vêtements, à travers leurs générations, et ils mettront sur le coin de chaque tsitsit un fil de tekhelet." - Nb 15,38

Ces "écharpes" particulières permettent donc de nous préparer (aussi bien notre cœur que notre esprit) à la prière.

Pour la petite histoire, les historiens spécialisés en culture juive associent souvent le tallit à un événement malheureux qui se déroule dans l'Italie du Moyen-Âge.

En 1493, les Juifs de Sicile furent expropriés et expulsés, comme malheureusement cela arrivait parfois à cette époque.

Tous leurs biens leurs fut saisis.

Vraiment tous.

Avant de devoir quitter l'île, ils demandèrent toute de même s'ils avaient le droit d'emporter avec eu leur tallit, vêtement nécessaire à leur pratique religieuse.

Cela leur fut refusé. Depuis ce jour, ce porte-bonheur juif revêt une importance symbolique particulière auprès de nombreuses communautés d'Europe.

Quoi qu'il en soit, le fait est que le port du tallit fait aujourd'hui partie intégrante du culte juif.

Par le rappel d'un des commandements de la Torah et par le message historique qu'il y a derrière, il nous aide à exalter notre amour de Dieu et de la communauté.