13KGHT73 Soins Ayurvédiques : Votre Animal peut aussi en bénéficier
Congrats ! You Got Freeshipping !

Découvrez notre guide de méditation

Offert pour tout achat sur notre site, vous y trouverez 19 méditations guidées, partagées avec vous. Ces méditations, d'ailleurs, vous les retrouverez aussi au format audio.

Découvrir le guide

Soins Ayurvédiques : Votre Animal peut aussi en bénéficier

De l’Ayurvéda pour les animaux ? Vraiment ?

La plupart d’entre nous pensent que l’Ayurvéda ne concerne que les humains. Rien n’est plus faux.

Le terme même d’Ayurvéda nous le montre (ayu signifie « vie » et veda « science »).

Tout ce qui est vivant est donc concerné par l’Ayurvéda. Chats, chiens, lapins ou chevaux : rien d’ailleurs n’est plus vivants que nos amis animaliers !

Vous trouverez donc ici une présentation de cette médecine holistique (et là une autre encore plus complète que nous avons rédigé), ses bienfaits sur la maladie, le stress ou encore la fin de vie de nos compagnons.

 

Table des matières :

 

 

Une bougie, des fleurs et diverses décorations d'un spa bien-être.

Le principe fondamental de l’ayurvéda

L'Ayurveda, originaire de l'Inde, est une pratique de santé remontant à 6000 avant J.-C. Selon de nombreux experts, cela en ferait le plus ancien système de médecine holistique existant. (Une médecine holistique est une médecine globale, qui voit l’humain dans sa totalité).

Le principe de base de la médecine ayurvédique repose sur la recherche d'un équilibre sain de toutes les propriétés (doshas) qui se manifestent dans un corps. Ces doshas, d’ailleurs, peuvent être impactés par l’environnement, positivement comme négativement. Une source de pollution aura un impact, et une séance de relaxation aussi. Tout l’art sera d’éloigner les mauvaises perturbations et de cultiver les bonnes.

Pour chaque organe et chaque circuit fonctionnel, pour chaque individu, un rapport de ces principes élémentaires est recherché afin de maintenir la santé et, au besoin, de guérir la maladie.

En Ayurvéda, une maladie est donc avant tout vue comme l’expression d’un déséquilibre. Le développement de la vitalité comme le traitement de maux passera donc par des pratiques physiques, mais aussi alimentaires, spirituelles ou méditatives.

 

 

Des porte-bonheurs indiens

La médecine vétérinaire dans l’Inde traditionnelle

L’Ayurvéda est donc une science de la vie et, à ce titre, un concept global. Elle traite les êtres humains mais aussi les animaux, les arbres et tout ce qui est vivant. Nous allons toutefois ici nous pencher sur le sujet des animaux uniquement.

La médecine vétérinaire est aussi vieille que l’élevage. De tous temps, ceux qui se sont occupés des animaux ont cherché à les soigner. Cela a pu être vrai en Inde, où des branches spécifiques de l’Ayurvéda se sont occupés d’animaux particulièrement importants aux yeux de la civilisation indienne.

Nous pouvons ainsi citer :

  • Le Pashu Ayurveda (pour les vaches sacrées)
  • Le Gaj Ayurveda (pour les éléphants)
  • L’Ashwa Ayurveda (pour les chevaux)
  • L’Aj Ayurveda (pour les chèvres)

 

 

Un chat et un chien qui sont en santé grâce à l'ayurvéda.

Quel est l’élément de votre animal ?

Comme nombre de médecines traditionnelles d’Asie, l’Ayurvéda fait la part belle aux principes élémentaires. Plus particulièrement, il est dit que les cinq éléments (terre, eau, air, feu et éther) constituent tout ce qui existe.

Au niveau de la santé, ce sont surtout les trois humeurs, ou tridosha, qui sont importantes. Lorsqu’il est question d’animaux, chaque espèce sera associée à l’un d’eaux.

À vous de trouver celui qui correspond à votre boule de poil.

1er principe : Vata

Vata est considéré comme le principe le plus important de la vie. À mi-chemin entre les éléments de l’air et de l’éther, il exprime l’âme ou l’esprit. Le principe du Vata est aussi lié au mouvement et à la fluidité.

Les oiseaux et les poissons par exemple sont placés sous la protection du Vata.

2ème principe : Pitta 

Le concept de Pitta désigne l’interaction entre les opposés et, ici, entre les éléments de l’eau et du feu. De cette interaction nait la transformation à la source de la vie.

Les animaux très changeants (nous pouvons par exemple penser à ceux qui dorment profondément tout en étant très actifs le reste du temps) sont liés au Pitta. Les chats, les chiens et la plupart des mammifères en sont ainsi de bons exemples.

3ème principe : Kapha

Kapha est la combinaison de l’eau et de la terre. Il en résulte quelque chose d’à la fois solide et de modelable. Une notion d’humidité, voire de moiteur, est aussi lié à Kapha.

Dans le monde des animaux de compagnie, ce seront surtout les reptiles (particulièrement les tortues) que gouverne Kapha.

 

 

Des plantes d'herboristerie

L’utilisation des herbes pour soigner les animaux

Nous avons tous déjà visité une herboristerie, et nous nous y sommes vu proposés du curcuma, de l’ashwagandha (ce sont les deux plantes dont il sera question ici) ou d’autres herbes médicinales. Ce n’est pas un hasard : ces remèdes traditionnels fonctionnent et leurs effets sont prouvés.

Si cela est vrai pour les êtres humains, cela l’est tout autant pour les animaux. L’Ayurvéda animalier propose d’ailleurs diverses recettes censées aider nos amis à vivre mieux.

Attention toutefois : certaines espèces suivent des régimes stricts et ne supportent pas tel ou tel aliment. Consultez donc toujours votre vétérinaire avant d’utiliser une décoction ayurvédique pour soigner votre animal.

L’ashwagandha

Plante adaptogène ayurvédique par excellence, l'ashwagandha est disponible pour les animaux de compagnie sous plusieurs formes, mais principalement en gélules.

Comme pour les êtres humains, l’ashwagandha utilisé chez les animaux montrera des propriétés rajeunissantes et vivifiantes. Cette plante permettra aussi de surmonter les périodes de stress et de changement. En particulier, l'ashwagandha a une action directe sur les glandes surrénales, ce qui permet de réguler la production de certaines hormones.

L’autre propriété majeure de l'ashwagandha sera de réduire l’inflammation du corps. Pour un animal vieillissant et souffrant de rhumatismes, voilà donc une piste à explorer !

Connue pour donner de l’énergie tout en calmant l’esprit, l’Ayurvéda déconseille toutefois de donner de l'ashwagandha aux animaux d’un tempérament énergétique. En d’autres termes, elle est à éviter pour les jeunes chiots par exemple.

Le curcuma

Lorsqu'il s'agit d'herbes ayurvédiques pour la santé des animaux de compagnie, il est impossible de faire l’impasse sur le curcuma.

Des études (sur l’être humain, il est vrai) montrent que cette racine combat les cancers, le vieillissement et tout un tas de maux. Outre son goût tant apprécié des amateurs de curry, le curcuma soutient le système digestif paresseux, active la circulation et donne de l’énergie. Comme pour l'ashwagandha, il permet aussi de soulager les articulations par une réduction de l’inflammation globale du corps.

Sans danger pour la plupart des animaux, le curcuma apaisera vos amis dans leurs mouvements tout en en assurant le bon fonctionnement de leurs systèmes internes.

 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés