Porte-bonheur européen

 

Le porte-bonheur européen : aussi riche que l'histoire du continent

Qu'il nous raconte des chroniques médiévales, antiques ou contemporaines, le porte-bonheur européen respecte toujours ses origines.

La culture et l'histoire de l'Europe sont extrêmement riches. Vous aurez peut-être la chance de le voir, il en va de même pour le porte-bonheur européen.

Malgré une zone géographique réduite, des civilisations parmi les plus prolifiques, que ce soit qualitativement ou quantitativement, y ont vu le jour. Que nous remontions jusqu'aux empires celtes et romains, ou que nous nous intéressions à des nations plus proches historiquement, il y a une telle multitude de pensées et philosophies qu'il faudrait une vie entière pour ne serait ce qu'effleurer le sujet.

Pas d'inquiétude, nous avons étudier le sujet pour vous.

Dans cette nébuleuse culturelle très dense, il y a tout de même certains éléments qui ressortent. En premier lieu se trouve la religion chrétienne, véritable fondement de la culture européenne.

Avant son arrivé, de nombreux peuples celto-germaniques partageaient toutefois déjà un système de croissance plus ou moins commun. Nous trouvons encore de nos jours de nombreuses traces de ce polythéisme en Europe. 

Malgré ce tronc civilisationnelle commun, les peuples d'Europe ont montré des différences marquées, parfois d'ailleurs source de conflits. De ces oppositions sont nés des cultures, et donc des porte-bonheur, très différents.

C'est cette diversité que nous avons voulu représenter en créant une rubrique dédiée aux porte-bonheur européen. Vous trouverez ici aussi bien des symboles vikings que des porte-bonheur utilisés dans les cultures slaves ou bien latines.