Fer à cheval porte-bonheur

 

 

Le fer à cheval porte-bonheur est emblématique des croyances et superstitions en Europe.

Tout au long de l'histoire, les hommes ont cherché à s'attirer la chance. Le monde est remplie de contes, de légendes et d'histoires sur les objets porte-bonheur. Le fer à cheval ne déroge pas à cette règle. La chance et les coïncidences ne sont qu'un moyen qu'a trouvé l'univers de raconter aux individus leur destin, de fournir aux gens des pistes à suivre et de leur donner de l'espoir lorsque leur vie devient difficile

Le fer à cheval porte-bonheur fascine les imaginations depuis longtemps. Comment un objet en apparence si commun peut-il donc est le sujet d'autant de récits et d'histoires fabuleuses ?

En réalité, nous ne savons pas comment la légende du fer à cheval porte-bonheur a commencé. L'origine de cette pratique est si lointaine qu'il est difficile de la documenter. Nous savons juste qu'elle date de l'époque où l'homme était encore nomade.

En Europe, c'est au Moyen-Age que le fer à cheval porte-bonheur prit toute son importance. Réputé pour tenir le diable éloigné, les enfants devaient souvent dormir dans des endroits où un fer décorait les murs afin de les protéger des forces du mal.

Alors, accrochez un fer à cheval porte-bonheur dans votre salon et rejoignez l'immense communauté qui y croit. Avant de porter un jugement hâtif, essayez, et voyez si cela fonctionne pour vous